TEST – NETATMO : Thermostat connecté et vannes intelligentes : Notre avis complet sur le sujet !

Si vous en avez marre de courir en permanence dans toute la maison pour ouvrir et fermer vos vannes thermostatiques, si vous en avez marre de vous cassez la tête sur la programmation du thermostat général ou si vous en avez marre d’avoir un thermostat qui déclenche la chauffe de toutes les pièces mais ne mesure que la température du living, alors ce test du thermostat et vannes Netatmo vous intéressera surement !

En plus de la frustration perpétuelle à jouer à ce petit manège des ouvertures/fermetures et de la programmation du thermostat, c’est de l’argent et du confort que l’on perd à chauffer trop, trop peu, trop tard, trop tôt, trop longtemps ou pas assez. Que l’on soit soucieux de l’environnement, de son portefeuille ou de son confort, cette situation est tout sauf acceptable. Cet article vous présente le test d’un produit qui permet d’y remédier afin que votre chauffage entre aussi dans le 21ième siècle.

La technologie des thermostats et vannes connectés existe depuis plusieurs années déjà et est sensiblement la même quelle que soit la marque qui la propose : Des vannes, un thermostat et un relais communiquent entre eux par radio fréquences, le relais est connecté à Internet et permet le contrôle à distance de l’installation via une application sur votre smartphone ; Les vannes commandent seules le déclenchement de la chaudière en fonction de la température mesurées dans la pièce et de la température de consigne propre à celle-ci (planning ou demande manuelle) et s’ouvrent ou se ferment de manière autonome. Ce qui distingue les produits d’une marque à l’autre n’est donc pas la technologie elle-même mais l’enrobage qu’il y a autour : La qualité de l’application et le niveau de fonctionnalités proposé.

Et c’est là que Netatmo se distingue par un produit abouti et très bien fini.

On déballe

Pour réaliser notre test, nous avons reçu deux kits de démarrage indépendants : Un kit thermostat connecté et un kit de deux vannes connectées.

Le thermostat est un bel objet associant plastique transparent et sablé sur les bords et ressemble ainsi à un « bloc de glace givrée ». Il présente des dimensions plutôt réduites et offre un affichage permanent de la température de consigne et de la température mesurée. Il peut être monté en thermostat mural filaire ou en thermostat sans fil (le relais Internet devant alors être connecté en filaire à la chaudière). Des caches sont fournis afin de convertir l’appareil dans chacune de ces deux configurations. Des autocollants de couleur sont fournis afin de customiser l’aspect du thermostat et des vannes.

Les vannes sont malheureusement plutôt volumineuses (en regard de mes anciennes vannes thermostatiques) mais toujours d’un très bel aspect. Il y a également un affichage permanent, soit de la température mesurée, soit de la température de consigne lorsque celle-ci est modifiée (via planning ou commande manuelle). Six bagues d’adaptation sont fournies et rendent les vannes compatibles avec la plupart des radiateurs.

Le relais est de type Wifi et se présente sous la forme d’un petit boitier que l’on branche directement dans une prise de courant de l’habitation. Le choix d’une connexion par Wifi permet d’être libre de choisir le positionnement le plus optimal concernant la réception des signaux RF et de la connexion Wifi plutôt que d’être limité aux prise RJ45 disponibles. Le packaging des produits est vraiment premium, bien fini et robuste. Chaque élément est soigneusement emballé et protégé de plastique.

On installe

L’installation est facile et intuitive car l’application accompagne pas à pas l’utilisateur dans les différentes étapes. Franchement parfait ! Le fait que l’accompagnement se fasse via l’application smartphone est un vrai plus car on peut ainsi être en face du matériel à installer tout en suivant les instructions…

Après création d’un compte Netatmo, il faut « créer » son habitation et ajouter le relais associé à celle-ci. Différentes informations sur le type de chauffage et le bâtiment vous seront demandées et notamment la localisation. Ces informations permettront de définir un premier profil de chauffe de votre habitation mais surtout connaitre la température extérieure à laquelle l’habitation doit faire face, élément nécessaire à l’anticipation de chauffe (voir plus loin).

Une fois le bâtiment créé, il convient maintenant de définir les pièces et d’y ajouter le thermostat et/ou les vannes (une ou plusieurs vannes par pièce). Une fois encore l’accompagnement Netatmo est bien présent. Au-delà du nom de la pièce ajoutée, c’est surtout son affectation qui vous sera demandée. Celle-ci permettra plus tard à Netatmo de vous suggérer des températures optimales pour les plannings de jour et de nuit lors la création du planning de chauffe.

