TEST – Thermostat connecté et vannes tado° : Notre avis complet !

Vous n’en avez jamais assez de jouer avec le thermostat et les vannes thermostatiques de votre habitation afin de chauffer certaines pièces et pas d’autres ? Si la réponse est oui, alors vous êtes prêts à passer au thermostat connecté et aux vannes intelligentes.

Si le coût pour le remplacement d’une installation existante peut paraître non justifié, il se pourrait cependant que vous rentabilisiez votre investissement après quelques années d’utilisation. Et je ne parle même pas du gain de confort. Alors, pourquoi hésiter ?

Concernant les thermostats connectés et les vannes intelligentes, l’important n’est pas le matériel lui-même car on le retrouve quasi à l’identique chez toutes les marques, mais bien les fonctionnalités qui sont proposées. Ne vous étonnez donc pas de voir certaines vannes à 30 € alors que d’autres coûtent de 60 à 80€. Si le prix n’est pas toujours gage de qualité, la différence se justifie généralement ici par les coûts de développement des fonctionnalités intelligentes ou justement par l’absence celles-ci (même si ne soyons pas naïfs, le design et la publicité se paient aussi…).

La solution proposée par tado° se définit par du matériel esthétiquement très bien fini et très facile à manipuler et par une compatibilité presque universelle avec les chaudières et radiateurs. Là où tado° perd beaucoup de points, c’est par l’absence de multi-planning, une anticipation de chauffe complètement inefficace et une géolocalisation pas si fantastique à l’usage que prévu. Ayant testé le thermostat connecté et les vannes intelligentes Netatmo (voir le test Netatmo), il me semblait juste de s’attaquer à son concurrent naturel : tado°.

Si les deux marques proposent des produits qui se situent dans la même gamme de prix et le même segment de produit, leur philosophie de fonctionnement est pourtant assez différente. Là où Netatmo vous donne le contrôle total sur tous les paramètres possibles et offre nativement peu d’automatisation, tado° choisit de tout automatiser au point que les contrôles manuels manqueraient presque.

Mais procédons par étapes et commençons par le commencement…

On déballe

Dans le cadre de ce test, nous avons reçu un kit de démarrage vanne (1 vanne et 1 relais), un thermostat et une vanne additionnelle. Parfait ! De quoi, faire un test équivalent au test Netatmo.

Le thermostat se présente sous la forme d’un boitier de plastique blanc équipé d’un unique bouton physique. En l’absence d’activité, l’appareil ne laisse apparaître qu’une simple surface blanche tout à fait quelconque sans aucune zone d’affichage visible.

Une fois le bouton physique sollicité, des LEDs blanches situées sous la face avant s’illuminent pour faire apparaître par transparence la température mesurée et, après quelques secondes, la température de consigne surmontée d’un logo précisant le mode de programmation en cours (maison, absent, manuel) ainsi que des flèches permettant d’adapter manuellement la température de consigne directement sur l’appareil.

Le rendu plastique blanc, les LEDs blanches et le design minimaliste sont extrêmement bien réussis. Les lignes épurées, les arrêtes arrondies et l’objet entièrement blanc le rendent discret mais très moderne. J’avoue être séduit…

Les vannes sont de taille contenue (comparativement à celles du concurrent Netatmo) et se présentent sous la forme d’un cylindre entièrement blanc ne laissant apparaître à nouveau aucune zone d’affichage. Le premier “segment” extérieur du cylindre est mobile et constitue la bague de réglage manuel de la température de consigne. En “veille”, la vanne présente un aspect blanc uniforme.

Mais une fois la bague manipulée, des LEDs blanches font apparaître par transparence la température de consigne et un logo identifiant le mode de programmation en cours. Malheureusement et contrairement au thermostat, la température mesurée n’est ici pas renseignée (il vous faudra aller sur l’appli pour la consulter). Mais rien de trop contraignant…

Encore une fois, l’effet plastique blanc, les LED blanches et le design épuré sont parfaits. Si le côté discret prédomine lorsque la vanne est éteinte, toute la modernité de celle-ci apparaît une fois allumée. Six adaptateurs sont fournis afin de rendre les vannes compatibles avec la grande majorité des radiateurs (vérifier sur le site tado° la compatibilité avec vos radiateurs).

