TEST de la Boxx Engie-Electrabel, notre avis après avoir opté pour le contrat “Up”

Je vais être honnête avec vous, je n’ai jamais eu le temps ni l’envie de tester des thermostats connectés et je laisse cela à mes collègues qui testent actuellement les systèmes Netatmo et Tado qui devraient déboucher sur de chouettes articles, restez donc connecté. Même si la Boxx d’Engie/Electrabel n’est toutefois pas comparable aux fonctionnalités de la concurrence, il était tout de même temps de vous offrir mon petit ressenti par rapport à ce thermostat format “Tablette”, disponible chez Engie, en Belgique.

Pour tout vous dire, j’ai profité d’un changement de fournisseur pour retourner chez Engie (Electrabel) car, au vu de l’offre “Up”, je recevais gratuitement la Boxx, soit une économie de 165.50€ (si contrat Elec ou gaz) ou 298€ (Contrat Elec ET gaz). Moralité, si vous optez pour un contrat fixe de 4 ans, la Boxx est offerte, sans aucun frais d’abonnement supplémentaire.

L’installation … par un installateur Engie

Le technicien, après m’avoir prévenu via SMS de son arrivée imminente, se présente harnaché d’un sac à dos rempli d’outils en tout genre, près à gentiment en découdre avec mon habitation. Son objectif est d’installer un récepteur au niveau de la chaudière, les capteurs optiques à placer sur les compteurs gaz et électricité et, évidemment, la boxx qui vient remplacer mon ancien thermostat, connectée directement sur le réseau WiFi de la maison. Armé de sa foreuse sans fil, le tout est fixé proprement et de façon professionnelle. Je vous avoue être toujours un peu craintif quand une autre personne que moi perce les murs de mon habitation.

Sachez tout de même que toutes les chaudières de sont pas compatibles et il vous faudra évidemment vous en assurer auprès d’Engie. Mon frère en a fait l’expérience avec sa chaudière au mazout de 2004 : pas compatible. Pour ma part,  je possède un Viessmann Vitodens installée l’année dernière et tout s’est passé en moins d’une heure pour que le système soit totalement fonctionnel.  Point d’attention tout de même, si vos compteurs sont un peu trop éloigné ou, comme moi, installé à la cave avec un sol épais comme un vieux château, le technicien devra peut-être ajouter un répétiteur Fibaro facturé 50€. De mon côté, le signal affichait fièrement trois étoiles sur un total de cinq.

Pour l’anecdote, j’ai effectué les démarches de changement de fournisseur directement sur le site d’Engie et, dans les 48 heures, mon ancien fournisseur était averti et le contrat a été annulé avec succès. Je n’ai donc du effectuer aucune démarche particulière sinon, évidemment, de renvoyer mes index chez Ores pour la clôture. Bref, du grand bonheur : Tous les acteurs, fournisseur et opérateur des réseaux se sont parlés sans la moindre anicroche. Pour ce qui concerne l’installation de la Boxx, le rendez-vous s’effectue online en choisissant soit le matin, soit l’après-midi. Vous recevrez des SMS de rappels, pas d’inquiétude.

La Boxx s’alimente directement sur les fils de votre ancien thermostat mais, par contre, il vous faudra prévoir une prise présente près des compteurs et il en sera de même pour le module apposé près de la chaudière.

On configure

Rappelons tout de même que la configuration sera à effectuer par vos soins et, même si le technicien vous explique comment tout cela fonctionne, il en sera de votre responsabilité de programmer la Boxx. L’interface est vraiment simple et vous pourrez effectuer la configuration depuis la Boxx ou via votre smartphone, grâce à l’App disponible sous iOS ou Android.

Vous l’aurez compris, l’App vous permets, grosso modo, d’obtenir les mêmes fonctionnalités que la Boxx et le tout est assez réactif et n’a jamais rencontré le moindre problème de connectivité.

La base de la configuration repose sur quatre modes distincts, pour lesquels vous allez définir une température à maintenir : absent, présent, nuit, confort. Vous n’aurez donc qu’à lui indiquer qu’il devra lancer le mode “Nuit” de 23h30 à 6h pour ensuite démarrer un mode confort de 6h à 7h30. Ensuite, il passera en mode “Absent” jusqu’à 17h pour basculer vers le mode “Présent”.  Ceci n’est qu’un exemple mais vous pourrez mixer tous ces modes et même copier la programmation d’un jour vers un autre. Franchement, une configuration classique ne vous prendra pas plus de trois minutes montre en main. N’oublions toutefois pas qu’il vous sera possible de lancer le chauffage à distance, via votre smartphone, et d’augmenter ou diminuer la température, même si vous êtes à l’autre bout de la planète.

