TEST – Huawei Watch 3 4G : L’élégance sous HarmonyOS 2

Pour le lancement de la Huawei Watch 3 4G, nous avons été conviés à une conférence de presse en ligne, digne d’un show à l’américaine. Après la présentation du produit, on nous a invités à ouvrir un sac et découvrir la montre en direct, le tout, filmé par webcam pour observer nos réactions.  Ma première impression ? Cette montre est MA-GNI-FI-QUE, autant dans la finition du cadran en acier inoxydable, que la bague rotative du plus bel effet (style Apple), que de l’énorme écran AMOLED tactile de 1,43 pouce (466 x 466 pixels), et du bracelet en cuir véritable.

Découverte de la montre

Habituellement, j’ai une préférence pour les montres sportives plutôt que classiques, mais la Huawei Watch 3 est tellement splendide que, du point de vue design, je la préfère à mon actuelle Samsung Galaxy Watch Active2. Bien qu’imposante (46,2 x 46,2 x 12,15 mm pour 54g), elle ne paraît pas massive sur mon petit poignet ou sur celui, encore plus petit, de ma compagne.

La montre éteinte est belle, mais lorsque l’écran OLED s’allume, elle est sublime. L’écran est énorme, splendide et je m’amuse à découvrir toutes les applications préinstallées. À première vue, la Huawei Watch 3 est plus orientée suivi de santé que multimédia.

Configuration

Huawei et son AppGallery ayant été bannis de Google Play Store, il faut télécharger l’application directement sur le site du constructeur ou autres sites de téléchargements. Malgré mes compétences en informatique, trouver la dernière version de l’AppGallery et l’installer sur un smartphone n’est pas chose évidente.

Je vous laisse imaginer ma frustration avec cette magnifique montre entre les mains, mais inutilisable faute de pouvoir la connecter à mon Smartphone. Lorsque les applications (AppGallery, Santé et CMS de Huawei) sont installées, connecter la Watch 3 à son téléphone s’effectue en un tour de main.

Alors que j’ai rencontré quelques difficultés à l’installer sur mon smartphone Samsung, la configuration n’a pas pris deux minutes sur le Huawei P30 de mon fils. La Huawei Watch 3 est mieux intégrée sur un téléphone Huawei que sur mon Samsung et offre dès lors des options supplémentaires.

Il est par exemple possible d’enregistrer via la montre, une note vocale qui est immédiatement enregistrée sur le smartphone. Cela me dérange quelque peu d’utiliser un store complémentaire, en plus du Google Play Store et du Galaxy Store, d’autant plus qu’à chaque lancement de l’AppGallery, apparaît systématiquement une publicité de quelques secondes. Dieu que cela est désagréable au possible !

HarmonyOS 2

Huawei a présenté fièrement HarmonyOS 2 comme le futur système d’exploitation de référence pour tous les objets connectés de demain. Dans la théorie, ce nouvel OS intelligent est rapide, fluide et peu gourmand en mémoire. Il nous fait penser à celui d’Apple, ce qui n’est pas dérangeant, mais comme ça fait plus de quatre ans que je porte des smartwatch Samsung, l’adaptation à l’OS de Huawei n’a pas été sans peine. Une fois la logique assimilée, avec beaucoup de temps, l’utilisation devient naturelle et intuitive.

Grâce à ce nouvel OS, il est possible d’installer des applications directement depuis la montre sans utiliser son smartphone. Dans la réalité, HarmonyOS 2 est ultrarapide, une pression sur une application et hop, elle se lance instantanément. Sur ma smartwatch Samsung, quand je lance une application, il faut plusieurs secondes pour qu’elle s’ouvre. Autant dire que c’est très crispant et que c’est avec plaisir que je clique partout sur la Huawei 3 juste pour le plaisir d’observer les applications se lancer rapidement.

Fonctionnalités & applications

Comparé à ma Samsung Watch Active2, le marketplace de Huawei propose beaucoup moins d’applications (peut-être parce que l’OS est récent ?). Spotify est ainsi aux abonnés absents. Toutefois, Huawei propose une alternative via leur application maison « Music » … qui n’est pas compatible avec mon Samsung Note 10+, donc impossible de piloter la musique avec la montre.

La Huawei Watch 3 manque cruellement d’options de configuration. J’aime quand l’écran s’allume à chaque notification, cela me permet de lire le contenu sans toucher à ma montre et me fait gagner du temps. C’est essentiellement pour cette raison que je possède une montre connectée.