Le relais internet est désormais tout petit (depuis la version 3), blanc avec des LEDs blanches (vous vous en doutiez) et nécessite le raccordement des deux câbles (fournis) : Un câble pour la connexion Internet (prise RJ45) et un câble pour l’alimentation (prise “power” USB). Pour ce dernier, un adaptateur secteur est fourni. Dans mon cas, j’ai raccordé le relais directement à ma box Internet qui offre plusieurs ports USB et prises RJ45.

Si personnellement, j’apprécie de pouvoir couper le Wifi la nuit sans perdre le raccordement du relais à Internet, certains pourraient regretter que le relais ne soit pas connectable en Wifi. En effet, au-delà du mode de connexion, c’est surtout la liberté de positionnement du relais dans l’habitation que l’on perd et ainsi parfois la possibilité d’optimiser cette position par rapport aux vannes et au thermostat. Si vous disposez de plusieurs prises RJ45 dans votre habitation ou que votre box Internet est centrale ou que votre habitation n’est pas excessivement étendue, la question ne se posera même pas.

On installe

L’accompagnement de l’utilisateur est poussé et vraiment personnalisé car il prend en compte votre installation d’origine pour mieux vous aider.

Après avoir créé votre compte tado° via le site web ou l’appli maison, il vous faudra impérativement utiliser le site web pour ajouter et installer le bridge internet et le thermostat connecté. Une fois le bridge Internet raccordé (Internet et alimentation), on vous demandera de définir la configuration de votre installation d’origine. tado° vous accompagnera ensuite étape par étape dans le remplacement du thermostat en adaptant ses instructions à votre situation de départ.

Pas de crainte à avoir si vous souhaitez changer vous-même votre thermostat d’ambiance (filaire) car chaque étape d’installation du matériel est scrupuleusement reprise par l’assistant en commençant par le démontage de votre ancien équipement.

tado° vous fournit même des autocollants pour identifier les fils électriques raccordant l’ancien thermostat. Si ça ce n’est pas du service ! Une fois le thermostat installé, il faudra initier le jumelage du thermostat avec le bridge internet, appareil central des communications de toute l’installation.

Attention, si vous optez pour la version sans fil du thermostat tado° ou si vous souhaitez que tado° prenne en charge la gestion de l’eau chaude en plus du chauffage, il faudra alors certainement raccorder le kit d’extension directement à la chaudière.

L’installation pourrait alors devenir un peu plus complexe car le kit devra être raccordé directement à la chaudière avec ses nombreuses connexions ! Cela ne parait pas insurmontable mais cela semble plus technique et tado° classe d’ailleurs l’information dans sa documentation pour les installateurs professionnels… L’intervention de votre chauffagiste s’imposera donc sans doute.

L’ajout des vannes se fait ensuite via le site web ou via l’appli smartphone. L’appli est à privilégier car on peut conserver le smartphone à proximité de soi lors de l’installation et s’économiser l’encodage du numéro de série en scannant le QR code présent sur le matériel.

Contrairement à Netatmo qui avait complètement oublié ce point, l’étalonnage de la vanne sur le radiateur se fait automatiquement au cours du processus d’installation de la vanne. Par contre, si vous souhaitez refaire un étalonnage, aucune fonction de l’application ne permet d’initier ce processus. Le retrait des piles sera alors le seul moyen de forcer un réétalonnage de la vanne.

L’ajout d’un thermostat ou d’une vanne se termine par l’assignation de l’appareil à une pièce existante ou à une nouvelle pièce. C’est ainsi que vous allez pouvoir définir au fur et à mesure les pièces de votre habitation. Lorsque plusieurs appareils équipent votre pièce, tado° vous permet de choisir l’appareil de référence utilisé pour la mesure de la température de la pièce. Si un thermostat équipe une pièce, il sera choisi par défaut comme appareil de référence.