Si l’accompagnement pour l’ajout des équipements à votre « habitation virtuelle » est très poussé, celui pour le raccordement physique des produits pourrait être plus élaboré et personnalisé en fonction de votre installation (ce qu’on retrouve chez Tado° typiquement). J’ai dû recourir aux vidéos de la chaîne YouTube officielle Netatmo pour avoir un peu d’info. Ce n’est pas compliqué à comprendre et les vidéos sont très bien faites, mais cela dénote du suivi proposé jusqu’alors par l’application.

Un point faible évident, le calibrage de la vanne (son adaptation précise à la « vanne d’ouverture » du radiateur) n’est pas automatiquement réalisé lors de son installation sur le radiateur bien que cette étape soit nécessaire au bon fonctionnement de celle-ci. Ayant identifié que les déplacements de la vanne ne conduisaient jamais à sa fermeture et après une petite recherche dans les paramètres de l’application, j’ai pu lancer le calibrage manuel et enfin permettre à la vanne de travailler correctement.

L’installation manque donc de peu le 10/10 car l’accompagnement pourrait être amélioré mais encore une fois, vraiment rien d’insurmontable ici.

On configure

Planning

Le planning est défini par une succession de « jeux de températures » qui s’enclenchent à des heures précises, définies au quart d’heure près. Chaque jeu de températures regroupe la définition de température individuelle pour chacune des pièces reprises dans l’habitation. Il n’y a donc pas un planning indépendant par pièce mais bien un planning général pour l’habitation avec des valeurs de température définissables par pièce. Si cela semble plus complexe à définir, c’est plus pratique à utiliser que de gérer en parallèle 6 plannings pour un seul bâtiment… Encore une fois, l’accompagnement Netatmo est irréprochable et rend cette étape très facile à réaliser.

En effet, lors de la première configuration de votre « maison virtuelle » et ensuite lors de la création de tout nouveau planning, l’application vous demande de répondre à une série de questions concernant vos habitudes de vies : A quelle heure vous vous levez/couchez, si vous travaillez à domicile et sinon à quelle heure vous partez/revenez du boulot, si vous rentrez manger à midi, si vous êtes systématiquement absent une partie de la journée du samedi et du dimanche et la température que vous souhaitez dans votre pièce à vivre ?

Une fois ces informations collectées, l’application vous construit un planning de chauffe personnalisé combinant trois jeux de températures de base correspondant aux températures de jour (confort), nuit et d’absence en journée (éco). C’est plutôt bien foutu car le planning proposé ne se limite pas à enclencher le chauffage le matin et le couper le soir, mais intègre dès le départ suffisamment d’intelligence pour amener du confort tout en restant économe. Les règles d’économie d’énergie (dixit mon chauffagiste) sont d’ailleurs bien respectées avec une différence de température jour-nuit de maximum 3°C.

L’utilisateur peut ensuite prendre la main et adapter les horaires du planning, modifier la définition des trois jeux de températures prédéfinis et enfin en ajouter de nouveaux. L’utilisation est efficace et intuitive avec une vue de la semaine entière, un code couleur propre à chaque jeu de températures et des fonctionnalités bien pensées comme un copier-coller permettant de propager facilement la configuration d’un jour à l’autre.

Mais le vrai plus de Netatmo est la possibilité de définir plusieurs plannings et de passer de l’un à l’autre facilement. Cette fonctionnalité multi-planning d’apparence anodine n’est pas très répandue chez les concurrents et c’est dommage. Que ce soit pour les divorcés/séparés qui alternent des semaines avec et sans enfant ou pour ceux qui veulent simplement pouvoir distinguer un planning pour les semaines de boulot et les semaines de congé à la maison, la fonctionnalité se montre très vite essentielle.

Mode de fonctionnement

Plusieurs paramètres peuvent être adaptés afin de personnaliser le comportement du chauffage. En voici quelques-uns :

Anticipation de chauffe

Démarrer la chauffe à l’heure indiquée dans le planning ou au contraire laisser Netatmo démarrer la chauffe anticipativement de manière à atteindre la température souhaitée à l’heure indiquée.

Détection fenêtre ouverte

Couper le chauffage si la pièce ne monte pas en température selon son comportement habituel lors d’une période de chauffe. Option récemment ajoutée sans doute pour mieux concurrencer Tado° !

Algorithme de chauffe

Choisir un mode fonctionnement qui anticipe ou n’anticipe pas les variations de températures extérieures ; et paramétrer si les chauffes doivent être prolongées de manière à espacer les allumages de la chaudière.

