TEST – Ecouteurs Final E2000C avec Game Of Thrones dans les oreilles (iPhone X)

C’est avec une horrible frustration que je viens de terminer la saison 7 de Game Of Thrones. Oui, car il nous faudra encore attendre une bonne brouette de mois avant de découvrir quelle sera l’issue de cette formidable épopée qui m’a scotché au fauteuil durant cinq mois. Oui, il m’aura fallu vingt semaines pour visionner toutes les saisons. Il vaut mieux tard que jamais, en attendant, découvrons ce Final E2000C.

C’est donc au coin du sapin, emmitouflé dans une épaisse couverture, que j’ai testé ces diaboliques écouteurs Final E2000C qui, je vous l’annonce d’emblée, ont secoué mes oreilles avec, comme compagnon de route, ce surdoué qu’est Ramin Djawadi, le compositeur de la bande originale de Game Of Thrones. La peau couverte de chair de dinde de Noël (à défaut de poule), ce casque m’a redonné envie de me replonger dans l’univers de Jon Snow & Co, me rendant l’attente moins triste.

Bon, pour les incultes comme moi qui ne connaissait pas la marque Final, sachez qu’il s’agit tout simplement d’une firme japonaise fondée en 1974 qui a débuté dans la conception d’ampli pour poursuivre, dans les années 2000, par une série de casque haut de gamme. En effet, vous trouverez des intra-auriculaires à 4000€ dans le catalogue Final, tel ce FInal Lab II ou ce FInal Piano Forte XG qui pointe à 2000€. Nous sommes donc bien dans le monde de l’audio professionnel à destination des mélomanes avertis.

Rassurez-vous, les intra que nous avons testés, les Final E2000C, peuvent aisément se trouver à 49€. Je vous vois venir d’ici avec vos gros sabots de cheval du Roi de la Nuit : « Mais que peut-on obtenir de valable pour 49€ ?« . C’est un peu la question que je me suis posée en ouvrant le package qui plus à un produit chinois de seconde zone qu’à un produit japonais de toute premier ordre. Ici, pas d’emballage façon Cupertino, juste une boite en carton avec un blister bas de gamme contenant les écouteurs, un petit sac de transport et, fort heureusement, quelques embouts intra-auriculaires en silicone afin de l’adapter à vos fines oreilles, à vos conduits de mammouth ou à vos tympans de dragon cracheurs de feu bleu (rhaaa, j’ai spoilé ?).

Du côté de leur conception, ils intègrent un haut-parleur dynamique de 6,4 mm de diamètre, lové dans une coque en aluminium ultra-légère qui isole des vibrations pendant que les Dothraki chargent et hurlent à plein poumon afin d’éjecter les Lannister de leur bastion.   À l’arrière, nous trouvons une fine grille circulaire en acier inoxydable qui accentue les  basses fréquences. Enfin, un petit filtre permet de limiter les fuites de son vers l’extérieur et, surtout, de vous prémunir des  bruits environnants. Bref, ces écouteurs vous isolent totalement du monde des Marcheurs Blancs et vous concentrent sur les envolées lyriques de Daenerys, chevauchant ardemment Drogon, son fidèle reptile volant.

Après quelques heures de tests, connectés à mon iPhone X flambant neuf, j’ai découvert des écouteurs offrant des basses sans pareils, mesurées et sans distorsions, même en poussant le volume dans ses retranchements. Il est vrai que la BO de Ramin Djawadi se donne parfaitement à vos tympans et que ces écouteurs délivrent une puissance phénoménale au regard de leur discrétion. Une véritable réussite qui, croyez-moi, équivalent à des Bose à 150€. De plus, les embouts de silicone, couplés aux astucieux et légers tours d’oreille, tiennent parfaitement dans vos conduits auditifs fraichement nettoyés.

Il faut aussi noter que les écouteurs comportent un micro fixé sur le câble, vous permettant de lancer un tonitruant « Dis, Siri » et autre « OK Google« , durant vos aller-retour metro-boulot, tout en souhaitant, avant d’aller faire dodo, que la saison 8 de GoT sortira un peu plus tôt que prévu.

A acheter sans aucune hésitation ! En vente chez Son-Video.com pour 49€.

Final E2000C

49 €
8.6

Qualité sonore

9.0/10

Design

8.0/10

Fonctionnalité

8.0/10

Poids

9.5/10

Pros

  • Qualité des basses
  • Confort d'écoute
  • Jack plaqué or
  • Isolation du bruit environnant

Cons

  • Pas de réglage de volume
  • Design commun

Bertrand Mahieu

Explorateur d'Internet depuis 1995 et toujours à la recherche de la prochaine terre promise connectée. Mangeur de chocolat, fan de cuisine, de rando et de Kindle.