Ce qui est normal car la mesure des vannes est faussée par la proximité avec la source de chaleur. Par contre, lorsqu’une pièce comporte plusieurs vannes mais aucun thermostat, il est dommage de ne pas pouvoir utiliser la moyenne des mesures. Rien de bien méchant, mais un petit plus à suggérer à tado°…

Pour connaitre les conditions d’ensoleillement et de température extérieure, on vous demandera de localiser votre bâtiment. Si vous rechignez à identifier précisément votre habitation, vous pouvez rester imprécis et ne pas identifier le numéro de maison ou déplacer votre bâtiment de quelques dizaines ou centaines de mètres.

La météo dans votre rue et celle des rues avoisinantes est de toute façon la même ! Par contre, pour permettre le bon fonctionnement de la géolocalisation (voir plus loin), il conviendra de ne pas trop exagérer l’erreur de positionnement…

C’est donc clairement un 10/10 pour l’installation vu le niveau d’accompagnement proposé.

On configure

Planning

Le planning se définit indépendamment pour chaque pièce en découpant chaque jour en une succession de blocs horaires auxquels on associe une température. Le planning de la semaine peut être défini selon trois schémas : (1) une séquence identique du lundi au dimanche, (2) une séquence identique du lundi au vendredi, spécifique le samedi et spécifique le dimanche, et (3) une séquence spécifique pour chaque jour de la semaine.

De base, une séquence par défaut identique est prévue pour chaque jour ou groupement de jours des trois configurations. Par défaut, chaque bloc horaire est asservi au contrôle par géolocalisation mais l’option peut être désactivée individuellement bloc par bloc.

Si l’absence de Wizard se justifie aisément par la simplicité et l’intuitivité de l’interface, l’absence de copier-coller entre deux séquences du planning est un vrai problème pour la configuration des modes (2) et (3) (afin d’appliquer la configuration du samedi au dimanche par exemple).

Contrairement à Netatmo, les plannings de toutes les pièces ne sont pas liés au travers d’un seul planning général à l’habitation dans lequel chaque changement horaire redéfinit (ou maintient) la température dans chacune des pièces.

Cela signifie que si vous souhaitez adapter le planning d’une pièce chez tado°, vous pourrez le faire sans affecter le planning des autres pièces. Mais cela signifie aussi que si vous voulez combiner le déclenchement du chauffage de plusieurs pièces en même temps (pour économiser l’énergie – voir Trucs et Astuces), vous devrez adapter et aligner le planning de chacune des pièces pour chaque séquence concernée. Si vous avez beaucoup de pièces à gérer, cela devient rapidement pénible, à tout le moins lors des premières semaines de configuration.

Mode de fonctionnement

Comme annoncé dans l’introduction, il y a très peu de paramètres modifiables pour adapter le comportement du chauffage. Les voici :

  • Anticipation de chauffe

Lorsque cette fonctionnalité est enclenchée, la vanne anticipe le temps nécessaire à la montée en température de la pièce et démarre la chauffe à l’avance de manière à atteindre la température souhaitée à l’heure indiquée dans le planning. L’option est activable pièce par pièce ce qui offre une réelle liberté de configuration (ce qui est rare chez tado°).

  • Géolocalisation et mode Absent

La géolocalisation consiste à lier le chauffage à la présence des utilisateurs dans le bâtiment sur base de la localisation de leur smartphone. Pour ce faire, il faut avoir enregistré l’adresse du bâtiment et définir une distance autour de la maison afin d’établir la “zone maison”.

Lorsque le dernier habitant est identifié comme quittant la maison, une notification est envoyée aux utilisateurs afin de proposer le passage de l’installation en mode Absent. Inversement, lorsqu’un habitant pénètre dans le périmètre de la zone maison, une notification est envoyée afin de suggérer le retour au planning Maison.