Priorité Eco ou Confort

En mode Eco, les vannes ne peuvent pas commander le déclenchement de la chaudière et doivent attendre que le thermostat déclenche celle-ci (pour ses propres besoins) pour bénéficier de la chauffe qu’elles pourront alors prolonger si besoin. Les périodes de chauffe des pièces de l’habitation sont alors regroupées ce qui permet d’économiser de l’énergie. J’ai préféré opter pour le mode Confort car, si les vannes sont asservies au thermostat, il s’agit presque d’une installation classique avec vannes thermostatiques standards. Mais mon bâtiment est peu isolé…

Encore une fois, Netatmo vous offre un contrôle manuel sur tout et l’application vous conseille sur les choix à faire.

On utilise

Interface

L’interface de l’application mobile est claire et intuitive. La page principale reprend une vue identifiant pour chaque pièce de l’installation, la température mesurée et la température de consigne. Le déclenchement de la chaudière est aussi manifesté de façon claire avec l’apparition d’une icône et le changement de couleur de l’arrière-plan du blanc à l’orange. Les pièces bénéficiant de la chauffe ainsi que celles ayant fait appel ayant démarrer une anticipation de chauffe sont identifiées. C’est tout simplement nickel !

La création de pièces et l’ajout de matériel via l’application sont très faciles à réaliser et le déplacement de vannes d’une pièce à l’autre est autorisé. Lorsqu’une pièce comporte plusieurs vannes, la pièce est représentée par une seule vanne regroupant les différentes mesures et agissant comme contrôle unique de toutes les vannes. Par contre, si une pièce comporte un thermostat et une ou plusieurs vannes, c’est le thermostat qui prend la priorité en termes de mesure de la température. C’est bien vu car le thermostat est souvent plus éloigné des radiateurs que les vannes elles-mêmes, sa mesure est donc plus représentative de la température ressentie dans la pièce.

Fonctionnalités

Le multiplanning est clairement la fonctionnalité majeure de ce produit et celle qui le distingue de pas mal de ses concurrents. Avec un wizard de création de planning super efficace, on compose facilement des plannings et le passage d’un planning à l’autre se fait très simplement.

Si c’est bien entendu le planning qui dirige généralement la boutique, deux boutons sont disponibles sur la page principale afin de mettre manuellement l’installation en mode absent ou en mode hors gel. La température associée à ces modes est alors imposée à toutes les pièces de l’habitation pendant la durée renseignée par l’utilisateur (de « x minutes » à « jusqu’à nouvel ordre »). Il est donc facile de passer manuellement du mode planning au mode absent pour l’ensemble de l’installation via un seul bouton. On regrettera cependant que cette fonctionnalité soit limitée aux modes absent et hors gel et ne soit pas étendue aux jeux de température définis dans le planning (pour le mode nuit tout particulièrement).

L’anticipation de chauffe (auto-adjust) est vraiment efficace (moins d’un quart d’heure d’erreur) ce qui représente un vrai plus dans la vie de tous les jours. Dans un premier temps, l’option n’est pas proposée et est définie par défaut à une valeur statique de 30 minutes car il faut quelques semaines à Netatmo pour enregistrer le comportement thermique de chacune des pièces. Une fois les données collectées suffisantes pour une pièce, vous recevez une notification et l’option devient pleinement efficace.

Le mécanisme se montre très réactif et on peut constater une réelle capacité d’apprentissage. L’outil prend en compte l’erreur du jour précédent et tente de s’améliorer le jour suivant en démarrant la chauffe plus tôt ou plus tard. Malheureusement, l’option est activable pour toutes les pièces ou pour aucune, il n’est donc pas possible de faire un choix pièce par pièce. Enfin, en l’absence de Wifi, l’anticipation de chauffe n’est pas utilisable et la chauffe débute simplement 30min avant l’heure souhaitée.

Manipulation du thermostat et des vannes

L’affichage permanent de la température est un plus. Le planning pouvant être différent chaque jour de la semaine, c’est toujours utile de jeter un petit coup d’œil en passant pour voir si le thermostat est bien sur la température de nuit au moment d’aller se coucher et ce sans sortir son smartphone. C’est peut-être mon côté stressé qui s’exprime ici… Le choix d’un écran e-Paper est judicieux car il permet un affichage permanent sans « rien » consommer une fois l’affichage modifié.

La température de consigne peut être modifiée manuellement par pas d’un demi-degré directement sur le thermostat et sur les vannes et ainsi supplanter la planification de la pièce pendant une durée définie. Par défaut d’une heure, cette durée peut être adaptée au sein de l’application mais malheureusement est identique (et unique) pour toutes les pièces. On regrettera aussi qu’on ne puisse pas définir un événement autre qu’une durée. Typiquement, définir que la température se maintienne jusqu’au prochain changement de température du planning de la pièce (comme chez Tado°).

