TEST – devolo Magic 2 certifié WiFi 6

Après avoir testé le devolo Mesh WiFi 2 qui m’a conquis, nous avons pu tester un nouveau modèle de la marque, le Magic 2 certifié WiFi 6.  Afin d’écrire un test différent, c’est chez ma compagne, Audrey, que nous avons installé le kit devolo. 

Elle a préféré se charger de la configuration seule pour ne pas me voir m’énerver devant son ignorance en informatique assumée.  L’agencement de son appartement bruxellois est pratiquement le même que le mien, c’est-à-dire de très gros murs qui empêchent le WiFi de passer d’une pièce à l’autre. D’ailleurs, la punition pour ses enfants est d’aller dans leur chambre où il n’y a pas de signal et où ils se sentent coupés du « monde moderne ».

Sachant que le devolo Mesh WiFi 2 a résolu le problème de WiFi chez moi en m’offrant un haut débit dans les moindres recoins de mon appartement, ses enfants étaient plus qu’heureux d’apprendre que leur maman allait installer chez eux le nouveau modèle.

À la différence de mon appartement, chez Audrey, le tableau électrique et les câblages ont moins de trois ans, ce qui a son importance dans la qualité de la transmission pour le CPL.

Ouverture de la boîte et installation 

Le contenu de la boîte n’est pas différent des autres versions. Les produits sont toujours d’une qualité irréprochable et inspirent confiance dès l’ouverture, contrairement à des produits concurrents qui semblent être des boîtiers vides.

Le kit est composé d’un boîtier à connecter au routeur internet et de deux CPL WiFi. Les boîtiers sont imposants, ce qui peut rendre l’installation compliquée derrière un meuble. 

Audrey, beaucoup plus consciencieuse que moi, et consciente de ses capacités informatiques, a installé le kit devolo en suivant méticuleusement chaque étape du manuel.

Il faut tout d’abord brancher l’adaptateur WiFi devolo Magic sur une prise murale et attendre que la LED clignote rapidement en blanc. Il faut ensuite connecter le deuxième adaptateur devolo Magic à la prise et le raccorder au routeur à l’aide du câble LAN fourni.  

Audrey a également branché un autre boîtier dans son hall de nuit, à proximité des deux chambres. Le processus d’installation est terminé lorsque toutes les LED des appareils s’allument en blanc fixe. 

Au secours, ça ne fonctionne pas 

Après s’être démenée une demi-heure avec l’installation, Audrey m’appelle à la rescousse pour me dire qu’elle ne comprend rien et qu’elle n’arrive pas à installer le devolo. J’arrive chez elle en sauveur en disant que c’est normal et que moi aussi j’ai eu des problèmes à l’installer, car je n’avais pas suivi les instructions.

Je prends son smartphone, je lance l’application « Home Network » et je vois que … tout est configuré. Je lui demande si elle a voulu me faire une blague, mais non, elle n’avait pas compris que l’installation s’était terminée avec succès. La seule chose qui n’était pas faite était la modification du mot de passe, ce que nous avons fait ensemble et ce qui m’a permis de quand même passer pour un héros (à mes yeux en tout cas).

En conclusion, en suivant le manuel, un utilisateur sans compétence et sans expérience peut installer et configurer le kit devolo Magic 2 WiFi 6 sans aucune difficulté. 

Test CPL 

Nous avons testé les performances du CPL avec un ordinateur gaming.  La vitesse mesurée est évidemment au maximum de ce que peut fournir la connexion internet Orange d’Audrey limitée à 150 Mbps et 14 Mbps en upload.

On peut noter que la perte de qualité entre le boîtier principal dans le salon et secondaire dans le hall est vraiment minime, ceci grâce à la qualité du réseau électrique et à devolo.

Test de vitesse en WiFi 

Les tests WiFi ont été réalisés avec plusieurs appareils : un smartphone Samsung Galaxy Note 10+ (compatible WiFi 6), une tablette Samsung Galaxy Tab 5SE (réputée pour avoir une mauvaise qualité de réception WiFi) et un ordinateur Honor MagicBook Pro.

Premier test, le salon 

Dans le salon, autant sur la box internet qu’avec le devolo, la vitesse mesurée en download est de maximum 150 Mbps et en upload 14 Mbps. La vitesse est constante dans tous les coins du salon, et le devolo n’apporte pas grand-chose sur le plan de la vitesse ou qualité de signal. 

Deuxième test, la chambre d’Audrey 

Avec la box du fournisseur Internet, le signal dans la chambre était étrange, soit il fonctionne correctement, soit, dans la majorité des cas, il ne fonctionne pas du tout. Quand ça fonctionne, la vitesse est de maximum 25 Mbps mais oscille plutôt dans les 15Mbps.  Grâce au boîtier devolo placé dans le hall de nuit, nous avons obtenu un résultat en moyenne supérieur à 130 Mbps, c’est-à-dire 6x meilleur et surtout plus aucune coupure. Audrey peut maintenant regarder une série sur sa tablette en une seule fois !

