+Lichtlijn – Les distraits collés à leur smartphone auront la vie sauve !

licht-04

En me baladant en rue, il m’arrive souvent de voir gambader vers moi un groupe d’ados tout excités (et surtout concentrés) à envoyer douze messages à la minute, sans se soucier d’éventuels obstacles humains et autres poteaux posés de façon hasardeuses sur leur bancal chemin. Néanmoins, dans le grandes villes, ce type de déplacement à l’aveugle à causé de graves accidents, surtout lors de la traversée d’un carrefour ou de rails du tram.

Certaines villes australiennes et allemandes testent des systèmes d’affichage au sol mais c’est du côté de nos voisins néerlandais que l’innovation est venue. +Lichtlijn est son nom. Alors, pour nos lecteurs français toujours assidus à découvrir une de nos langues nationales, sachez qu’il vous sera quasi impossible d’obtenir une prononciation correcte. Nous dirons, pour faire simple, que ce mot se prononce ” Lirt’leign’ ” et signifie tout simplement “Ligne lumineuse“. Capté ? Bien, merci, vous m’aidez dans ma linguistique démarche.

Une photo valant mieux qu’un grand discours ou une exposé technique aussi saoulant que le discours du Roi Philippe un soir de réveillon, je vous intègre ci-dessous quelques clichés qui feront émerger de votre cerveau un ” M’enfin, pourquoi on n’y a pas pensé avant ?! “. Et vous aurez surement raison.  Le village de Bodegraven, aux Pays-Bas est donc en pleine phase pilote pour tester le dispositif et cela fonctionne plutôt bien. Le système projette directement sur le sol une bande lumineuse LED rouge ou verte. Il vous sera dés lors quasi impossible de ne pas la voir et ainsi continuer sur la voie publique pour rencontrer un véhicule qui risquerait de vous emboutir pour, finalement, vous retrouver sur le pavé de l’Avenue Louise, attendant béatement les secours pour vous tirer de ce mauvais pas.

Voici donc une solution qu’il faudrait mettre en place dans notre belle capitale, afin d’avertir le distrait piéton de l’arrivée imminente d’un tram de plusieurs tonnes qui est enclin à l’aplatir comme une pizza quatre saisons, sans suppléments anchois.

Source : The Verge

 

 

Bertrand Mahieu

Explorateur d'Internet depuis 1995 et toujours à la recherche de la prochaine terre promise connectée. Mangeur de chocolat, fan de cuisine, de rando et de Kindle.