Lorsque le mode absent est activé, les plages horaires asservies au contrôle par géolocalisation sont ignorées au profit de la température de remplacement définie à l’échelle de la pièce. Par défaut, la température de remplacement est de 5°C et toutes les plages horaires de toutes les séquences sont asservies au contrôle par géolocalisation.

  • Détection de fenêtre ouverte

Si une pièce ne monte pas en température selon son comportement habituel lors d’une période de chauffe, une notification est envoyée aux utilisateurs proposant la coupure du chauffage de cette pièce pendant une durée déterminée. A nouveau, l’option est activable pièce par pièce tout comme la définition de la durée de coupure.

  • Auto-assist

De base, la sortie ou l’entrée dans la zone maison et la détection de fenêtre ouverte se limitent à l’envoi d’une notification à l’utilisateur qui prend alors la décision de suivre ou d’ignorer l’action proposée. La fonction auto-assist permet d’éviter d’avoir à réaliser une action manuelle à chaque réception de notifications et prend en charge l’exécution de l’action suggérée de manière automatique. Cette fonction est malheureusement payante depuis la version 3 et 3+ et l’abonnement coûte 2,99€/mois ou 24,99€/an.

Même si la fonctionnalité d’auto-assist n’est pas incontournable, je trouve cela vraiment abusé d’avoir sorti du package de base une fonctionnalité “importante” et de la rendre payante via la souscription à abonnement.

Surtout quand cette fonctionnalité est le fer de lance du discours commercial de tado°. Et surtout quand on sait que Netatmo offre des produits au même prix que tado° sans restriction payante sur une partie des fonctionnalités proposées. Mais qu’à cela ne tienne, je vais vous expliquer comment reproduire la fonctionnalité d’Auto-assist du produit tado° pour la composante Géolocalisation sans dépenser un euro.

On utilise

Interface

L’interface de l’application mobile et web n’est clairement pas le point fort de tado°. La page principale reprend un jeu de pastilles carrées représentant chaque pièce avec la température mesurée et la température de consigne. S’il est très confortable de voir les pastilles se colorer en fonction de la température de consigne, il n’est par contre pas possible de modifier l’ordre d’affichage des pastilles (pièces). En effet, celui-ci est fixe et imposé par l’ordre de création des pièces. Pas super pour une appli 2020 !

La navigation au sein de l’interface n’est pas non plus au top. Passer du planning d’une pièce à l’autre est laborieux car on ne peut pas simplement changer la pièce sélectionnée en restant sur la page planning, il faut systématiquement revenir à la page principale de la pièce, revenir ensuite au menu principal, sélectionner la seconde pièce et enfin sélectionner l’option “Programmation intelligente” pour seulement arriver dans le planning de la seconde pièce. Quatre étapes sont donc nécessaires alors qu’une seule aurait dû suffire… De la même manière, n’espérez pas passer facilement des courbes de chauffage d’une pièce à l’autre en adaptant la pièce sélectionnée.

L’organisation de l’interface est claire et relativement intuitive même si des vestiges des anciennes versions sont parfois présents ! En effet, dans la page “Paramètres”, une partie des fonctionnalités proposées ne mène pas à une page de paramétrage de ladite fonctionnalité, mais bien à une page vous indiquant qu’il faut vous rendre sur une autre page via la page principale pour y accéder. Un peu brouillon quand même…

Fonctionnalités

Réglage de la température – La température du thermostat est définissable au dixième de degré ce qui devient vite embêtant quand on doit configurer le planning ou adapter manuellement la température via l’appli. Le réglage sur le thermostat se fait heureusement par pas d’un degré. Un réglage au demi-degré offrirait autant de possibilités mais nous aurait permis de modifier la température en moins de clics. Pour les vannes, c’est le contraire, elles n’affichent et ne sont programmables qu’au degré près. Un réglage au demi-degré aurait permis une définition plus précise de la température souhaitée.

