Test de l’imprimante Fujifilm Instax Share SP-2

Fuji film Instax Share SP-2

Plus de deux ans après la sortie de son imprimante nomade Sp-1, Fujifilm nous revient avec une nouvelle imprimante, plus puissante, plus performante et en tout point meilleure que son prédécesseur. Cette imprimante a pour nom le sp-2 et se positionne comme la petite sœur directe de la sp-1. Pour vous, nous avons testé cette mini imprimante portative et l’avons adopté. Tour d’horizon de cette merveille.

Une imprimante revue et corrigée

La première différence entre la sp-2 et sa grande sœur la sp-1 est le design. En effet, on peut remarquer que celui de la dernière venue a été revu et améliorer pour donner un ensemble plus anguleux qu’auparavant. L’imprimante passe également d’une alimentation de piles lithium CR2 de 3 Volts à une batterie NO-45S plus performante et qui de plus, peut être facilement rechargée grâce au nouveau port USB. Même si, aucune information n’est disponible sur l’autonomie de cette batterie, le fait que l’on puisse recharger même pendant utilisation vient rassurer un tant soit peu.

La grande nouveauté de ce modèle par rapport à l’ancien est donc l’utilisation désormais d’une batterie rechargeable à la place des piles en lithium qu’il fallait constamment changer. À titre indicatif, il serait possible d’imprimer jusqu’à 100 clichés avant que la batterie ne se décharge complètement. Bien entendu, ce chiffre dépend énormément du rythme auquel vous imprimez vos clichés. Si pour surveiller le niveau de charge, on avait droit à des barres indicatives, c’est un LED qui nous indiquera désormais, à quel niveau se situe notre batterie. La couleur change selon le niveau de la batterie. Elle vire au vert quand la batterie est au meilleur niveau, rouge quand il faut commencer à penser à la recharger.

Impression rapide

La sp-2 mise tout sur l’efficacité et la rapidité. Ainsi, vous avez désormais la possibilité d’imprimer vos clichés en 10 secondes à peine, beaucoup plus rapides que les 16 secondes auxquelles nous avions droit avec la sp-1. Bien mieux encore, le temps de développement se voit aussi diminué, et ceci grâce à un autre changement majeur, le passage des LED au laser. En effet au revoir, les LED, l’imprimante fonctionne dorénavant au laser pour vous offrir une qualité d’impression encore meilleure et beaucoup plus précise. Retenez cependant que la vitesse de développement dépend encore de la température de la pièce. Plus il fera chaud, plus vite vos clichés se développeront.

Ad Fuji Instax Share Sp2 Cs4

Une application qui fait peau neuve

L’une des tares les plus importantes de la sp-1, c’était son application plus que décevante, la sp-2 vient réparer ce tort avec sa nouvelle application qui fait entièrement peau neuve. L’application est disponible sur les stores d’Android et de iOS et donc compatible avec vos smartphones, on regrette cependant qu’elle ne le soit toujours pas pour PC.

Il vous est désormais possible d’imprimer une photo dès que vous l’avez prise, la connexion avec l’imprimante se fait par une liaison wifi entre elle et votre smartphone. Vous pourrez soit choisir d’imprimer une photo que vous venez de prendre, soit choisir l’une de celles qui figurent dans votre galerie sur votre smartphone, mais également celles figurant dans vos albums sur les réseaux sociaux.

avis Instax Share Sp2 Cs4

Notre avis

Même s’il reste encore quelques détails à régler, l’imprimante sp-2 de Fujifilm a tout pour plaire. On notera au passage son poids extrêmement léger, idéal pour la transporter avec vous. L’essayer, c’est bien évidemment l’adopter.

Pour commander, c’est sur le site de la marque ou alors sur Amazon. A savoir il est légèrement moins cher sur Amazon (162€) !