Hacking de stations services : Ils dérobent des milliers de litre gratuitement à Paris !

Non, détrompez-vous, le hacking n’est pas réservé à l’élite de l’informatique mais peut aussi être utilisé par de « petits malfrats de cité en quête d’argent facile ». Ce constat nous vient des gendarmes qui ont appréhendés une petite bande parisienne connue pour des délits réguliers dans la capitale.

Comment s’y prenaient-ils ? Simple. Grâce à une télécommande achetée quelques euros sur Internet, ceux-ci arrivaient à deux véhicule dans une station service. L’un d’eux débloquait alors la pompe et envoie le code « 0000 » à la pompe afin de libérer gratuitement le précieux liquide qui était entreposé dans un camion transportant une citerne de 5000 litres.

Ce subterfuge était apparemment possible dans les pompes Total, surtout lorsque le gentil pompiste oubliait de modifier le code PIN de sa pompe qui, par défaut, est évidemment programmé à « 0000 ».

En effet, grâce à ce code, la pompe était initialisée au prix de 0€ le litre et aucune limite ne venait les empêcher de vider totalement la réserve de la station service. Résultat : 100.000 litres dérobés, soit l’équivalent de 2500 pleins !

Ensuite, la bande proposait, sur les réseaux sociaux, de venir prendre possession du carburant à un endroit convenu des deux parties, à un prix défiant toute concurrence.

Evidemment, après quelques jours, la police est arrivée à mettre la main sur ces voleurs de fioul qui était parvenus à pomper plus de 150.000€ de carburant. Bref, n’oubliez pas de changer votre code PIN …

Bertrand Mahieu

Explorateur d'Internet depuis 1995 et toujours à la recherche de la prochaine terre promise connectée. Mangeur de chocolat, fan de cuisine, de rando et de Kindle.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.