Un détail minime, la température de consigne maximum définissable est de 25°C contre 30°C chez Netatmo. Vu le potentiel confinement des vannes, pouvoir fixer la température maximum à 30°C et non à 25°C fait une réelle différence dans les salles-de-bain où on peut souhaiter dépasser les 20-21-22°C des pièces de vie. Personnellement, j’ai contourné ce problème en forçant la vanne à sous-estimer la température mesurée (via la définition d’un facteur de compensation négatif).

Modification manuelle et coupure – La modification manuelle de la température d’une pièce se fait soit directement sur la vanne soit via l’application. Lorsqu’elle se fait sur la vanne, la nouvelle température ou la mise à l’arrêt sont appliqués pendant la durée définie pour cette pièce. En effet, il vous est possible de définir pour chaque pièce la durée d’application d’une modification manuelle selon trois schémas : une durée déterminée, jusqu’au prochain bloc horaire ou jusqu’au prochain changement manuel (pour toujours donc).

La définition de ce paramètre pièce par pièce est un vrai plus tout à fait appréciable. La modification de la température d’une pièce peut aussi se faire via l’application. Une fois la nouvelle température ou la mise à l’arrêt validé, on peut alors choisir de l’appliquer selon l’un des trois types de durée expliqués plus haut.

Par contre, la mise hors tension de toute l’installation ou le passage en mode Absent ne sont tout simplement pas proposés via une action manuelle. En fait, le mode Absent n’est déclenché que si votre smartphone sort de la zone Maison et inversement, la reprise en mode Maison n’est proposée qu’une fois la rentrée du smartphone dans la zone.

Géolocalisation – Le concept théorique n’est pas mal en soi, mais la fonctionnalité ne convient qu’aux bâtiments suffisamment isolés. Je m’explique… Si le chauffage se coupe bien dès que l’on quitte le périmètre proche défini autour de la maison, de la même façon, il ne se remet en route qu’une fois proche de la maison. Il n’est donc pas possible d’anticiper le temps significatif de montée en température des bâtiments peu isolés (comme le mien). Et, on ne peut pas nativement définir un périmètre différent pour les départs et pour les retours (sauf si on utilise IFTTT, voir plus loin).

Mon conseil, si votre bâtiment n’est pas assez isolé pour que la géolocalisation soit intéressante, utilisez un périmètre plutôt proche pour bénéficier de la coupure dès que vous partez, mais utilisez une applet IFTTT (hors tado°) pour remettre le chauffage en route lorsque vous rentrez. Si votre maison est suffisamment isolée, la fonctionnalité peut alors être très intéressante pour suivre vos mouvements tout en maintenant des plannings ultra basiques et en restant réactif aux imprévus. Dans mon cas personnel, disposant d’un bâtiment peu isolé avec une grosse inertie (murs en briques), j’ai trouvé plus confortable de ne pas utiliser la géolocalisation et d’élaborer des plannings plutôt complexes et distincts pour chaque jour de la semaine qui reflètent mes déplacements habituels.

Multi-planning – Chez tado°, le multi-planning n’existe pas et c’est bien dommage. On aurait aimé pouvoir distinguer dans des plannings différents les semaines de boulot des semaines de congé à la maison, les semaines avec garde des enfants de celles sans, … En effet, tado° ne considère que deux scénarios possibles, soit vous êtes à la maison et on suit le planning de chauffe prévu, soit vous êtes absent et on passe à la température de remplacement (dans les pièces où les blocs horaires sont asservis à la géolocalisation).

Pas de multi-planning donc, mais on peut truander un peu. Bien qu’il ne s’agisse pas d’un vrai multi-planning, sachez que vous pouvez utiliser les 3 schémas de configuration de la semaine pour stocker 3 plannings différents. En effet, l’application mémorise les plannings associés à chacun de ces modes mais ne les remet pas à zéro lorsque l’on passe de l’un à l’autre.

On peut donc potentiellement stocker 3 plannings différents mais évidemment il faut que vous vous accommodiez des contraintes imposées par le schéma choisi. De plus, le changement devra se faire à la main et pour chaque pièce concernée. Bref, l’absence de vrai multi-planning reste quoi qu’il arrive un vrai défaut.

