SPROUTLING : Savoir si bébé dort bien … ou pas !

Au vu des brouettes d’objets connectés qui sortent actuellement, mon petit doigt me dit que les parents vont être gâtés cette année en matière d’objets pour bébé. C’est vrai quoi, être parent, c’est vivre dans le stress absolu durant des mois, des années, voire des décennies.

C’est pour cela que nos gentils ingénieurs nous inventent des produits qui nous rendent de fiers services … et qui vident notre portefeuille. Bref : Bébé va devoir vivre les premiers mois de sa vie avec douze capteurs sur le corps afin que maman puisse faire du shopping sur le Net et que papa remplisse la cave à vin tranquillement pour fêter les 28 prochains anniversaires de leur progéniture chérie.

sproutling 01

Aujourd’hui, nous parlerons du Sproutling, un petit bracelet à placer à la cheville de bébé lorsqu’il est au lit. Son objectif ? Vous rassurer, tout simplement.

Celui-ci va tout d’abord mesurer en permanence son rythme cardiaque mais aussi une multitude de situations assez intéressantes. Vous pourrez en effet, via votre smartphone, être averti des différentes étapes du sommeil de bébé : Il dort, il est réveillé, il y a trop de bruit dans la chambre, il remue très fort, il hurle, etc. Bref, un véritable allié pour vous. De plus, le système est capable d’analyser depuis combien de temps il dort et l’heure approximative du réveil. Impressionnant.

sproutling 05

De plus, si vous avez la chance, ou pas, d’avoir des triplés, le Sproutling est capable de gérer plusieurs bébés à la fois.

Enfin, le dispositif se recharge sur sa base qui fait aussi office de capteur d’humidité et de bruit.

sproutling 06

Le Sproutling coûte 185€ et sera disponible pour mars 2015 sur le site du fabricant. Bonne nuit !

 

Bertrand Mahieu

Explorateur d'Internet depuis 1995 et toujours à la recherche de la prochaine terre promise connectée. Mangeur de chocolat, fan de cuisine, de rando et de Kindle.

Une pensée sur “SPROUTLING : Savoir si bébé dort bien … ou pas !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.