TEST : Nest Cam IQ – La reconnaissance de visages au programme !

iq-02

Pour pouvoir apprécier la NEST Cam IQ, il faut avoir testé plusieurs caméras car, évidemment, c’est bien dans la comparaison et tous ces petits détails et fonctionnalités supplémentaires qui font de la NEST CAM un « Must Buy ».

Avant de dévoiler tous les secrets de la NEST Cam IQ, commençons par le commencement, le déballage…

On s’y attendait mais c’est toujours inspirant et appréciable de découvrir un objet d’une telle qualité dans un écrin épuré et minimaliste, à un tel point que même Tsunami aurait été capable de faire le déballage sans casse. Jusqu’ici  NEST est fidèle à sa réputation. La caméra, finie avec des matériaux de qualité, y compris sa rotule d’orientation, apparait trônant sur son socle, une petite notice ultra simplifiée l’accompagne et …. c’est tout (le câble d’alimentation USB Type-C de 2,5 mètres est caché dans le socle). La partition est magnifique, aucune fausse note, et en comparaison avec d’autres modèles haut de gamme, la barre est mise encore plus haut, c’est un LIKE.

iq-2

Si tôt déballée, si tôt installée et connectée… par ma fille de 9 ans !

Test grandeur nature de la notice simplifiée, je demande à Tsunami, 9 ans (presque 10), de se lancer dans l’installation sans mon aide. Une fois l’App installée sur mon Oneplus5 flambant neuf (Android), je lui passe passe la main. Pas à pas, elle branche la caméra, lance l’App, scanne le QR code, introduit le mot passe du wifi “Invités” de la maison et bingo, le streaming live du salon peut commencer. En toute transparence, elle s’y est reprise à deux fois pour la détection de caméra à proximité, rien d’alarmant en soi.

Si tôt connectée si tôt challengéé … par papa

Lorsqu’un fabricant décide de s’assortir le nom de son produit d’un “IQ”, on peut en attendre davantage que les autres concurrents. En substance, on doit reconnaître que NEST a su trouver les petits plus en termes de fonctionnalités pour monter sur la première place du podium. Si on parlait de l’App (Android) : simple et intuitive comme toujours dans ce segment de marché, elle se démarque par un fil rouge plus clair et une cascade de menus plus logique. On ne se perd jamais, on trouve immédiatement le paramètre recherché et cherry on the cake, elle est « sexy » cette app. Rien à redire sauf, de temps en temps, des micro lenteurs à l’ouverture.Si on débattait maintenant de la partie IQ de cette caméra. Alors oui, NEST Cam IQ possède une vision nocturne impeccable permettant de reconnaitre les races de papillons de nuit ou surprendre l’ainée de la famille en pleine violation du couvre-feu. Là, on assure le minimum olympique mais NEST CAM IQ va (beaucoup) plus loin.  A la première détection nocturne ou diurne, on se prend une gifle technologique, la caméra émet directement la notification (mail et App), exécute un zoom sur la personne ou le mouvement détecté, différencie par exemple un flash de lumière d’un intrus, enregistre l’image globale et demande une confirmation concernant le visage, là c’est de l’ordre du « top in class », on se croirait  dans « Person of interest », c’est un énorme like !

Et si on testait aussi la fonctionnalité son bidirectionnel ? Là aussi c’est du grand art. Que ce soit le son reçu dans l’App ou celui émit vers la caméra, c’est clair et limpide. En plaçant la caméra dans un salle d’attente de médecin, on pourrait suivre chacune des conversation tant le micro est de qualité et le séquençage (compression) est délivré avec un grand savoir-faire. Bref, c’est proche de la perfection. Seul micro hic, c’est le décalage lors de l’envoi d’une instruction / son de l’App vers la caméra, on ne pourrait pas la transformer en visiophone mais ce n’est pas l’objectif non plus…

Vous me direz alors : « tu ne lui as trouvé aucun défaut à cette caméra ? » et bien non pas après quatre semaines d’utilisation intensives. J’irais plus loin, c’est NEST qui permet de voir les défauts d’autres caméras.  Et vous me répondriez : « pas possible », c’est vrai, NEST CAM IQ a un défaut et il est générique pour ce genre de produit, il est obligatoire de passer par l’App et donc le service payant de la marque pour jouir de toutes les fonctionnalités. A l’heure d’écrire ces lignes, je pense sincèrement m’abonner à NEST AWARE pour maintenir le niveau de service que cette caméra m’a apporté depuis un mois.

Si l’on tentait de conclure à propos de NEST CAM IQ…

En plus de 20 jours, NEST CAM IQ a répondu présent au niveau technique, fiabilité et robustesse (Mucholina, notre floor manager ayant eu la bonne idée de faire voler la caméra). La qualité HD 1080p et le capteur 4k sont gourmands (bande passante bien chargée et légère chauffe) mais offre un rendu incroyable de jour comme de nuit. La connectique USB-Type C est parfaitement adaptée à l’utilisation domestique intérieure mais rien d’autre n’est disponible (RJ45, vidéo…). La réception Wifi est excellente et souvent meilleure que sur d’autres caméras du même niveau de gamme.

Les fonctionnalités offertes par l’application proposent une vraie valeur ajoutée en sus de la surveillance vidéo avec un angle de 130°. Seul bémol ou prétexte pour trouver un défaut, le passage obligé par NEST AWARE pour l’utilisation et donc le cout supplémentaire récurrent (100€ par an pour 10 jours d’historique). Malgré cela et mon aversion pour les couts fixes, j’adore cette caméra et suis impatient de l’intégrer avec un système d’alarme et Thermostat NEST… suite au prochain épisode… Ce petit bijoux est en vente grand public au prix de 349€, directement chez Google.

Vous pouvez aussi trouver toutes les spécifications techniques chez Nest, ainsi que les formules d’abonnement Nest Aware.

NEST CAM IQ

349 €
NEST CAM IQ
9

Installation

10/10

Fonctionnalités

9/10

Fiabilité

9/10

Qualité d'image

9/10

Pros

  • HD 1080p et capteur 4k
  • Installation rapide et simple
  • Reconnaissance des visages
  • Réception wifi très étendue
  • Zoom numérique intelligent

Cons

  • Abonnement NEST Aware
  • Echauffement de la caméra
  • Pas de connexion filaire RJ45

Bertrand Mahieu

Explorateur d'Internet depuis 1995 et toujours à la recherche de la prochaine terre promise connectée. Mangeur de chocolat, fan de cuisine, de rando et de Kindle.