Sécurité : TESLA va permettre de diffuser un bruit permanent à faible vitesse.

Une directive européenne ainsi qu’une loi en vigueur aux Etats-Unis obligera les véhicules électriques à diffuser un son audible par les piétons lorsqu’ils circulent à faible vitesse ou, c’était mon cas hier, quand la Toyota Prius sort de son emplacement de parking afin de ne pas l’emboutir avec mon caddie.

Vous l’avez surement lu ces derniers jours, Tesla va permettre de customiser le klaxon du véhicule électrique afin qu’il puisse lâcher à tout vent le son d’une corne de brume ou, pourquoi pas, le crissement des pneus à l’approche d’un passage pour piéton.

A côté de cela, ce brave Elon Musk prévoit de s’aligner sur la loi en autorisant la diffusion d’un son lorsque le Model S ou X circule à basse vitesse.  La reproduction d’un son d’abeille qui bourdonne ou encore du galop d’un cheval n’est certes pas au programme mais nous pourrons compter sur la créativité du constructeur américain pour trouver quelques chouettes sons, un peu à la manière du choix de sonnerie sur votre smartphone.

Même si Elon Musk a dévoilé que les propriétaires de Tesla pourraient charger leur propre son dans la voiture, il est toutefois peu probable que cela soit autorisé. De fait, on imagine mal la cohabitation routière de cris de fauves, mélangés à des hurlements de hiboux, accordé au gré du vent par des « chbouing » façon dessins animés. Jetez un oeil à la vidéo, vous comprendrez aisément le concept.

Sinon, pensez à remplacer vos pneus hiver sur auto-doc.fr !

Bertrand Mahieu

Explorateur d'Internet depuis 1995 et toujours à la recherche de la prochaine terre promise connectée. Mangeur de chocolat, fan de cuisine, de rando et de Kindle.