Lyric C2 de Honeywell : Un test décalé de la caméra de sécurité grand public

Bon, je l’admets de suite, je me suis une fois de plus fait piéger par le rédacteur en chef de Tinynews: « Dave, j’ai un super truc pour toi ! Une caméra de sécurité Lyric C2 de Honeywell ». Merde, me dis-je, sans laisser paraître sur mon visage un signe de ma terreur soudaine.

C’est que tout traumatisme a un fondement. En effet, la première mais aussi la dernière fois de ma vie où j’ai été confronté à la marque Honeywell, c’était il y a plus de 25 ans. Ayant à l’époque décroché un boulot d’été dans une usine,  j’ai aperçu ce mystérieux logo de la société américaine plus que centenaire sur des machines entièrement automatisées et de prime abord très compliquées, hum ! Qui plus est, en ce qui concerne les caméras connectées, ma dernière expérience remonte à quelques années déjà. Expérience qui m’avait conduit tout droit à en conclure que sans une certification ‘Administrateur Windows NT 4.0 Server’ obtenue dans une vie antérieure, il était plus prudent de ne pas tenter soi-même une installation complète.

A cet égard, je ne voulais surtout plus me retrouver dans cette situation angoissante avec un type du support à qui j’avais demandé:

« Bonjour, ma caméra est branchée mais je ne vois pas d’image sur mon téléphone… »

  • Votre caméra ne nécessite-t-elle pas d’avoir une IP fixe ?
  • Euh, c’est vous le spécialiste, non ?
  • D’accord, veuillez entrer une IP fixe locale LAN dans la config de la caméra, puis demander un nom de domaine gratuit, ensuite ouvrir le port 80 dans le routeur et enfin  lancer un programme DDNS soit dans la caméra si existant ou dans la bbox… et j’oubliais … n’oubliez pas de désactiver votre firewall !
  • Argh ! Stooooop !!!».

On installe …

C’est donc avec exaltation, vous l’avez compris, que je me lance dans le déballage de cette merveilleuse caméra Lyric C2.  Il faut avouer qu’en devenant testeur malgré moi, je suis désormais beaucoup plus préoccupé à mettre la main sur le guide d’installation (rapide de préférence) que sur l’objet de convoitise.

A ma plus grande surprise, l’installation ne comporte que cinq étapes faciles, très bien illustrées à l’aide de jolis pictogrammes assortis de très peu de texte (ce qui n’est pas toujours bon signe) :

  1. Installer et démarrer l’app Lyric sur votre smartphone, puis créer un compte si vous êtes comme moi un novice chez Honeywell.
  2. Brancher une extrémité du câble USB dans la caméra, puis l’autre dans la prise de courant murale, jusque-là ça va !
  3. Attendre une minute jusqu’à ce que la petite lumière bleue de la caméra clignote, c’est jouable !
  4. Appuyer sur « Next » depuis l’app de votre smartphone, j’y crois encore !
  5. Placer le code QR apparu sur l’app face à la caméra à environ 10 cm de celle-ci. Une petite lumière violacée fixe apparaît, un gentil bip sonore ? Bingo, c’est gagné !

En moins de 5 minutes, la firme Honeywell a su me réconcilier avec de nombreuses années de frustration refoulée.  Le plus compliqué aura été d’introduire le mot de passe de mon WiFi à la dernière étape.

On l’utilise …

Et puis en quelques secondes… génial ! Depuis l’application Lyric, j’obtiens soudainement le signal vidéo de ma caméra en direct. Un angle puissant de 145° me permet finalement de contempler en temps réel et en haute définition 1080p tout mon hall d’entrée. Cool !

De plus, ce petit bijou serait capable de détecter de manière intelligente les sons dans ma maison. La caméra C2 reconnaît en effet les sons et fait la différence entre eux. Elle peut ainsi vous avertir lorsque votre bébé pleure et vous envoyer une notification si l’alarme d’un détecteur de fumée ou de monoxyde de carbone compatible se déclenche.

Bon, mes filles sont trop grandes pour tester les hurlements de bébé et je n’ai pas envie de mettre le feu à ma cuisine pour faire déclencher le détecteur de fumée. Pas grave, j’ai une idée : ma femme de ménage débarque demain. J’en profite donc pour régler la détection des sons à « High » (une fourchette de 10 à 100 décibels) capable de détecter des chuchotements.

