TEST – Huawei FreeBuds Pro 2 : Des écouteurs haut de gamme vraiment efficaces ?

L’année passée s’était tenue la valse des écouteurs intra-auriculaire des grandes marques. Nous avions pu en essayer plusieurs, dont chacun était spécialisé dans un domaine particulier (qualité sonore, autonomie, configuration, réduction de bruit, etc.). Cette année, les constructeurs semblent plus frileux à sortir de nouveaux modèles, nous n’en avons reçu qu’un seul à tester, mais pas des moindres, les Huawei FreeBuds Pro 2.

Unboxing et découverte 

J’avais beaucoup aimé les Huawei Freebuds 4 testés en juin 2021, je les trouvais beaux, pratiques, offrant un son d’une qualité convaincante et une réduction de bruit suffisante. J’utilisais essentiellement ces écouteurs pour mes entraînements de course sur tapis en salle. Je leur reprochais des embouts en plastique dur, au lieu de silicone, moins confortables pour le sport ou longues périodes d’écoute. 

Avec les Freebuds Pro 2, on ne combat pas vraiment dans la même catégorie, le positionnement est le haut de gamme. Dans la couleur que nous avons reçue à tester, blanc-argenté, ils sont magnifiques (même si ce critère est subjectif) et élégants. Nouveauté pour ce modèle, ils sont équipés d’embouts en silicone, par défaut, de taille medium, mais sont également fournis small et large. 

Le boîtier de charge est de dimension correcte, il entre facilement dans la poche d’un jean’s ou d’un sac à main. Ces Freebuds Pro 2 sont plus petits (surtout au niveau de la tige, plus fine et plus courte) de 11% que ceux de la génération précédente et ne pèsent que 5,9g chacun, idéal pour les garder longtemps aux oreilles ou faire du sport en musique sans être dérangé. 

Pour la conception des écouteurs, Huawei a collaboré avec Devialet, marque française spécialisée dans les amplificateurs audio Expert et les enceintes connectées Phantom, ce qui présage un son d’une qualité de très haut niveau. 

Détail technique supplémentaire, ils sont certifiés IP54. Ils résistent aux projections d’eau, donc la transpiration, et à la plupart des poussières.

Configuration et installation 

Comme d’habitude, pour l’installation, cela se passe avec l’application Huawei AI Life (dernière version, sinon ces écouteurs ne sont pas référencés) disponible sur l’AppGallery et l’App Store.  La connexion sur mon Smartphone Android s’est effectuée en une poignée de secondes. Audrey, moins habituée que moi avec les produits Huawei, a eu un peu du mal avec son iPhone. 

Lors de la première connexion, deux mises à jour se sont installées consécutivement. Comme je le dis chaque fois, c’est le signe que la marque continue d’améliorer le produit après sa commercialisation.  Contrairement à d’autres collègues journalistes, nous n’avons pas rencontré de coupure entre le smartphone et les écouteurs, peut-être est-ce le fruit des mises à jour.

Application 

L’application Huawei AI Life est intuitive et facile d’utilisation. Elle regroupe toutes les fonctionnalités “classique” ou du moins, qu’on attend d’elle pour la gestion des écouteurs et du son.  

L’application permet de configurer plusieurs paramètres : 

  • L’intensité de la réduction de bruit 
  • Effets sonores (dont le fameux settings Devialet) 
  • Les raccourcis / Gestes (TYPES) 

Je détaillerai les deux premiers plus tard. La commande “Gestes” permet de personnaliser (mais de façon très limitée), les mouvements à faire pour gérer le volume, l’ANC, la musique (pause, passer les morceaux), et les appels (décrocher/raccrocher).  Deux options plus rares sont le “test de port d’embout” et “trouver mes écouteurs”. 

À l’instar des OnePlus Bud Pro, il est possible de lancer un test sonore afin de vérifier que l’embout choisi correspond à la taille de son oreille. C’est basique, mais pratique pour se rassurer que l’embout adéquat ait été installé afin d’écouter la musique de manière optimale. 