Des graphiques et des statistiques à foison

Un des gros avantages de la Boxx est qu’elle va enregistrer les moindres variations de votre consommation en gaz et électricité (et en eau si votre compteur est compatible). Vous pourrez dés lors afficher, en temps réel, cette consommation et, dés que le four est allumé, vous verrez illico presto votre graphique péter en l’air. Ce genre de comportement est assez utile si votre ado à oublié d’éteindre le chauffage électrique ou si une de vos belle-filles utilise le sèche -cheveux comme chauffage central en sortant de la douche… durant plus d’une demi-heure. Toutes ces mesures sont affichable au travers de petits panneaux que vous pourrez afficher directement sur l’écran tactile de la Boxx.

Un mode vacance et d’autres fonctions plus ou moins utiles

Comme sur mon ancien thermostat, il est possible de définir que vous partez en vacances durant 15 jours et de maintenir une température maximum durant votre absence. Engie ne propose toutefois pas de “Geo fencing” vous permettant de couper le chauffage dés que toutes la petite famille a quitté les lieux. Nous ne sommes donc pas face à un système Nest qui apprend de vos comportements au fil des jours. Comparez plutôt cette Boxx à une version WiFi connectée de votre ancien thermostat, tout en offrant la capacité à mesurer votre consommation en temps réel. L’objectif premier de cette Boxx est de vous faire économiser de l’énergie en gérant au mieux votre présence à la maison mais tout devra être configuré aux petits oignons.

A côté de cela, vous pourrez également vous créer un “Profil de comparaison” en fournissant quelques données sur la configuration de votre habitation (maison 3 façade, surface totale, etc.) et de la comparer avec d’autres utilisateurs, de façon anonyme.

Si votre compteur d’eau est compatible (présence d’un miroir), l’installateur pourra y connecter un capteur laser pour mesurer votre consommation d’eau et vous avertir, le cas échéant, d’une éventuelle fuite d’eau. Malheureusement, même si mon compteur a été remplacé par SWDE il y a 5 ou 6 ans, ce dernier n’était pas compatible. Renseignez-vous au préalable pour éviter des surprises et une éventuelle frustration de na pas bénéficier du système au complet.

Ensuite, le système propose quelques algorithmes intéressants comme les notifications en cas de consommation excessive qui vous permettra éventuellement d’augmenter votre acomptes mensuels et d’éviter les surprises lors de votre facture de régularisation.

Côté auto-production, vous pourrez opter pour un Solar kit (en option) afin de mesurer votre production d’électricité, ventilée entre votre injection sur le réseau et votre utilisation propre.

Au delà de toute ces considérations, il est possible d’ajouter des extensions, telles que des prises connectées compatible Z-Wave de la marque Fibaro qui vous permettront de mesurer de manière précise la consommation d’un appareil en particulier ainsi qu’un système Philips Hue. Engie ne se cloisonne donc pas à un système propriétaire et l’ouvre donc à d’autres marques, ce qui est plutôt pas mal. Si la prise Fibaro vous intéresse, sachez que nous l’avions déjà testée en mars 2016.

En conclusion …

D’installation simple et si votre chaudière est compatible, la Boxx présente une excellente alternative au thermostat de papa. La programmation est relativement aisée pour le commun des mortels, tout comme l’App qui vous sera très utile pour passer, hors de chez vous, dans un mode ou l’autre et couper le chauffage en votre absence.

Nous n’avons rencontré aucun souci de déconnexion et de dysfonctionnement notoire. Sachez tout de même que, si vous demandez 22 degrés à 7h, vous obtiendrez 22 degrés à 7h. Cela signifie donc que la Boxx va sans doute enclencher le circulateur de votre chaudière vers 6h, en fonction de la différence entre la température ambiante et la température demandée. C’est un point que nous avons rencontré sur quelques forum et certains utilisateurs se plaignaient que la Boxx enclenchait leur chaudière en pleine nuit. Ce comportement est donc tout à fait normal.

Si la Boxx vous intéresse, jetez un oeil chez Engie et  n’hésitez pas à nous envoyer votre retour d’expérience, bonne ou mauvaise, via les commentaires en bas de page. Et, comme toujours, c’est avez grand plaisir que nous tenterons de répondre à vos questions.

Avec le temps, nous étofferons cet article avec de nouveaux éléments, promis !

Boxx Engie

298€ (gratuit dans le cas d'un contrat 4 ans)
8.8

Design

8.5/10

Fiabilité

9.0/10

Fonctionnalités

8.5/10

Installation et configuration

9.0/10

Pros

  • Design de la Boxx
  • Programmation simple
  • Ouvert à d'autres périphériques non-Engie
  • Mesures temps réels
  • Historique des consommation

Cons

  • Pas de geo-fencing
  • Pas de vannes thermostatiques connectées
  • Prises de courant à prévoir près des compteurs
  • Coût de la Boxx et abonnement avec certains contrats Engie

Bertrand Mahieu

Explorateur d'Internet depuis 1995 et toujours à la recherche de la prochaine terre promise connectée. Mangeur de chocolat, fan de cuisine, de rando et de Kindle.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.