Test – Android Box Strong SRT 202 EMATIC : Presque parfaite ?

La précédente box STRONG que j’avais testée n’était franchement pas une réussite ! Bof de partout et donc finalement très équilibrée dans le mauvais… J’appréhendais un peu négativement de tester une nouvelle itération de la marque… Mais cette fois, on monte clairement en gamme et ce même si le prix ne bouge pas vraiment. Avec cette SRT 202 EMATIC, STRONG nous présente une box Android TV, une vraie ! Voyons pourquoi…

On déballe

Le conditionnement Strong est comme toujours propre, efficace. Cable HDMI et piles de la télécommande fournis. Que demander de plus !

La box n’est pas foncièrement différente du modèle précédent, juste un peu plus grande et plus épaisse avec ses 10 x 10 x 2,4 cm. L’esthétique reste discrète sans être exceptionnelle, ce qui personnellement me convient. Une vilaine grosse LED, bleue lorsque l’appareil est sous tension et rouge lorsqu’il est en veille, ne donne pas un sentiment de modernité, mais bon… Pour un produit de cette gamme de prix, on apprécie la présence de “pieds” en caoutchouc antidérapant sous l’appareil, détail souvent oublié et qui a son importance vu le poids limité de l’appareil.

Du côté connectique, on est plutôt gâté. Outre le classique port HDMI et Ethernet (pour un raccordement filaire à internet), le boitier propose une sortie audio digitale (fibre optique), un slot micro SD et 2 (oui 2 !!!) ports USB. Si la capacité de stockage interne ne vous suffisait pas, vous pourrez aisément étendre celle-ci (préférentiellement via carte micro SD) sans vous retrouver à court de ports pour d’autres stockages externes. Attention appréciable, les connectiques sont réparties sur deux côtés contigus de sorte que l’on peut cacher toutes les connectiques vers l’arrière de l’appareil et ainsi éviter d’avoir une face moche à l’avant !

 

La télécommande bénéficie d’un vrai lifting ce qui n’était pas du luxe ! On reste sur quelque chose de minimalise mais cette fois on se passe des “options bateau” (la souris dans les airs) et on intègre des options un peu plus utiles : Des boutons raccourcis pour démarrer Netflix, YouTube, Google Play et l’assistant Google ; et surtout un micro pour commander l’assistant Google.

Le matériel ne donne pas un sentiment de bon marché mais, au contraire, la finition semble élevée et le plastique inspire confiance.

On installe

L’installation est on ne peut plus simple. Une fois le boitier raccordé à son câble HDMI et à l’alimentation, suivez le guide : Insertion les piles dans la télécommande, couplage de la télécommande au boitier (tout se fait tout seul), détection et connexion à un réseau Wifi (si pas de câble Ethernet connecté), enregistrement de votre compte Google (pas obligatoire mais préférable pour l’expérience Android) et validation des conditions d’utilisation Google. D’autres petites étapes encore et vous voilà prêt.

De base, l’interface principale (le bureau finalement) vous propose déjà un bon set d’applications : Youtube, Netflix, … Mais vu que vous avez accès à tout le PlayStore d’Android, il vous sera de toute façon loisible d’installer vos applications favorites : VLC, Kodi, MX Player, …

On utilise

Interface, navigation et reconnaissance vocale

L’interface Android TV est un régal. Simple, intuitive, organisée, esthétique, … Bref c’est vraiment un Operating System très abouti (pour l’usage) et j’adore. Cette fois, Strong a compris qu’il valait mieux laisser tomber sa surcouche maison old style avec ses applications peu convaincantes et ne pas tenter de concurrencer la couche d’origine Android.

L’écran d’accueil se présente sous la forme d’une succession de chaines (de lignes). La première chaine est générique et rassemble les raccourcis vers vos applications favorites. Les autres chaines sont dédiées à une application spécifique (Netflix, Youtube) et vous proposent soit des suggestions de nouvelles vidéos (ex : YouTube) soit des raccourcis pour atteindre vos contenus multimédias les plus visités (ex : VLC) en fonction du type de chaine. L’écran d’accueil est adaptable dans sa présentation et son contenu : Ajout et suppression de chaines, modification de l’ordonnancement des chaines, modification des applications favorites présentées dans la chaine principale, … C’est top !

La navigation via la télécommande est confortable et efficace. Certains boutons ont du relief alors que d’autres non afin d’aider l’utilisateur à se situer rapidement sur la télécommande même dans le noir (après quelques jours d’utilisation évidement). Les quelques boutons de contrôle présents sur l’appareil remplissent leur fonction à merveille. Le boutons de raccourcis seront appréciés par certains mais personnellement, je n’en ai pas vu l’intérêt car l’interface customisable permet de rendre accessible ses applis préférées directement depuis l’écran d’accueil.

Si la reconnaissance vocale via l’assistant Google peut sembler gadget d’un premier abord, il n’en est rien. Encoder lettre par lettre votre recherche YouTube peut vite devenir pénible. Alors qu’ici, il vous suffit de parler ! Grace à l’assistant google, vous pouvez demander le démarrage de n’importe quelle application (“Démarrer VLC”) et poser des questions “à Google”. De plus, il faut savoir que la reconnaissance vocale n’est pas limitée à l’assistant Google, elle est aussi proposée à chaque fois que le clavier apparait en alternative à un encodage lettre par lettre. L’activation de la fonction n’est pas immédiate aussi il convient d’attendre une paire de secondes avant de parler, la reconnaisse est rapide et efficace.

