La FAA autorise les drones de livraison d’Amazon

Nous vous en avions parlés il y a quelques mois : DHL avait été autorisé à expérimenter ses livraisons par drone en Allemagne. C’est maintenant au tour d’Amazon d’obtenir son joli certificat d’agrégation de la FAA (Federal Aviation Administration) aux Etats-Unis. Mais en quoi cela consiste-il exactement ?

Concrètement, Amazon pourra utiliser la livraison par drone dans des circonstances bien encadrées. L’altitude de vol ne pourra excéder 121 mètres (400 pieds), le pilote devra évidemment être expérimenté afin d’éviter toute collision avec une escadrille de canards sauvages ou, dans une moindre mesure, un hélicoptère. Bref, il devra obtenir un certificat de pilotage (de drone, pas d’hélicoptère) et se soumettre à un contrôle médical régulier. On ne rigole pas, pilote de drone, c’est vachement sérieux comme métier.

amazon drone 01

Enfin, les paquets devront être suffisamment légers pour être transportés par drone. Ah bon ? Pas de livraison de big-bag de gravier du Jura ou de piscine auto-portante ? Décevant.

Bref l’avenir de la livraison indépendante par les airs est parmi nous, il ne reste plus qu’aux hackers insomniaques de détourner tout ce petit monde pour faire en sorte que les livraisons n’arrivent pas à bon port mais dans leur jardin.

Source : FAA

Bertrand Mahieu

Explorateur d'Internet depuis 1995 et toujours à la recherche de la prochaine terre promise connectée. Mangeur de chocolat, fan de cuisine, de rando et de Kindle.

5 pensées sur “La FAA autorise les drones de livraison d’Amazon

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.