Anticipation de chauffe – L’anticipation de chauffe est complètement inefficace. La fonction est bien présente mais elle déclenche le chauffage beaucoup trop tôt et la température souhaitée est atteinte 1h00 à 1h30 avant l’heure souhaitée pour une remontée de 3°C (delta classique recommandé entre les températures jour / nuit). On retombe entre 15min et 30min s’il ne faut remonter que de 1°C.

J’ai même observé plusieurs fois que le chauffage devait déclencher une seconde fois avant l’heure souhaitée tellement l’anticipation de chauffe avait été exagérée. Cette anticipation excessive allonge inutilement les périodes de chauffe ce qui coûte de l’énergie pour rien. A l’usage et pour continuer à tester le produit, j’ai fini par retarder l’heure de début des périodes de chauffe de 1h30 afin de compenser le problème et ne pas consommer pour rien. Un comble !

Le mauvais fonctionnement de cette fonctionnalité est une faute grave pour un produit de ce genre. En effet, elle est censée permettre de gagner en confort sans coûter de l’énergie et sinon, à tout le moins, de faciliter la création des plannings car ce n’est pas à vous d’anticiper le temps de chauffe des pièces (qui va d’ailleurs varier en fonction de la température extérieure, de la dernière température de consigne, …). Biaisée et aléatoire comme elle fonctionne ici, la fonction devient inutilisable et/ou coûteuse en énergie. Ce qui est l’opposé de l’objectif initial ! Comment se louper à ce point ?

Capteur d’humidité et qualité de l’air

Équiper le thermostat et maintenant les vannes de capteurs d’humidité et ainsi pouvoir connaitre l’humidité dans les pièces est une idée plutôt sympa quoique gadget qui va dans la logique d’augmenter son confort dans le bâtiment. Sur la page principale, sous le widget “Bien-être ambiant”, l’application fournit, en plus d’une indication de la qualité de l’air des pièces, un rapport sur la qualité de l’air et les types de pollens présents à l’extérieur de votre bâtiment en utilisant sa localisation.

Autant la connaissance de la qualité de l’air intérieur revêt un certain intérêt car on peut agir pour l’améliorer autant pour celle de l’air extérieur, l’intérêt est moindre. Il est en effet difficile de se passer de sortir quand c’est nécessaire ! Maintenant, lors de la période du rhume des foins, cela sera sans doute utile à certains.

Manipulation du thermostat et des vannes

Là où chez Netatmo, on tendait à dévisser les vannes en diminuant la température sur la vanne, avec tado° c’est impeccable et précis. La bague d’ajustement fait vraiment son boulot de manière irréprochable. Encore une fois, dommage que l’on ne puisse adapter la température des vannes que par pas d’un degré. Le petit plus bien pensé est que l’on peut revenir manuellement au planning automatique depuis la vanne après une modification manuelle en adaptant la température jusqu’à atteindre la température du planning et l’affichage du logo Maison. Pas besoin de sortir le smartphone pour mettre un terme à une modification manuelle.

J’apprécie typiquement de pouvoir couper le chauffage dans la salle-de-bain dès que je sors de la douche… Par contre, on peut regretter que la température mesurée ne soit pas affichée sur les vannes tout comme elle l’est sur le thermostat. L’ouverture et la fermeture des vannes sont extrêmement silencieuses de sorte que vous ne serez pas dérangé pendant le film !

Qualité et ergonomie du matériel

Que ce soit le thermostat ou les vannes, la qualité du produit est irréprochable. Le design est épuré et moderne et l’ergonomie concernant la manipulation du matériel est parfaite. Comme expliqué ci-avant, c’est surtout la bague d’ajustement qui est un vrai plaisir à utiliser et non pas un frein. Si la température doit souvent être adaptées manuellement via les vannes, alors tado° est certainement le produit à privilégier.