Wifi et streaming

Contrairement à la précédente box, la connexion Wifi tient vraiment la route et ne vous impose pas de passer en filaire. Ouf ! (Je n’ai pourtant ni changé ni upgradé ma box internet entre les deux tests).

La lecture de contenu en streaming ne pose donc plus problème. Sur Youtube, il faut malheureusement parfois encore attendre de nombreuses secondes de vidéo en basse qualité avant d’atteindre la meilleure résolution mais cela reste acceptable à ce prix bien qu’améliorable. A ce sujet, la box adopte par défaut une résolution d’affichage en 720p (HD) sans doute pour s’économiser. Aussi, je vous invite à monter cette résolution dans les paramètres dès le départ.

Performances et fluidité

Le moteur est globalement bien dimensionné pour la machine. Le démarrage de la box est rapide et la navigation dans l’interface se fait de manière fluide. Seul l’usage de la reconnaissance vocale via la télécommande souffre d’un petit temps d’attente au démarrage. Mieux vaut attendre quelques secondes après avoir appuyé sur le bouton avant de parler afin d’éviter que vos premiers mots ne soient perdus. Mais ça tient la route.

Etonnamment, le démarrage de YouTube est particulièrement lent vraisemblablement de par la connexion au compte google lors du premier démarrage et le chargement des préférences de l’utilisateur. Autant la chaine de l’écran d’accueil charge rapidement ses propositions autant le réel démarrage de l’appli prend un temps certain. Et ce n’est pas le seul problème avec Youtube… En effet, le contenu de la chaine ne se met pas rapidement à jour une fois que l’on à visionner l’une des propositions. De sorte que les mêmes propositions sont proposées encore et encore… Un point à améliorer par Google !

Difficile de vous parler de 4K vu que je ne dispose pas d’un moniteur de ce format.

Lecture de fichiers vidéo

Bon mais améliorable. Très grosse amélioration du côté de la lecture de fichiers vidéo mais malheureusement le résultat reste imparfait : des saccades restent perfectibles dans les plans dynamiques. La décompression des fichiers vidéo ne parvient pas toujours à suivre et l’image saute parfois comme si la box n’arrivait pas à afficher toutes les images et décidait d’en ignorer une de temps en temps pour réussir à garder le fil. Plus le fichier est compressé et plus le problème est présent. Hormis avec de faible compression de fichiers, le confort de visualisation en est affecté. Soyons clair : De manière générale, cela tient la route et la plupart n’en souffriront pas. Mais l’œil averti et critique le percevra.

C’est malheureusement encore et toujours ici que les box peinent à convaincre complètement. A se demander si la fonctionnalité de lecture de fichier vidéo n’est pas simplement délaissée car de moins en moins d’utilisateurs y sont attentifs. Ce n’est malheureusement pas encore mon cas et je désespère de voir une fonctionnalité de lecture vidéo correcte sur un boitier récent. C’est finalement le seul vrai point faible de cette box.

Par contre, il faut noter que la box ne perd pas les pédales si le nombre de fichiers stockés sur un disque dur est (très) conséquent. C’est appréciable lors que l’on connecte des disques durs pleins à craquer. Un bon point donc (en comparaison de ma vieille box WD TV) !

Connectivité

L’appareil est reconnu comme ChromeCast, de sorte que vous pourrez utiliser votre smartphone comme télécommande pour composer votre playlist YouTube sur la TV ou poursuivre la lecture de votre série Netflix entamée sur votre smartphone dans le train, le métro ou aux toilettes (no comment) …

Beaucoup d’améliorations sur ce produit en comparaison du dernier ce qui permet à STRONG de proposer une vraie box Android TV d’un très bon rapport/qualité prix. La connexion Wifi est enfin valable et fait son boulot là où on l’attend : Le streaming sans fil est enfin possible. L’interface maison de STRONG a été abandonnée au profit d’un Android TV “stock” sans surcouche donc, et c’est tant mieux car l’OS de Google est juste parfait : Ergonomique, intuitif, réactif, compatible avec tout, … La télécommande a aussi été revue accueillant désormais la fonction assistant Google avec un micro intégré. La box peut aussi et toujours fonctionner comme ChromeCast ce qui est un plus pour YouTube et NetFlix. Les composants de la machine offrent des performances très valables pour un produit de ce prix et pour une box TV en général.

Seul ombre au tableau et bien que fortement améliorée, la lecture de fichiers vidéo directement sur la box reste imparfaite : la puce graphique ne suit pas et l’image saccade lors des plans dynamiques. C’est dommage car le boitier permet la lecture de nombreux formats vidéo actuels.

Aussi, si vous n’êtes pas trop exigeant avec la fonction de lecture de fichiers vidéo directement sur votre box, je vous recommande la Strong SRT 202 EMATIC les yeux fermés.

Strong SRT 202 EMATIC

83.99€
8.4

Install & Config

10.0/10

Interface & ergonomie

10.0/10

Connectivité

9.0/10

Streaming

7.0/10

Lecture fichier vidéo

6.0/10

Pros

  • Interface native Android TV
  • Télécommande réactive et bien pensée
  • Assistant google avec micro intégré
  • Rapport qualité/prix

Cons

  • Saccades perfectibles en lecture de fichiers vidéo
  • Lenteur de YouTube au démarrage
Partager cet article :

François Collette

Homme à femmes (j’en ai trois à la maison), j’aime la technologie utile et pas trop intrusive, la photo, le cinéma, les séries et m’épancher longuement sur des détails inutiles.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.