D’ailleurs, lors d’une sortie running, le volume était moins fort à droite qu’à gauche. Je pensais que c’était un problème lié à l’écouteur. Je l’ai sorti de mon oreille, puis remis mais le son était toujours aussi faible. J’ai lancé l’option de détection d’embout et l’application m’indiquait que ce n’était pas le bon embout sélectionné (alors que j’avais effectué le test le jour précédent). J’ai sorti l’écouteur pour le regarder avec plus d’attention, c’est là que j’ai remarqué que le silicone était légèrement replié sur lui-même. Une fois déplié, le son était à nouveau parfait. 

“Trouver mes écouteurs”, que je n’ai jamais vu chez d’autres marques testées sur le blog, est une option qui permet de générer un son (au volume maximum) que l’application envoie dans l’écouteur de son choix. Je me suis placé à l’extrême opposé de mon appartement et malgré la distance (20 mètres) et les murs, j’ai pu entendre le bruit et retrouver les écouteurs qu’avait caché Audrey. 

Qualité sonore 

Contrairement à d’autres testeurs, je ne possède pas d’appareils de mesure sonore, je me fie uniquement à mon ressenti et finalement, c’est peut-être plus pragmatique que des graphiques. Ces écouteurs conviennent aux types de musique que j’écoute, des chansons à voix, de la techno, du rap, du rock ou Baby Shark. Par défaut, c’est l’effet sonore développé par Devialet qui est activé. D’habitude, j’active l’option “amplification de Basse”, mais pour une fois, j’ai laissé celui de Devialet. Sont également disponibles d’autres modes comme Amplification des basses ou des aigus, Voix ou mieux encore, configurer soi-même le type de sonorité qu’on souhaite sur la base d’un égaliseur 10 bandes, du jamais vu ! 

Pour les puristes, et c’est bien le public visé, les Freebuds Pro 2 prennent en charge des codes haute résolution telle que LDAC et sont certifiés HWA et Hi-Res Aurio Wireless4. 

À mes yeux, ou plutôt mes oreilles, ces écouteurs sont de même facture que les références du marché, les Sony XM4-100. Les Sony me semblent légèrement meilleurs dans les basses et les mediums, mais ces FreeBuds Pro 2 sont proches en matière de qualité sonore.

Des alliés pour la course 

J’utilise essentiellement mes écouteurs en vacances ou pour mes séances de course à pied. Pour ce dernier type d’activité, ils doivent être petits, légers et qu’ils tiennent correctement dans les oreilles. Les Huawei Freebuds 4 m’ont longtemps accompagné lors de mes sorties running, mais, plus je courrais longtemps, plus les écouteurs me faisaient mal aux oreilles, à cause de l’absence d’embout en silicone, et glissaient hors de mes oreilles.  Grâce aux embouts en silicones ces Freebuds Pro 2 répondent parfaitement à mon besoin pour courir, ils tiennent mieux dans les oreilles (malgré la chaleur et la transpiration) et l’ANC fonctionne à merveille.

Réduction de bruit 

Les écouteurs proposent quatre modes ANC : Cosy, Général, Ultra et Dynamique (ce dernier fait varier l’intensité entre les 3 autres modes). J’utilise uniquement le mode Ultra, je n’ai pas trouvé d’utilité aux autres modes. 

Maintenant que je suis habitué à porter des écouteurs à réduction de bruit lors de mes voyages en avion, je ne pourrais plus m’en passer. L’atténuation du bruit des moteurs est un réel plaisir, que ce soit pour regarder un film sur tablette ou dormir. Ces Huawei Freebuds Pro 2 remplissent parfaitement leur rôle et permettent de « passer un agréable vol ». 

J’ai également pu tester l’efficacité de l’ANC en condition réelle lorsque mes charmants voisins festoyaient gaiement dans leur jardin (en face de ma chambre) jusqu’à 4h du matin. J’ai mis les écouteurs sans musique, juste en mode ANC Ultra et je n’entendais plus leur affreuse musique, juste lorsqu’ils parlaient très fort ou rigolaient à gorge déployée. 

