TEST – Garmin Lily : Notre avis sur cette élégante montre connectée

Quand mon homme m’a proposé de tester une montre connectée, je me suis méfiée. D’habitude, il teste des produits geeks masculins pas vraiment sexy. J’ai donc d’abord voulu voir à quoi ressemblait la montre avant de répondre crier … « Ouiiiii ». Sur photo, la Garmin Lily est magnifique, c’est pourquoi j’ai accepté la proposition même si le stress d’écrire mon premier test me hantait. En temps normal, je ne fais que donner mon avis à mon homme mais, cette fois-ci, je serai seule derrière le clavier.

Ouverture de la boîte

Quand le facteur a déposé le colis, j’étais telle une gamine devant le sapin le soir de Noël. Je me suis empressée de l’ouvrir et mes yeux se sont écarquillés, accompagnés de grands « waouuuuw ». Virtuellement, la montre était déjà très belle, mais en vrai, elle est tout simplement ma-gni-faïque ! La combinaison de couleur gris et rose doré est élégante et féminine, la texture du bracelet en silicone est douce et agréable, le cadran est d’une taille idéale pour les femmes, le motif sur l’écran (même éteint) est sobre mais girly et, enfin, l’absence de bouton donne un style épuré. Vous l’aurez compris, j’étais conquise rien qu’au déballage.

Il fallait s’y attendre, le geek de la maison était nettement moins impressionné « Mwouais, c’est une montre de gonzesse ça, et le motif en fond d’écran, c’est moche ». C’est sûr que sur son poignet, cette montre aurait beaucoup moins de charme que sur le mien.

Après l’avoir déballée et admirée, je n’avais qu’une envie… la porter pour la tester ! J’étais, à nouveau, excitée comme une puce, lorsque mon homme avec son air méprisant de geek et son sourire narquois me rappelle qu’il faut la charger avant la première utilisation.

Heureusement, comparée à d’autres montres connectée, environ 1h40 plus tard, elle était déjà chargée à 100% .

Configuration de la montre

La configuration de la montre est simple et rapide. Après installation de l’application Garmin Connect sur mon iPhone, il ne m’a fallu que quatre minutes pour encoder les paramètres de bases (sexe, âge, taille, poids, habitude de sommeil, etc.), vérifier mes objectifs de pas et d’activité (définis automatiquement sur la base de mes réponses précédentes) et autoriser les accès à mon calendrier et services de localisation.

Les montres connectées, le sport et moi

Il y a quelques années, j’avais craqué pour la Fitbit Alta HR. Sans vouloir comparer l’incomparable, je n’étais donc pas tout à fait en terrain inconnu sur le sujet des montres connectées. Je l’avais achetée pour observer mes cycles de sommeil et pour admirer mes statistiques sportives en vue d’une marche de plus de 800km vers Compostelle. J’avais donc hâte de tester la Garmin Lily pour pouvoir comparer mes expériences.

Le style avant tout (mais pas que)

Je vous ai déjà décrit mon coup de cœur en la voyant à l’écran et à l’ouverture de la boite mais ce n’était rien en comparaison à la vue de la Garmin Lily à mon poignet. Je crois n’avoir jamais regardé autant mon avant-bras sur une journée ! La Garmin Lily est plus qu’une montre, c’est un vrai bijou. Bien que je ne sois pas très coquette et que je ne porte pas beaucoup d’accessoires, je n’avais plus envie de l’enlever.

Le côté ultra fin de la montre est vraiment agréable et me fait oublier que je porte une montre connectée, bourrée de technologie. Je trouve que l’affichage monochromatiques ajoute un effet « bijou » tout en sobriété et élégance ; contrairement à mon homme qui préfère plein de couleurs comme sur sa Samsung Watch Active 2.

Petit bémol en ce qui concerne la luminosité automatique de l’écran, lors de journées ensoleillées le contraste n’est pas assez fort et je n’arrive pas à lire ce qui s’affiche.

Les fonctionnalités

D’un point de vue notifications, c’est à vous de choisir (via l’app Garmin Connect) les éléments que vous souhaitez voir afficher à l’écran. J’ai, bien évidemment, décidé de tout activer (je ne suis pas femme de geek pour rien) afin de pousser le test jusqu’au bout et je n’ai pas été déçue. Moi qui laisse souvent mon téléphone trainer un peu partout dans la maison, je n’ai plus l’excuse du « Je n’ai pas entendu » ou du « Je n’ai pas vu ». Entre les rappels de mon calendrier, les messages Whatsapp, appels, emails ou encore les notifications des applications Smartschool, Vinted et consorts, mon poignet vibrait en permanence. Heureusement, pour la nuit, Garmin permet de désactiver toutes les notifications pendant votre « cycle de sommeil ».

Revenons quelques instants à la fonction “Appels et messages”. La Garmin Lily annonce les appels entrants, avec le nom de l’appelant s’il fait partie de vos contacts. Vous avez alors la possibilité d’accepter ou de refuser l’appel. Si vous acceptez l’appel, vous devez dans ce cas utiliser votre smartphone pour parler, contrairement à d’autres montres connectées.

Pour la fonction “Message”, vous pouvez non seulement lire les SMS, Messages Whatsapp et Messenger qui vous sont envoyés, mais si vous utilisez la Garmin Lily en combinaison avec un smartphone Android, vous pouvez également y répondre par un message prédéfini. De plus, la Garmin Lily fournit des informations sur une série de mesures de santé que l’on peut facilement consulter dans l’application Garmin Connect.