Courbes de consommation et rapports de consommation

Cet aspect est clairement un point faible chez tado°. Les courbes de consommation offrent peu de facilités pour la navigation entre pièces et ne permettent qu’un affichage par jour sans possibilité d’une vue par semaine ou par mois. De plus, la température de consigne n’est pas visible sous la forme d’une courbe comparable à la température mesurée et le temps d’utilisation horaire de la chaudière n’est pas présent (comme chez Netatmo). Si j’apprécie que les plages horaires soient identifiées à la base du graphique avec un code couleur représentatif de la température de consigne, j’aurais apprécié que les phases d’anticipation de chauffe soient différenciées des plages horaires auxquelles elles appartiennent.

Les rapports de consommation renseignent de l’économie réalisée en comparant votre consommation à celle que vous auriez eu sans les fonctionnalités intelligentes tado°. C’est un calcul ambitieux bourré d’approximations qui rendent le résultat difficile à interpréter.

L’estimation n’en reste pas moins intéressante mais il faut la considérer pour ce qu’elle est. Par contre, pas de comparaison avec le mois précédent ou avec les habitations du même type comme chez Netatmo. Personnellement, j’ai peu utilisé cette fonctionnalité et considéré uniquement le niveau de ma citerne à mazout comme indice de ma consommation (même si un hiver n’est pas l’autre).

Services ouverts – IFTTT

Des plugins sont proposés sur différentes plateformes, mais je ne parlerai ici que d’IFTTT que j’ai pu expérimenter personnellement. Bien que les services proposés soient limités à une courte liste de déclencheurs et d’actions, ceux-ci vous permettront déjà de créer des applets sympas et ainsi pallier à pas mal de besoins non couverts par les fonctionnalités de tado°.

En tout premier lieu, je vous conseille de créer un bouton permettant de mettre manuellement l’installation en mode Absent et un second pour la remettre en mode Maison. Vous pouvez aussi créer un bouton pour mettre toute l’installation OFF. Je pense que ces trois boutons sont un impératif pour avoir la main sur votre installation. Personnellement, j’ai aussi ajouté un raccourci pour faire chauffer la salle-de-bain pendant une heure. La fonctionnalité existe évidement dans l’application tado° mais disposer d’un bouton directement accessible sur le “bureau Android” permet d’économiser plusieurs étapes.

Si vous appréciez la fonctionnalité de géolocalisation, vous pouvez mettre sur pied un Auto-assist gratuit pour la géolocalisation (la détection d’une fenêtre ouverte n’étant pas proposé dans les déclencheurs) en associant un déclencheur Maps (je sors d’une zone, je rentre dans une zone) avec une action tado° (activer le mode Absent, activer le mode Maison).

Assistants

L’association avec Google Assistant s’est montrée efficace bien que ce genre de fonctionnalités serve plus à épater la galerie qu’à répondre à un réel besoin.

Conclusions

Du côté de l’installation, rien à redire. L’accompagnement est parfait et la configuration des plannings se fait de manière intuitive. Du côté matériel, tant le design que la manipulation du thermostat et des vannes sont vraiment très bien réussis. Coup de foudre pour ma part ! J’ai sincèrement apprécié que le produit et plus précisément que les vannes soient facilement manipulables (pas comme chez Netatmo) et silencieuses dans leur fonctionnement.

Par contre, du côté des fonctionnalités, ce n’est pas la gloire ! L’anticipation de chauffe est tout simplement inutilisable ce qui diminue clairement la qualité d’utilisation et les économies réalisables. Une honte pour un produit de ce prix ! Ensuite, si la configuration du planning d’une pièce est très facile, configurer en parallèle les plannings de nombreuses pièces devient vite un calvaire car tous les plannings restent toujours indépendants et coupler les pièces et les chauffes n’est pas du tout facilité.