Lorsque mes collègues m’interpellent en disant « Hey Nico, tu testes encore de nouveaux écouteurs ? », je leur réponds avec mon plus beau sourire « Oui, je teste surtout l’ANC pour ne pas t’entendre parler toute la journée ». Malheureusement, l’atténuation des voix n’est pas là où s’en sortent le mieux ces écouteurs, et j’entendais davantage mes collègues que les bruits ambiants. 

Techniquement, le système ANC utilise trois microphones ultra sensibles sur chaque écouteur. L’atténuation maximum du bruit peut atteindre 47dB, ce qui, sur papier est, aussi bien que notre référence, les OnePlus Buds Pro. J’aurais préféré des embouts en mousse à mémoire de forme afin d’offrir un plus grand confort et une réduction de bruit meilleure, mais Huawei propose une solution déjà très convaincante.

Mode téléphone 

J’ai testé bon nombre d’écouteurs en mode mains libres, avec plus ou moins de succès. Les Freebuds Pro 2 sont parmi les meilleurs que j’ai eu l’occasion de tester. Le son est clair, aussi bien pour mon interlocuteur que moi-même, et l’atténuation des bruits ambiants est excellente. Audrey et moi aimons faire les tests de l’appel à côté du boulevard près de chez nous et le test scientifique du “lave-vaisselle”. Contrairement à d’autres écouteurs, la qualité est bonne et l’atténuation incroyable (au point que je pensais qu’Audrey ne vidait pas le lave-vaisselle et allait me laisser faire), et je n’étais pas dérangé, ni par le trafic routier ni lorsqu’elle rangeait les couverts dans le tiroir. 

Dans l’application, j’ai découvert que la qualité du son était en “Appels HD”. Nous avons fait le test, en activant et désactivant cette option … et ni l’un ni l’autre n’avons perçu de différence.

Autonomie 

Huawei annonce une autonomie de 30h avec le boîtier, mais en désactivant l’ANC. En écoutant de la musique et avec l’ANC activé, l’autonomie chute rapidement, et l’autonomie à pleine charge est d’un peu moins de 4h ! En les rechargeant avec le boîtier (jusqu’à 3x), l’autonomie annoncée est de 18h. La bonne nouvelle c’est que les écouteurs supportent la charge rapide, il suffit à peine de 10 minutes pour offrir 3,5h d’autonomie.

Alors que les montres Huawei sont des références concernant l’autonomie, j’ai été surpris que pour ces écouteurs, ça ne soit pas le cas. Même si l’autonomie est suffisante pour un usage classique, ce ne sont pas les écouteurs les plus performants dans ce domaine. 

Conclusion 

Le positionnement de ces Huawei Freebuds Pro 2 à 199€ les classe parmi les écouteurs haut de gamme au niveau du prix, mais aussi du design et de la qualité sonore. Même s’ils sont affublés du beau logo Devialet, leur implication pour le développement du produit n’est pas très claire. Malgré ça, les écouteurs offrent une qualité sonore parmi les meilleures que nous ayons pu tester à ce jour et un confort à l’oreille agréable même sur de longues périodes. Seul bémol, l’autonomie, suffisante dans la plupart des cas, mais qui aurait pu être légèrement plus longue. Ces écouteurs s’adressent autant aux sportifs cherchant des écouteurs petits et légers qu’aux mélomanes à la recherche d’un son de haute qualité. 

Huawei FreeBuds Pro 2

219 €
8.5

Qualité audio

9.0/10

Design

9.0/10

Autonomie

7.0/10

ANC

8.5/10

Mode téléphone

9.0/10

Pros

  • Qualité sonore
  • Design
  • Légèreté
  • Efficacité de la réduction de bruit
  • App complète

Cons

  • Autonomie
  • Personnalisation des gestes limités
Partager cet article :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.