Shadow ou Google Stadia quoi choisir ?

Pour rivaliser avec Shadow, Google annonce l’arrivée imminente de Google Stadia. Entre les deux propositions, le choix peut s’avérer difficile. Cependant, les deux plateformes présentent plusieurs différences. Dans cet article, nous faisons le point sur celles-ci afin de faciliter votre choix.

Cloud gaming versus cloud computing

Alors que Google Stadia vise le cloud gaming, la communication du français Shadow s’articule principalement sur le cloud computing.

Il est important de noter ici que ceci ne constitue pas une simple nuance sémantique. Il s’agit d’une différence philosophique qu’il est important de bien saisir.

Shadow offre à ses clients, au moyen d’un abonnement mensuel, un accès complet à un PC sous Windows 10 dans le cloud. Concrètement, l’abonné se connecte directement à un bureau Windows 10 qui lui permet d’installer n’importe quel type de logiciel comme Photoshop ou Battle.net. Il peut s’il le désire jouer à n’importe quel jeu et même faire des paris sportifs sur des sites comme netbet.fr.

Shadow, s’apparente à la location d’un PC auquel vous pouvez accéder depuis une box TV, un smartphone, une tablette ou un ordinateur.

Google Stadia de son côté est un peu plus restrictif. La plateforme correspond plus à une console de jeu dématérialisée. Vous ne pourrez pas rajouter des logiciels ou des éléments de votre bureau, l’environnement est totalement contrôlé. Vous ne pourrez jouer qu’aux jeux disponibles sur la plateforme.

Les jeux disponibles

Sur Shadow, vous avez accès aux mêmes jeux que ceux qui sont disponibles sur un PC sous Windows 10.  Vous pouvez jouer à tous les jeux de Steam ou Battle.net comme vous le faites d’habitude sur votre PC. Il en est de même pour les jeux free to play comme Fortnite Battle Royal.

Comme nous l’avons mentionné plus haut, Google Stadia s’apparente davantage à une console de jeux comme la Xbox ou la PlayStation. Les seuls jeux proposés sont ceux qui ont été validés par leurs éditeurs. Lors de son lancement Google Stadia ne proposera qu’une trentaine de jeux ce qui comparé à l’offre de Shadow semble plutôt maigre.

Néanmoins il semblerait que le géant américain aura bientôt le droit de diffuser quelques titres de référence comme Red Dead Redemption 2 ou Cyberpunk 2077.

Abonnement versus jeux payants

Shadow base son offre sur la location d’un PC sur le cloud. Des forfaits mensuels permettent d’y accéder en commençant par une formule basique de 14,99€ sans engagement.

La plateforme n’offre pas un catalogue type Netflix ; elle donne plutôt à chacun la possibilité de s’organiser.

De plus il vous est possible d’importer les jeux que vous avez déjà sur votre PC.

De son côté, l’offre de Google Stadia n’est pas encore bien déterminée et reste à clarifier.

Néanmoins on sait déjà qu’elle proposera des jeux à l’unité que vous pourrez acquérir comme vous le feriez avec n’importe quelle console de jeux. L’avantage c’est de pas avoir besoin d’acheter une console, l’inconvénient c’est de perdre tous ses jeux si un jour la plateforme disparaît.

Pour conclure

Shadow convient bien mieux aux joueurs qui sont habitués au PC. Tandis que ceux qui sont adeptes des consoles devraient trouver satisfaction sur Google Stadia.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.