TEST : Imprimante HP Sprocket Plus: Vos souvenirs en photo partout et à tout moment !

Après une première percée sur le marché des imprimantes nomades en 2016 avec sa Sprocket, HP remet le couvert en voyant plus grand avec la HP Sprocket Plus.  Les photos addict continueront de profiter des avantages d’une imprimante de poche mais, cette fois, les américains de HP proposent des clichés 30% plus grands ! Imaginez, vous passez une super soirée entre amis, chacun a sorti son plus beau déguisement, quoi de mieux que d’immortaliser le moment et de le partager instantanément sur des photos autocollantes ?

On déballe !

A l’image de l’imprimante, considérée comme “Ultra-portable” avec ses dimensions de 14,2×8,9×1,8 cm et son poids de 204 grammes, le packaging n’est pas plus encombrant et contient un câble de charge type micro USB en nylon s’il vous plait (ça change du bête câble qui casse après deux mois et douze torsions !), d’un feuillet de mise en route rapide et d’un paquet de dix papiers photo autocollant HP ZINK S2 histoire de commencer tout de suite !

Disponible en blanc avec liserés dorés ou en noir avec liserés argentés, la Sprocket Plus arbore un design vraiment sympa avec son plastique de qualité et ultra brillant (on pourrait presque remplacer notre petit miroir de poche par celle-ci tellement ça blinque! – NDLR pour nos amis français : « Blinquer » est un belgicisme signifiant « faire briller » -).  Très joli certes, mais, très vite, de nombreuses traces de doigts (surtout sur la version noire que nous testons) viendront “tacher” l’objet et des micro griffes apparaîtront inévitablement aussi assez vite !

Comme HP à la volonté de rendre l’utilisation et la prise en main simpliste, on ne retrouve donc qu’un seul bouton sur la tranche de l’imprimante qui permet “simplement” d’allumer et d’éteindre celle-ci, notez cependant qu’une extinction automatique est prévue après 3, 5 ou 10 minutes selon ce que vous aurez choisi.  Une LED donne l’état de l’imprimante (en charge, impression en cours, batterie faible ou à court de papier). Ne cherchez donc pas après un petit écran, il n’y en a pas ! Bien qu’il pourrait s’avérer utile pour des données de base comme l’état de la batterie ou le nombre d’impressions restantes par exemple. La Sprocket Plus étant un objet connecté, tout devra donc se faire via l’application HP Sprocket disponible sur les stores habituels.

On l’emporte !

Pas plus grande qu’un smartphone de 5,5 pouces, la Sprocket Plus se glissera facilement dans notre sac pour nous accompagner au premier barbecue de famille de l’année, la météo nous ayant enfin apporté LE soleil et la douceur tant attendus ! Le papier photo installé dans l’imprimante en un claquement de doigts via le capot sur le dessus, quelques clichés pris en compagnie des enfants et, hop, trente secondes plus tard (oui, oui chrono à l’appui !) ils pourront profiter de leurs bouilles sur une photo au format sympa (5,8×8,6 cm)  qui en plus, cerise sur le gâteau, pourra être collée sur le frigo de Mamy grâce au papier ZINK !

Mais Keske c’est ça ?!  Si on traduit, ça veut dire “Zero Ink” ou “Pas d’encre” pour ceux qui n’auront pas bien écouté les cours d’anglais de Miss Gladys (Oh My God !).

Pour faire court, plus besoin de cartouches d’encre, les couleurs sont directement contenues dans le papier et apparaissent sous l’effet de la chaleur de l’impression thermique.  En plus d’être économique, ce type de papier résiste à la chaleur, à l’humidité et à l’exposition de la lumière pendant au moins 15 ans, voire 50 ans si il est par exemple dans un album photos, de quoi pouvoir ressortir vos souvenirs et les montrer à vos petits-enfants des années après ! Pour la petite info, un paquet de 20 feuilles de ZINK S2 coûte environ 14 EUR sur Amazon.

Niveau Batterie, on peut dire que HP a bien géré, pas de panique à bord si vous avez oublié le cable alors que vous êtes parti pour le weekend au mariage de la cousine d’Italie, la Sprocket Plus vous restera fidèle, même après de nombreuses impressions de tutta la famiglia !

HP Sprocket: l’appli indispensable pour du Fun à imprimer !

Vous l’aurez compris, l’appli est incontournable pour utiliser l’imprimante !  Je m‘empresse donc de l’installer et de connecter la Sprocket Plus à mon téléphone via le Bluetooht 4.0, cela ne m’aura pas pris plus de … Aaaaatchoum…voilà c’est connecté !  Je vais pouvoir commencer à utiliser mes talents d’artiste (hum hum, “Emojis aux yeux roulants”…) et personnaliser mes super clichés avant de les imprimer ou même les partager directement via message, Whatsapp et autres.

Les possibilités sont infinies entre les quinze filtres artistiques, une trentaine de  cadres, la multitude d’emojis classés par thèmes, les écritures,… et j’en passe.  De quoi personnaliser à gogo tous vos souvenirs ! Ah oui, j’oubliais, les photos peuvent être prises directement à partir de l’application mais vous pouvez aussi aller les rechercher dans la pellicule de votre smartphone et très facilement sur vos réseaux sociaux préférés comme Facebook, Instagram,…

Conclusion

La Sprocket Plus est une imprimante bien finie dans l’ensemble, qui se glissera facilement dans un sac pour l’emporter partout et donner vie à vos souvenirs à n’importe quelle occasion.  L’application dédiée ajoute une touche de fun et permettra de réveiller la créativité de tous grâce à ses cadres, filtres, Emojis et j’en passe !

Le Slogan de HP “Aimez, vivez, imprimez” prend réellement tout son sens avec la Sprocket Plus.

En vente sur Amazon pour 149€.

 

 

HP Sprocket Plus

149€
8.7

Utilisation et installation

9.0/10

Application

8.0/10

Autonomie

9.0/10

Design

9.0/10

Qualité d'impression

8.5/10

Pros

  • imprimante ultra-portable
  • Prise en main simpliste
  • Format et personnalisation des photos
  • Rapidité d’impression

Cons

  • Aucune indication du niveau de papier
  • Dominante froide des couleurs
  • Certaines lenteur de l’appli