TEST – KIWATCH : La caméra française qui protège votre habitation

C’est dans une belle boîte soignée qui fait envie que je découvre la Kiwatch ! La caméra arbore un design très sympa avec une taille dans la norme, un poids ultra léger et un pied en plastique qui pourrait presque vous laisser croire que c’est un jouet (merci le gros barbu).

Pour compléter le package de base, on retrouve un mode d’emploi, un câble Ethernet et un adaptateur secteur type USB pour l’alimenter. Il est donc tout à fait possible de la brancher directement sur une batterie externe pour la faire fonctionner, si vous le désirez, dans un endroit où les prises électriques ne sont pas les bienvenues.

Installation

Sur la boîte, on vous annonce une installation en trois minutes… Je suis au regret de vous informer que c’est faux ! Je pense qu’une fois déballée, il m’aura fallu moins d’une minute pour voir la caméra connectée. Merde j’en aurais pleuré (Je suis très émotif). Pour ce faire, et j’insiste, lisez le mode d’emploi. Inutile de râler par ce qu’elle ne se connecte pas au wifi directement vu qu’il est bien stipulé que, pour une première connexion, vous devez la raccorder, via le câble fourni, à votre box Internet.

Quand c’est fait, il suffit de vous connecter sur le site de Kiwatch ou via l’application (dispo sur l’App Store et Google Play) pour entrer nom et login reçus lors de votre commande. La caméra apparaît alors  comme par magie à l’écran. Et voilà, la config est terminée!

Placez ensuite la caméra où bon vous semble en n’oubliant pas d’encoder le mot de passe wifi via la plateforme, histoire de recevoir les images, c’est quand même plus pratique.

Niveau configuration, vous pourrez, via les deux supports (site-appli), paramétrer très facilement pas mal d’options comme le mot de passe, le planning de surveillance, sms, mail, appel police, protection de la vie privée, ajout d’utilisateurs et j’en passe! L’onglet diagnostic vous informera du débit de votre connexion ainsi que de la qualité du wifi.

Utilisation

Pour visionner en direct ce qu’il se passe chez vous, il suffit de vous rendre sur l’application ou sur le site internet Kiwatch. Question image, on remarque vite que la qualité vidéo est moyenne car fort pixélisée, avec un décalage de 20 secondes en moyenne lors du direct. Le son quant à lui est correct, que ce soit pour le dialogue ou l’écoute via la caméra. Ce modèle offre un angle de vue à 120° et une vision nocturne jusqu’à dix mètres.

Une sirène de 90 db peut être activée à distance et pourra vous aider à mettre en fuite un éventuel voleur ou tout simplement votre belle-mère (c’est selon) si le besoin s’en faisait sentir. J’avoue que franchemen,t ça attaque bien le tympan (la sirène pas la belle-mère, quoi que…?).

Outre la fonction “classique” du visionnage en direct, Kiwatch vous permet, via différents plannings, de paramétrer des plages horaires afin d’enregistrer des séquences à certains moments prédéfinis et de les stocker  sur les serveurs sécurisés de la marque sous forme d’archives pouvant être gardées de un à trente jours suivant le type d’abonnement choisi.

Car oui il faudra vous acquitter d’un montant mensuel pour pouvoir bénéficier du service Kiwatch. L’abonnement de base coûte moins de 10 Euros/mois pour avoisiner les 15 Euros en premium. Bien sûr, des suppléments viennent s’ajouter  suivant les options choisies comme par exemple l’augmentation du nombre d’alertes sms reçues, le nombres de jours de stockage des vidéos, appels vocaux, intervention gardiennage, etc…

Autre chose et non des moindres, vous pouvez débrancher et rebrancher votre caméra où bon vous semble car elle garde vos préférences en mémoire. Il est bien sûr possible de gérer plusieurs caméras en même temps (intérieure et extérieure).

Alertes

La grande force de Kiwatch sont ses alertes personnalisées. Si vous surveillez une personne âgée et qu’il est dans ses habitudes d’aller dans le salon ou de se lever la nuit suivant une tranche horaire prédéfinie via les plannings, la caméra vous alerte qu’aucun mouvement n’a été détecté ! Vous pourrez donc via l’enregistrement vidéo, retourner en arrière et voir si il y a eu un problème dans une ou l’autre pièce (si vous utilisez plusieurs caméras) et d’intervenir de façon adéquate.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Vous pourrez également être alerté si une personne crie à l’aide et la rassurer en interagissant avec elle via le micro le temps que les secours arrivent.

Bien sûr ce service fonctionne pour surveiller des enfants, des animaux ou pourquoi pas votre commerce et vos employés (si ceux-ci sont prévenus). A oui j’oubliais, il est possible de zoomer.

En cas d’intrusion, le sms vous prévient et le mail envoyé vous donne directement une photo et un lien vers votre compte pour un visionnage en direct et plus rapide.

Multi Utilisateurs

Le compte administrateur de la Kiwatch a le choix de pouvoir “inviter” d’autres utilisateurs et donc de leur donner accès aux images en direct et à certaines fonctions, voir la totalité de celles-ci.

Regarder les séquences à plusieurs en même temps  ne pose donc aucun problème. Niveau intimité, si pour X raisons (et le terme est bien choisi) vous désirez stopper le visionnage et enregistrement vidéo à un moment donné, c’est possible d’un simple clic. Plutôt pas mal, histoire de ne pas vous retrouver à l’insu de votre plein gré sur le net ! On dit merci qui..???

SAV

Le SAV est pour moi aussi important que l’appareil en lui-même. Quoi de plus frustrant que de s’arracher les cheveux ( et je sais de quoi je parle) lorsque qu’un couac vous tombe dessus lors de l’installation ou l’utilisation d’un nouveau matériel ?

Est-ce que Kiwatch tient la route?? OOhhh queee ouiiii !!!!!!

Je le crie, je l’hurle et je le re-signe à deux mains même sous la menace pour ce SAV irréprochable ! Là où des leaders mondiaux vous laissent tomber lorsque ça va mal, la société Nantaise est hyper réactive à vos demandes et vous recontacte même par téléphone pour vous aider ! Si, je vous le jure, même qu’ils s’assurent que votre problème soit résolu ! Ok ok, je suis emballé, c’est que je n’ai pas l’habitude d’un tel service.

Conclusion

La Kiwatch porte bien son nom de vidéo bienveillance en offrant un service kiveille, kiaide, kidiscute en mode multi-utilisateurs. Ses alertes personnalisées couplées à une application et une plateforme intuitives qui tiennent la route en fond un système facile à utiliser.

L’accès mensuel  au système est certe payant mais vu les services offerts et surtout le suivi, le prix est plus que raisonnable et moins cher qu’un fast food ! On regrettera juste le décalage et la qualité vidéo qui sont pour nous, les deux points à améliorer.

Ceci dit, la première caméra coûte moins de 30€, alors pourquoi s’en priver ?

 

Kiwatch

29€
8.6

Installation

9.0/10

Design

8.0/10

Intuitivité

9.0/10

Qualité vidéo

7.0/10

SAV

10.0/10

Pros

  • Facilité d’installation
  • SAV irréprochable
  • Multi utilisateurs
  • Alertes personnalisées
  • Design

Cons

  • Décalage vidéo/son
  • Pixellisation des images