STARLINK, la connexion Internet de SpaceX est disponible en France (2022 en Belgique).

Si vous habitez dans un coin reculé de la France, perdu dans le fond du Vercors ou dans l’Aveyron avec une bande passante tellement réduite qu’un modem 56K se prendrait pour une Formule 1, ceci est pour vous : Starlink est à présent disponible dans l’hexagone.

Mille cinq cents. C’est le nombre de satellites actuellement en place au dessus de nos têtes pour fournir à la planète entière une connexion Internet proposant un débit théorique de 50 à 150 mbits en fonction de la qualité de la réception et du nombre de relais. Si le service était déjà disponible aux USA et au Canada, Elon Musk et sa société, SpaceX, a donc donné le feu vert pour le proposer en France.

Toujours en phase beta, il faut savoir que le nombre de demandes à explosé pour atteindre le demi-million de clients qui font la file pour recevoir leur kit de connexion. A moyen terme, Starlink disposera de plus de 40.000 satellites afin de couvrir les territoires les moins accessibles au monde.

Le prix de l’abonnement mensuel est fixé à $99/mois, auquel il faut évidemment ajouter le kit d’installation qui se chiffre à $500 (sans les frais de livraison). Le kit se compose d’une parabole, d’un trépied et d’un boitier à alimenter. Une application iOS et Android est disponible afin de choisir le meilleur emplacement et offrir ainsi une connexion optimale.

Cependant, Starlink opte pour le “Premier arrivé, premier servi” et l’attente risque donc d’être lente au vu du nombre de commandes en cours. Un acompte de $99 vous sera également demandé lorsque vous franchirez le pas. Enfin, il sera possible de résilier l’abonnement à tout moment et de renvoyer le matériel en prenant les frais d’envoi à votre charge.

Concernant la Belgique, j’ai eu l’occasion de tester la disponibilité et nous sommes plutôt à l’horizon 2022. Date à laquelle Proximus devrait avoir, nous l’espérons, bien avancé dans sa phase de déploiement de la fibre optique. Reste à voir si notre opérateur historique couvrira toute une série de zones blanches où obtenir un accès Internet digne de ce nom est un véritable parcours du combattant, surtout lorsqu’aucune concurrence n’est disponible dans les environs.

Partager cet article :
Bertrand Mahieu

Bertrand Mahieu

Explorateur d'Internet depuis 1995 et toujours à la recherche de la prochaine terre promise connectée. Mangeur de chocolat, fan de cuisine, de rando et de Kindle.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.