On pourra regretter que les vannes soient quelque peu bruyantes lors des ouvertures et fermetures. Même si on est loin d’être réveillé la nuit…

Qualité et ergonomie du matériel

C’est ici que Netatmo perd des points. Pour le thermostat, rien à redire. Le matériau (plexiglass) est de qualité et l’appareil est très réactif aux modifications de température réalisées manuellement. On peut même choisir l’orientation du thermostat en « portrait ou paysage » dans les quatre positions possibles car l’affichage des températures s’adapte automatiquement de sorte à maintenir l’affichage correctement orienté et les curseurs +/– toujours en position haut/bas ou gauche/droite dans toutes les positions. C’est utile pour positionner librement le thermostat au mur mais ça devient nécessaire quand le thermostat est monté en mode sans fil et peut se trouver dans n’importe quelle orientation sur la table du salon.

Pour les vannes, le constat est moins bon. La qualité du matériau est toujours impeccable mais la qualité du plastique des bagues d’adaptation et de la bague de serrage pourrait être améliorée car elles se montrent peu résistantes à l’usure des montages/démontages sur des pas de vis en acier. Heureusement, on ne change pas les vannes trop souvent de radiateurs et un effet d’usure des pas de vis n’est donc pas trop à craindre. Comme pour le thermostat, l’affichage de la température est adaptatif (2 orientations) et permet ainsi de répondre à tous les montages possibles : tête vers le haut, tête vers le bas ou vanne horizontale.

La modification de température directement sur les vannes est clairement le point faible. Il vous faut « tourner » la vanne dans un sens ou dans l’autre jusqu’au « click » pour augmenter ou diminuer manuellement la température de consigne. Le problème est que le mouvement pour diminuer la température est le même que celui pour dévisser la vanne de son support. Et c’est ce qui arrive si la bague de serrage n’est pas suffisamment serrée. C’est clairement le point faible de ce design.

Statistiques et courbes de consommation

Lorsque le smartphone est mis en position paysage avec la vue principale affichée, l’interface bascule vers l’affichage des statistiques de chauffe de chacune des pièces qui encore une fois est très clair. On peut visualiser les courbes de température mesurée et de température de consigne ainsi que le pourcentage de chauffe horaire. On visualise un jour ou plusieurs librement en zoomant/dézoomant et déplaçant la vue sur toute l’historique enregistrée. Il est très facile de comparer la consommation d’énergie de plusieurs jours ou semaines afin, par exemple, de juger si un changement de paramétrage conduit à une diminution de la consommation.

Si l’application renseigne déjà énormément d’infos, le site internet est encore plus complet. En plus de vous donner accès à toute votre installation, il vous propose aussi un bilan énergétique hyper complet des mois précédents, une comparaison de votre consommation avec celle des ménages équivalents et vous propose des valeurs optimisées pour les différents jeux de température que vous utilisez et des conseils pour optimiser votre consommation. Comme si ce n’était pas encore assez, Netatmo vous envoie en début de mois le bilan mensuel du mois précédent (un petit rappel pour inviter à visiter le site web). Plus complet, ce n’est pas possible. Je kiffe !

Automatisation manquante ? Pas de soucis, IFTTT est là !

Netatmo a clairement ouvert ses portes sans aucune réserve à IFTTT. Si certaines fonctionnalités nécessaires à votre confort manquaient, il vous suffit de créer vos propres applets dans IFTTT. Contrairement à d’autres, Netatmo n’a pas limité les détections et actions mises à disposition dans l’outil.

J’ai ainsi pu créer une fonctionnalité de geofencing avec le chauffage Netatmo, fonctionnalité « manquante » chez Netatmo et pourtant chère à Tado° : Le chauffage se met en mode absent quand vous quittez votre habitation (au-delà d’une certaine distance autour du bâtiment), et se remet en mode automatique quand vous y revenez. Vous pouvez changer de plannings sur base d’événements définis dans votre calendrier ou être notifié si quelqu’un modifie manuellement la température du thermostat. Et tant et plus… Les séquences sont basiques mais IFTTT est une boite de pandore accessible à tous.