Autre fonction utile et extrêmement facile à configurer : le géofencing. Le géofencing permettra de suivre mon emplacement et activer le mode ‘Maison’ et désactiver la caméra lorsque j’y suis, ou encore en mode ‘Déplacement’ et enclencher cette dernière lorsque je quitte le rayon (paramétrable) de mon domicile. Le géofencing permet également d’inclure plusieurs membres de la famille dont les téléphones sont reliés au compte Lyric. Lorsque la dernière personne, dont le smartphone ou la tablette quitte le rayon, la caméra de sécurité s’active.

Au niveau de l’image, il est également possible de définir graphiquement quatre zones d’alertes afin d’ignorer certains mouvements présents dans le champ de vue de la caméra, ou encore d’augmenter la sensibilité autour des portes et des fenêtres.

Ding ! Ca y est ! Ma première notification : « mouvement » sur image ! Ma femme de ménage vient d’arriver, à l’heure de surcroît. Comme je ne peux lui faire de remarque, je décide d’attendre un peu. Puis une heure passe… aucune notification. Même pas sonore ! Pris de panique, je décide de tester une autre fonctionnalité : la liaison bi-directionnelle sonore. J’appuie sur l’icône en forme de micro sur l’app Lyric :

« Fernanda, Fernanda, vous m’entendez ? »

Après avoir déboulé les escaliers une minute plus tard, je la vois apparaître à l’image, interloquée.

« Fernanda, Fernanda, je suis ici, je suis ici, pas moi, la caméra sur le meuble ! »

  • Monsieur ? Bonjour Monsieur !
  • Bonjour Fernanda, je vous explique: c’est que je suis en train de tester une caméra de sécurité pour Tinynews, … euh, c’est que je n’ai pas encore entendu le bruit de l’aspirateur, enfin pas moi, mais la caméra ne m’a pas envoyé de message…je ne sais pas si vous voyez ce que je veux dire ?
  • Pas vraiment Monsieur, j’étais à l’étage en train de nettoyer…
  • Laissez tomber Fernanda, pardonnez-moi de vous avoir interrompue. »

Le lendemain, au travail, ma femme m’envoie un SMS, « T’as reçu le message : il y a du bruit dans la maison !». Je lui réponds apeuré « Attends je regarde, … euh, j’écoute tout de suite ce qui se passe!». Comme les dernières 24 heures sont stockées sur le Cloud, avec une limite quotidienne de stockage de 50 clips, il est très simple de consulter l’historique des clips. De plus, il n’est pas nécessaire de supprimer les clips car ils sont automatiquement remplacés suivant une logique de premier arrivé premier sorti une fois que la durée de stockage est dépassée ou que le seuil de 50 clips par jour est atteint, selon l’événement qui survient le premier. Après une semaine de test, mes premiers clips de notifications n’étaient toujours pas supprimés car je n’avais pas encore dépassé le seuil.  Cela m’a permis de réécouter plusieurs fois les chants d’oiseaux qui m’avaient stressé suite au SMS de ma femme.

Enfin, pour ce qui est de la dernière fonctionnalité, soit la vision nocturne avancée, j’ai pris la sage décision de ne plus embêter personne. C’est donc une fois tout le monde au lit à la tombée de la nuit, après avoir désactivé le géofencing et enfilé un sweat à capuche, j’ai décidé d’aller narguer cette Lyric C2 en simulant une infraction. Résultat : c’est la caméra qui a gagné :

En conclusion, Honeywell offre une caméra de sécurité à domicile très sympa possédant de nombreuses fonctionnalités. Avec son angle de vision très large, une plus grande portée de vision nocturne et 4 zones d’alertes réglables, la Lyric C2 est une excellente option pour surveiller de grandes pièces.  Elle reste également un bon choix si vous avez l’intention de l’utiliser pour surveiller votre bébé et pour être alerté par d’autres types de sons à l’intérieur, ou à l’extérieur si les oiseaux chantent trop fort près de votre domicile.

 

Honeywell Lyric C2

149 €
9.3

Prise en main

10.0/10

Qualité vidéo

9.0/10

App

9.0/10

Application

8.5/10

Sauvegarde

10.0/10

Pros

  • Installation et mise en route extrêmement facile
  • Grand angle 145° de la caméra
  • Image nette 1080p
  • 4 zones d’activités/détections réglables
  • Stockage dans le Cloud ou sur carte SD efficace

Cons

  • Les combinaisons d’activation du géofencing pas toujours évidentes dans les paramètres de l’app Lyric.
Dave Dionne

Dave Dionne

Ni Belge, ni hi-tech, ni connecté, la preuve que n’importe qui peut écrire n’importe quoi, mais…pas sur n’importe quel site!