De manière générale, les informations sont complètes et poussées. Je m’attendais bien évidemment à celles de “bases” de type fréquence cardiaque, nombre de pas, calories dépensées et tracking du sommeil. Toutefois, j’ai également découvert les fonctions “Respiration” (calcul des fréquences respiratoire), “Body Battery” (indicateur de notre niveau d’énergie) et “Niveau de Stress” (du mode repos à stress élevé). Couplé à cela, je mets en évidence la fonctio “Rappels” qui m’a beaucoup séduite.

En effet, dans notre quotidien parfois trop stressant et sédentaire, recevoir un rappel automatique vous signalant « Move », « Get up & stretch » ou encore « Relax », est à mon sens très intéressant. J’accorde au quotidien une très grande importance à ma respiration et à la gestion du stress. Je pratique la méditation et les exercices de pleine conscience et ai donc fort apprécié les notifications automatiques « relax » envoyées par la Garmin Lily. La montre comprenait, parfois même avant moi, que mon organisme était en mode « stress », et ce grâce à ses capteurs intelligents. Dans ce cas précis, nous avons le choix de lancer ou non un exercice de respiration. Par défaut, la fonction est activée sur la Lily mais vous pouvez à tout moment modifier certains paramètres via l’application.

J’ai aussi beaucoup aimé le suivi de santé pour femme qui analyse de manière précise et complète les cycles de menstruations, avec la possibilité d’encoder des « humeurs » et « symptômes », ce qui m’a permis de me rendre compte que, contrairement aux idées reçues, non je ne suis pas chiante ou déprimée juste avant mes règles… mais beaucoup plus souvent.

Au delà de ces fonctionnalités, nous trouvons un suivi de grossesse si le besoin s’en fait sentir. Bien que mon homme ait fortement insisté pour faire un bébé « rien que pour tester la fonction », j’ai gentiment décliné.

Comme j’ai des soucis de fatigue et de sommeil, j’étais heureuse de pouvoir tester et comparer les données que j’avais déjà en ma possession (tests du sommeil et expérience avec la Alta HR). J’ai par contre été assez déçue du tracking du sommeil. Un exemple : couchée un long moment sur le lit sans bouger, avant l’endormissement ou en période d’insomnie, la Garmin Lily pense que je dors. Je rencontrais le même problème avec la Fitbit mais, avec Garmin, je m’attendais à des chiffres plus probants.

Qui plus est, comme la montre continue à prendre des mesures la nuit, les lumières (rouge et verte) s’allument. Quand on dort avec le bras près du visage autant dire que ça réveille de façon surprenante et, pire, quand je dors en ayant enlacé mon homme et que la lumière s’allume droit dans les yeux, autant dire que le reste de la nuit je le passe de l’autre côté du lit, loin de lui.

Le tracking des activités physiques

La Garmin Lily reconnait une grande variété d’activités et certaines, comme la marche, la course, le cyclisme sont reconnues automatiquement lors de l’entrainement, ce qui est un plus pour moi qui oublie systématiquement de mettre l’activité en route.

La montre ne dispose pas de GPS intégré, il faut donc emporter son smartphone pendant l’entrainement, ce qui ne me dérange pas, car j’aime écouter de la musique ou des podcasts pendant l’effort. La fonction Insight permet également de comparer ses prouesses sportives avec d’autres utilisateurs de même âge et même sexe, ou à tous les autres utilisateurs sans distinction.

Ce que je n’ai « malheureusement » pas pu tester…

Grâce à la fonction “Détection d’incident”, la Garmin Lily vous permet d’avertir vos contacts d’urgence de façon automatique si l’appareil détecte une anomalie à votre rythme cardiaque. Si elle est connectée à votre smartphone, la fonction Garmin LiveTrack permettra en plus de déterminer votre position en temps réel afin d’envoyer votre position à vos contacts. Heureusement, je n’ai pas eu à tester l’efficacité de cette fonction, et j’ai beau être dévouée au test, j’ai préféré croire Garmin sur parole.

Longévité de la batterie

Garmin prétendait que la batterie tenait jusqu’à cinq jours avec une seule charge mais, en pratique, même après avoir désactivé certaine fonction énergivore (comme la surveillance SpO2), on avoisine plutôt les deux jours voire trois jours grand maximum. C’est mieux que beaucoup de concurrents mais je m’attendais à plus que deux jours.

Déconnexions fréquentes

Quand on ne l’a pas portée pendant quelques heures, il faut quasi systématiquement resynchroniser la montre avec l’application pour recevoir à nouveaux des notifications. Le pire, si on oublie de la charger et que la montre s’éteint d’elle-même, lors du rallumage, non seulement les notifications n’arrivent plus, mais l’heure n’est plus correcte. Il faut donc également resynchroniser le tout. Cela ne prend pas beaucoup de temps ni d’énergie, mais c’est un point des gros points négatif de la Garmin Lily.

Le prix

La Garmin Lily est vendue 195 euros en trois coloris sur Amazon. Le prix est justifié par rapport au design (je ne cesserai de le dire, elle est magnifique), à la qualité des matériaux et à la technologie offerte.

Garmin Lily

195 €
8.5

Prix

9.0/10

Design

9.5/10

Autonomie

6.5/10

Fonctionnalités

8.5/10

Convivialité

9.0/10

Pros

  • Le design très élégant et féminin
  • Le temps de charge
  • La multitude de tracking proposés

Cons

  • Déconnexions trop fréquentes
  • Autonomie trop courte
  • Tracking du sommeil peu précis
Partager cet article :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.