Troisième test, la chambre des enfants 

La chambre des enfants est la plus « isolée » à cause des murs qui la séparent de la box internet, ce qui explique qu’il n’y a pratiquement jamais de signal. C’est dans cette pièce que l’attente (et la pression des enfants) est la plus forte.

Les mesures avec la box internet sont faciles, 9 fois sur 10 il n’y a aucun signal et quand il y en a, la vitesse mesurée est sous les 5 Mbps.

Grâce au devolo situé en face de la porte de chambre, la vitesse est pratiquement au maximum, c’est-à-dire 140 Mbps. Autant dire que maintenant, Olivia peut regarder Disney+ sur la télé et Tom regarder en même temps autre chose sur sa tablette. Maintenant qu’ils ont du réseau dans la chambre, la nouvelle punition ne sera plus de les enfermer dans la chambre, mais à la cave.

Quatrième test, je me balade dans l’appartement pour tester le Mesh 

Un autre atout du kit devolo Magic 2 Wifi 6 est la fonction Mesh (configurable dans l’application). Cette fonctionnalité permet de se déplacer partout dans l’appartement sans avoir de coupure de signal même lors de changement de connexion.

J’avais déjà rencontré certains problèmes chez moi quand j’ai testé le devolo Mesh WiFi 2, à savoir que l’appareil que j’utilisais ne se connectait pas au boîtier plus proche avec le meilleur signal, mais restait connecté à celui du salon, dont le signal devenait moins bon au fur et à mesure où je m’en éloignais.

Malgré la fonctionnalité Mesh activée dans les paramètres, il est arrivé à plusieurs reprises que ça ne fonctionne pas. Autant je trouve les CPL sans failles et d’excellentes qualités que la fonctionnalité Mesh n’est pas exemptes de défaut. Afin de me connecter au boîtier le plus proche et le plus performant, je dois couper le WiFi, puis le réactiver. 

L’application devolo Home Network 

L’application Home Network est complète mais ne remplace pas un routeur. Elle fourmille d’options dont je n’utilise qu’une petite partie. L’application est stable et répond à mes attentes concernant les configurations suivantes :

Je peux planifier un horaire d’activation du WiFi et/ou du CPL, soit pour chaque boîtier, soit pour l’ensemble du réseau. Très pratique pour ceux qui n’aiment pas avoir des ondes constamment chez eux.

Il est possible d’activer un mode « Économie d’énergie », dont le but parle de lui-même, lorsqu’il y a une réduction du trafic sur le boîtier.

On peut également configurer un réseau « Invités » en définissant un mot de passe différent à celui de base. Option qui fait énormément plaisir aux enfants, le contrôle parental avec une limitation sur la durée d’utilisation et/ou sur la période de la journée. La configuration se fait sur la base de l’adresse MAC, donc très difficile à contourner.

Consommation 

Comme pour le modèle devolo Mesh WiFi 2, la consommation est élevée. J’ai solutionné le problème en configurant des prises programmables qui éteignent les CPL la nuit et qui les rallument le matin. Ça me permet d’avoir une installation CPL de grande qualité en limitant ma consommation électrique. À noter que de brancher le CPL devolo sur une prise connectée n’altère pratiquement pas la qualité du signal. 

Conclusion 

J’ai pu comparer des CPL Wifi Mesh de marques concurrentes et rien qu’en les prenant en main, la différence se fait ressentir. Les produits de marque asiatiques inconnues se ressemblent physiquement, mais sont comme des coquilles vides.

Les CPL devolo sont gros, lourds et chauffent et sont plus chers que la concurrence, mais c’est normal compte tenu de la technologie embarquée. Quand mes amis me demandent un conseil pour des CPL ou une configuration WiFi Mesh, afin d’éviter les plaintes, je conseille toujours ce qu’il y a de meilleur à mes yeux, c’est-à-dire les devolo Magic 2. 

Pour un prix de 399 euros, il faut vraiment avoir l’utilité d’une connexion aussi rapide. Les performances sont indéniables, mais assurez-vous d’avoir besoin d’un matériel aussi pointu. Si votre installation internet et vos périphériques ne le nécessitent pas, le kit devolo Mesh WiFi 2 offrant des performances tout aussi honorables, mais 100€ moins cher est suffisant. 

 

devolo Magic 2 certifié WiFi 6

399 €
8.8

Design

7.5/10

Performance

9.5/10

Qualité de fabrication

9.0/10

Installation

9.0/10

Pros

  • Connexion stable et rapide
  • Deux connexions Gigabits
  • Installation simple
  • Garantie 3 ans

Cons

  • Encombrement des modules
  • Consommation électrique
Partager cet article :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.