Connectivité avec l’extérieur

Bien que cela soit plus ludique qu’utile, l’association avec l’Assistant Google a été testé. Les produits réagissent conformément aux commandes vocales. Rien à redire. J’ai pu frimer devant la famille et les amis…

Conclusions

Ce qui fait la force du thermostat et des vannes connectés Netatmo, c’est la qualité de son application et le niveau de fonctionnalités proposées. De plus, l’utilisateur est toujours très bien accompagné que ce soit pour l’installation du produit, sa configuration ou les réglages fins à faire une fois le produit maîtrisé. Le contrôle du chauffage est total tant les paramètres de réglage sont nombreux et permissifs. Si certains pourraient regretter un manque de contrôles automatisés, IFTTT reste disponible pour combler vos désirs.

Le reporting de votre consommation est élaboré et ne se contente pas de vous fournir des moyennes mais au contraire vous challenge sur votre consommation et des conseils personnalisés sur les points faibles de votre planning ou de votre configuration vous sont proposés.

Le thermostat et les vannes connectés Netatmo se sont vraiment montrées à la hauteur de mes attentes et les ont même dépassées. Bien que l’économie d’énergie soit difficilement chiffrabl mais toutefois ressentie, l’augmentation de confort est par contre incontestable.

S’il s’agit tout de même d’un investissement (compter 80 € par vanne et 170 € pour le thermostat avec un relais), il ne vous faudra pas beaucoup d’hivers pour rentabiliser la dépense et commencer à économiser. Et c’est d’autant plus vrai si votre habitation est peu isolée ou votre consommation importante. De plus, rien ne vous oblige à équiper tous les radiateurs de votre habitation.

Si un thermostat seul vous permet déjà d’obtenir une programmation beaucoup plus poussée et un contrôle à distance, un thermostat et deux vannes semblent être un bon équipement pour démarrer. En équipant les deux radiateurs les plus utilisées vous maximiserez l’effet des deux vannes et pourrez juger de la nécessité d’équiper d’autres radiateurs. N’hésitez pas à passer le pas, vous avez 60 jours pour changer d’avis !

En résumé : Une valeur sure à recommander !

 

Bon à savoir / Trucs et astuces

Il s’agit ci-dessous de constations non spécifiques au produit Netatmo mais généralisées aux thermostats et vannes connectés dans leur ensemble. Autant le savoir dès le départ !

Changement de repères

La mesure de la température par les vannes connectées est précise, presque trop… La vanne mesure la température dans un endroit confiné accolé au radiateur qui ne correspond pas à la température ressentie au centre de la pièce. Si la vanne thermostatique ne se ferme pas immédiatement une fois la température nominale atteinte (inertie) et compense ainsi ce phénomène, la vanne connectée elle se ferme complètement dès la température de consigne mesurée. Ne vous étonnez donc pas de devoir ajouter 1°C aux valeurs de température que vous aviez l’habitude de définir sur vos anciennes vannes.

Le bruit

Contrairement à des vannes thermostatiques dont l’ouverture varie en fonction de la température, les vannes connectées sont complètement ouvertes ou complètement fermées. La circulation de l’eau lors des périodes de chauffe peut donc s’avérer plus bruyante qu’avec des vannes classiques.

Astuce si tous vos radiateurs ne sont pas équipés

Si tous vos radiateurs ne sont pas équipés de vannes connectées, je vous conseille de créer des pièces virtuelles différentes pour la vanne et le thermostat du living/salon (si le thermostat et une vanne équipent cette même pièce évidement…). Cette configuration permet de faire déclencher le thermostat pour les radiateurs équipés de vannes classiques sans faire chauffer le living. J’ai utilisé ce principe tous les soirs pour chauffer les chambres via deux courtes séquences de chauffe pendant la nuit.

Limitation pour les grandes maisons

Il ne vous est généralement pas possible de coupler plusieurs relais pour un même thermostat (Netatmo, Tado°, …). Bien que les signaux RF assurent déjà une grande portée et satisferont les besoins de la plupart des habitations (dont la mienne), il serait confortable de pouvoir étendre son installation en y ajoutant un second relais afin d’aller chercher les vannes les plus éloignées. Soyez prudent si votre bâtiment présente une conformation en longueur.

Netatmo thermostat et vannes connectés : 160€ sur Amazon + 80€ par vanne, aussi sur Amazon.

 

Netatmo Thermostat

160€
8.6

Installation et configuration

9.0/10

Application

9.5/10

Fonctionnalités

9.5/10

Manipulation du matériel

7.0/10

Design et matériel

8.0/10

Pros

  • Application ergonomique et claire
  • Multi-planning
  • Anticipation de chauffe efficace
  • Activation manuelle du mode absent
  • Nombreux paramétrages possibles du mode de chauffe

Cons

  • Ouverture/Fermeture des vannes un peu bruyante
  • Adaptation manuelle de la température sur les vannes peu ergonomique
  • Anticipation de chauffe pas activable par pièce