De plus, l’usage de la géolocalisation est payant !  Bien que l’on puisse sans problème la recréer via IFTTT, cette fonctionnalité ne conviendra qu’aux bâtiments bien isolés qui ne nécessite pas un long temps de montée en température. Si vous avez cette chance, la géolocalisation vous permettra de ne pas vous casser la tête sur des plannings complexes anticipant vos déplacements et peu réactifs aux imprévus.

Enfin, du côté du reporting, tado° vous offre une estimation grossière de l’économie réalisée mais pas de comparaison avec les autres utilisateurs ou avec vos consommations précédentes.

En résumé, le matériel est très abouti au niveau du design et de l’ergonomie. Par contre, les deux fonctionnalités les plus importantes, la géolocalisation et l’anticipation de chauffe, sont décevante pour la première et inutilisable pour la seconde. Sachant que l’intérêt d’une marque sur les autres tient plus dans les fonctionnalités qu’elle propose que dans le matériel lui-même, on peut conclure que tado° n’offre pas ici de vrais plus par rapport à la concurrence.

Bon à savoir / Trucs et astuces

Il s’agit ci-dessous de constations non propres au produit tado° mais généralisées aux thermostats et vannes connectés.

  • Le bruit

Contrairement à des vannes thermostatiques, les vannes connectées sont complètement ouvertes ou complètement fermées. Au-delà du bruit d’ouverture et de fermeture de la vanne (ici c’est très silencieux), la circulation de l’eau chaude lors des périodes de chauffe s’avère souvent plus bruyante.

  • Changement de repères

La mesure de la température par les vannes connectées est précise, presque trop… La vanne mesure la température dans un endroit confiné accolé au radiateur qui ne correspond pas à la température ressentie au centre de la pièce. Si la vieille vanne thermostatique ne se ferme pas immédiatement une fois la température nominale atteinte (inertie) et compense ainsi ce phénomène, la vanne connectée se ferme quant à elle complètement dès la température de consigne atteinte. Ne vous étonnez donc pas de devoir ajouter 1 ou 2°C aux valeurs de température que vous avez l’habitude de définir.

  • Astuce si tous vos radiateurs ne sont pas équipés

Si tous vos radiateurs ne sont pas équipés de vannes connectées, je vous conseille d’assigner le thermostat à une pièce virtuelle sans vanne qui n’existe pas réellement dans l’habitation. En effet, le thermostat reste l’unique contrôleur de la chaudière pour les pièces équipées de vannes thermostatiques classiques. Dans cette optique, il vous faut garder la possibilité de déclencher la chaudière pour ces pièces indépendamment de la pièce où se trouve le thermostat et plus particulièrement de sa température.

  • Limitation pour les grandes maisons

Il ne vous est généralement pas possible de coupler plusieurs relais pour un même thermostat (Netatmo, tado°, …). Bien que les signaux RF assurent déjà une grande portée et satisferont les besoins de la plupart des habitations (dont la mienne), il serait confortable de pouvoir étendre son installation en y ajoutant un second relai afin d’aller chercher les vannes les plus éloignées. Soyez prudent si votre bâtiment présente une configuration très en longueur.

tado° thermostat connecté et vannes intelligentes : 149 EUR sur Amazon + 99€ par pack de deux vannes. Les prix sont sujets à variation en fonction des promotions actuelles.

Thermostat tado° (v3+)

149 €
6.8

Application

5.0/10

Fonctionnalités

3.0/10

Manipulation du matériel

9.5/10

Design

9.5/10

Pros

  • Ergonomie de manipulation des vannes
  • Ouverture/Fermeture des vannes silencieuse
  • Vannes plutôt silencieuses lors des ouvertures/fermetures

Cons

  • Anticipation de chauffe inutilisable
  • Mode full automatique disponible via abonnement payant
  • Multi-planning pas proposé
  • Application correcte mais sans plus
  • Pas d’activation/désactivation manuelle du mode Absent / Maison
Partager cet article :

François Collette

Homme à femmes (j’en ai trois à la maison), j’aime la technologie utile et pas trop intrusive, la photo, le cinéma, les séries et m’épancher longuement sur des détails inutiles.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.