Quelles compétences sont nécessaires pour devenir serrurier ?

Entre créativité et savoir-vivre, les compétences pour devenir serrurier sont nombreuses et variées. Ce professionnel est en effet sollicité pour accomplir divers types de travaux dans des environnements différents.

Ses aptitudes techniques concernent le travail des métaux ou des vitres, les travaux d’isolation ou encore la menuiserie. Il doit également être formé aux technologies de contrôle d’accès. Sa compétence doit aussi être humaine car son métier requiert le sens du contact.

Cette profession requiert donc de rigoureuses aptitudes du point de vue technique et une ouverture qui permet d’être créatif et de contact plaisant. Trouvez ici le point sur les compétences pour devenir serrurier.

Le serrurier, un professionnel aux compétences techniques

Le travail des métaux

Le serrurier est appelé à intervenir sur les constructions métalliques, notamment dans la fabrication de :

  • Portes métalliques après l’œuvre du ferronnier ;
  • Gonds ;
  • Serrures ;
  • Clés ;
  • Fenêtres ;
  • Pylônes.

Il est par ailleurs possible de solliciter un serrurier à Clermont-Ferrand pour ses compétences dans la fabrication des balcons, passerelles et ponts. Il travaille alors de concert avec les architectes.

La pose de vitres

Le serrurier intervient dans la finition des chantiers pour la pose des vitres. Ces travaux font appel à son esprit de créativité. Cette créativité s’exprime principalement dans son atelier, dans la découpe et l’assemblage des vitres.

Les compétences d’un serrurier concernent la pose de différentes sortes de vitres : double vitrage, simple vitrage ou verre feuilleté.

La menuiserie : Aluminium, bois et PVC

Le travail du bois fait partie des compétences pour devenir serrurier. Il en est de même pour les travaux de l’aluminium et du PVC. Ce professionnel travaille ces matières dans le cadre de la réalisation des portes intérieures et extérieures.

Il s’occupe également de l’installation des volets, des persiennes, des battants, des armoires, des meubles et de l’insertion de plastique, de verre ou de métal. Le serrurier intervient par ailleurs dans les travaux de rénovation des portes et fenêtres.

L’isolation phonique et l’étanchéité

Pour protéger les habitations des nuisances sonores, le serrurier met en pratique ses compétences dans ce domaine. Il réalise le blindage des portes et les travaux d’étanchéité. Il analyse le matériau des portes pour vérifier le degré d’affaiblissement phonique avant de procéder à l’isolation.

L’installation et la maintenance d’équipements électroniques de sécurité

Le métier de serrurier s’est enrichi de dimensions nouvelles ces dernières années. De la simple installation de portes et gonds, le serrurier s’est aujourd’hui transformé en spécialiste de l’installation des portes munies de systèmes de contrôle d’accès.

Cela illustre bien le caractère évolutif de cette profession. Le serrurier fabrique des portes autonomes pour garantir la sécurité des immeubles, des habitations et de tout lieu nécessitant une protection et un filtrage des entrées.

Les compétences additionnelles du serrurier

Les compétences pour devenir serrurier ne sont pas exclusivement techniques. L’exercice de ce métier requiert des aptitudes d’une autre nature. Elles sont plus en relation avec la personnalité du professionnel.

L’aptitude à travailler dans des environnements variés

Si le serrurier commence ses travaux au sein de son atelier, il est important de savoir qu’il finit la majorité d’entre eux sur les chantiers. Il est donc appelé à effectuer des déplacements de façon régulière.

Il doit d’une part se déplacer avant l’entame des travaux afin de connaître les détails à prendre en compte. Il doit d’autre part se déplacer dans le cadre de l’installation de ses ouvrages.

Il arrive que le serrurier réalise ses travaux sur les chantiers et ceci, sur une longue durée. Les aspirants à ce métier ne doivent donc pas craindre de prendre la route et doivent présenter une grande capacité d’adaptation aux changements d’environnement.

Le sens du contact

Le métier de serrurier oblige à collaborer avec des clients, avec d’autres artisans et avec divers professionnels. Il requiert donc de s’habituer au contact humain et de développer de bonnes compétences relationnelles. Pour des détails à ce propos, cliquez ici.

Les compétences du serrurier exigent aussi qu’il intègre dans ses habitudes la culture du travail en équipe. Il faut donc savoir mener des discussions de groupe et faire preuve d’ouverture d’esprit pour prendre en considération des opinions différentes.

La serrurerie est un secteur d’activité qui présente de nombreuses opportunités d’embauche. Le serrurier est sollicité pour la réalisation de divers travaux autant dans son atelier que sur les chantiers.

Il est important de retenir qu’en dehors des capacités techniques qu’exige ce métier, les aptitudes relationnelles font également partie des compétences requises pour devenir serrurier.

Partager cet article :
Bertrand Mahieu

Bertrand Mahieu

Explorateur d'Internet depuis 1995 et toujours à la recherche de la prochaine terre promise connectée. Mangeur de chocolat, fan de cuisine, de rando et de Kindle.