Cette configuration est impossible sur la Watch 3 : il faut soit activer l’allumage de l’écran quand on bouge le poignet mais, du coup, l’écran s’allume tout le temps et l’autonomie baisse drastiquement, soit appuyer sur le un bouton pour lire ses messages, ce qui n’est pas pratique et enlève tout l’intérêt de la montre.

Apparemment, les notifications ne sont pas la spécialité de Huawei (il est impossible d’y répondre et l’affichage des messages n’est pas optimal) même sur les générations précédentes, mais je suis certains qu’avec les mises à jour de HarmonyOS 2, les choses vont s’améliorer.

La montre reçue pour le test est celle compatible eSIM 4G, qui permet de coupler sa carte SIM physique à une carte SIM virtuelle. Très pratique pour se promener sans son téléphone sans craindre de rater un appel. Cependant, en Belgique, cette fonctionnalité n’est activée que chez Telenet, nous n’avons donc pas pu la tester. Si cette fonction permet également de lire les notifications sans avoir son smartphone à proximité, ça m’éviterait de m’encombrer de mon Smartphone partout où je vais. Aussi, nous avons testé l’appel en Bluetooth, la qualité du petit haut-parleur et du micro de la montre sont excellents.

Une montre élégante mais sportive

Même si la Huawei Watch 3 se présente comme une montre élégante, elle est aussi bien, voire mieux équipée que des modèles sportifs. Elle est équipée d’un GPS intégré, d’un cardiofréquencemètre précis, d’un capteur de température, d’un gyroscope, d’un accéléromètre et d’un capteur de pression barométrique. Bien que ces capteurs soient pratiquement activés constamment, la montre a une autonomie astronomique.

J’ai voulu comparer les statistiques santé de ma Samsung Watch Active2 et de la Huawei Watch 3 en les portant simultanément. Résultat ? Les pulsations cardiaques et le nombre de pas sont identiques. Autant j’aime que la Huawei Watch 3 soit grande, autant elle est lourde et inconfortable pour courir. Je l’ai rapidement enlevée pour ne garder que ma Samsung petite et légère.

Ma chérie, elle, avec son minuscule poignet n’était pas du tout dérangée par le poids et la garde quand nous nous entraînons ensemble. En revanche, pour faire du vélo, la grosseur de la montre n’est pas gênante puisque le poignet reste fixe.

Une option pratique pour une montre sportive est la détection de chute qui permet d’appeler un numéro en cas d’urgence (si la eSIM est configurée). Rassurant pour les sportifs qui veulent sortir pratiquer du sport sans leur téléphone.

Autonomie

L’autonomie est fidèle à ce qui a été annoncé lors de la conférence de presse, la montre tient trois jours avec toutes les fonctionnalités de suivi de santé activé, mais avec l’allumage de l’écran automatique désactivé et en retirant la montre la nuit. Lorsque l’écran s’allume avec la détection de mouvement, l’autonomie baisse à un peu moins de deux jours. Pour charger entièrement la Huawei Watch 3, un peu plus de 90 minutes seront nécessaires en utilisant le chargeur à induction fourni.

Rapport qualité/prix

La Huawei Watch 3 eSIM est vendue à 399€ (En vente sur Amazon, avec les écouteurs Huawei Free Buds 3), un prix justifié pour la qualité de la montre et de la technologie embarquée, si la eSIM est opérationnelle.

Conclusion

Les qualités de la montre sont indéniables, mais la complexité et l’obligation d’installer l’AppGallery de Huawei pourrait en rebuter certains.
Si vous cherchez une montre élégante avec un suivi de santé et qu’installer l’AppGallery ne vous effraie pas, cette montre vous ira comme un gant.

Par contre, si vos préférences vont vers un objet connecté bardé d’options de configuration plutôt qu’une jolie montre, il vaut mieux passer votre chemin. Pour ma part, au quotidien, je préfère ma bonne vieille Samsung Watch Active2, car elle est plus légère et plus paramétrable. Cependant, lorsque je veux être élégant et draguer les filles, c’est la Huawei Watch 3 que je porte fièrement à mon poignet.

Huawei Watch 3 4G

395 €
7.4

Design

8.5/10

Qualité de fabrication

9.0/10

Suivi santé

7.0/10

Apps

5.0/10

Autonomie

7.5/10

Pros

  • Elégante
  • Grand écran de qualité
  • Fluidité d'HarmonyOS 2

Cons

  • Obligation d’installer l’AppGallery
  • Manque d’options de configuration
  • Imposante pour certaines activités
Partager cet article :