TEST : AwoX Plug Plus, la prise WiFi intelligente qui contrôle n’importe quel appareil à la maison !

Il y a quelques années, lorsque je partais en vacances avec mes parents, ceux-ci se fatiguaient à placer un minuteur qui activait une lampe de chevet de 20 heures à 6 heures. Avec ce luminaire connecté v0.01 d’un autre âge, il était certain que les éventuels cambrioleurs allaient très vite détecter une présence hostile qui les ferait vite se détourner de notre maison familiale. Bon, cela se passait en 1989 et tout ce petit monde a un peu évolué.

30 ans pile-poil plus tard, le concept s’est un peu transformé

Avec cette AwoX Plug Plus, une véritable prise WiFi affinée avec amour du côté de Montpellier, il vous sera assez simple d’allumer ou d’éteindre à peu près tout élément se raccordant à une prise de courant. Pour faire simple, elle s’immiscera dans votre intérieur  pour allumer ou éteindre une lampe, une machine à café ou un diffuseur d’huile  essentielle sans que vous aillez à lever le petit doigt. Ah ! Elle est sympa cette idée de déclencher quelques effluves d’eucalyptus, mêlée à l’odeur d’ylang-ylang, n’est-ce-pas ?  Je trouve aussi.

Ajouté à cela, cette Plug Plus est capable de mesurer la consommation électrique en kW de l’objet connecté sur celle-ci. Bref, si votre frigo prend la forme d’un ogre électrique fort envieux de bouffer le Petit Poucet, rien de plus simple : plaquez-lui la prise AwoX aux muscles fessiers et il mesurera, en temps réel, sa dépense énergétique afin de s’assurer qu’il est parfaitement légitime d’aller l’évacuer au parc à conteneur (on dit “déchetterie” en France, je pense) et de prendre possession d’un double frigidaire américain (personne ne dit ça en Belgique)  qui enverra du lourd.

On installe ?

C’est parti. Après cette longue introduction, il est maintenant temps d’installer l’App qui permettra de contrôler tout ce bazar. Il faut cependant noter, avant de débuter, que cette prise permet une puissance maximale de 2400W, soit de quoi connecter un un petit radiateur pleinement fonctionnel mais évitez dés lors d’y connecter un sèche-linge et une machine à laver dans la foulée. Toutefois, il est bon de rappeler que cette prise se déconnectera instantanément en cas de surcharge, plutôt rassurant pour ne pas transformer votre maison en torche façon “Notre-Dame de Paris” en moins de cinq minutes. Au fait, ça avance cette reconstruction, Mr Macron ?

Après à peu près trois minutes, nous avons donc connecté la prise à notre iPhone X, grâce à l’aide de l’App AwoX Smart Control. Il nous a juste fallu le temps d’appuyer sur le seul bouton de la prise pour que l’App reconnaisse ensuite le device sans aucune lenteur. Bref, du bonheur, cela fonctionne !

On utilise …

Une prise connectée, c’est bien. Une utilité autre que celle d’allumer une lampe grâce à son smartphone, c’est mieux. De fait, dans le cas de cette Plug Plus, nous lui avons trouvé un peu plus d’avantages que ce simple “on/off” de la lampe de papa du bout du monde car, oui, vous pourrez la contrôler même si vous n’êtes pas chez vous.

Un tout gros avantage sur la concurrence est sa faculté d’allumer et d’éteindre, de manière totalement aléatoire, la lampe connectée à la prise. Assez utile pour simuler une présence, l’AwoX Plug Plus pourra également servir de minuteur connecté qui remplacera aisément le “timer” de papa et maman des années 90, notamment grâce à votre smartphone qui élaborera, par l’intermédiaire de vos petits doigts musclés, une programmation précise à la minute.

Une interface un peu “old fashion” …

Autant vous l’annoncer de suite, AwoX ne fait pas dans la dentelle et va “to the point“. J’en veux pour preuve cette petite indication dans l’App qui “vous invite à visualiser un tutoriel pour réinitialiser votre device“. Ce message d’un autre âge nous a courbé délicatement le coin des lèvres, tout en nous confortant qu’une solution s’offre à vous pour régler à peu près n’importe quel souci, notamment grâce à un support client qui n’a jamais fait défaut depuis des années.

Il serait dés lors vraiment temps qu’AwoX place quelques petits Euros dans l’élaboration de leur interface afin de rassembler un maximum de monde autour de leurs objets connectés, certes un peu hétéroclites.

Une compatibilité WiFi Mesh…

AwoX fonctionne avec nos amis Alexa et Google Assistant, il permet évidemment une compatibilité vers leurs ampoules SmartLight Mesh Bluetooth et offre donc une espèce de hub WiFi vers les luminaires de la marque, un peu à la façon de Philips, tout en offrant la possibilité de connecter un Pont Hue Philips au travers des paramètres de l’App.

En conclusion

Si vous souhaitez allumer ou éteindre une lampe à distance, loin de votre maison, cette prise WiFi AwoX Plug Plus est tout à fait impeccable pour respecter le cahier des charges de votre famille connectée. Facturée 29.90€ la pièce, il est cependant compliqué pour la marque française d’évoluer dans un monde qui frise les 35€ pour un pack de deux prises connectées. J’en veux pour preuve, les prises Yuanguo KS-501 qui ont relevés le test haut la main pour à peine 33€ pour deux prises offrant bien plus de possibilités de configuration.

Par contre, un des gros points forts de cette AwoX Plus Plug est d’offrir une mesure assez efficace de votre consommation en temps réel. Et c’est bien là que, grâce à son App et ses historiques que cette prise risque de frapper fort car il s’agit d’un prix au raz des pâquerettes pour une fonctionnalité de la sorte.

A vous de voir quels sont vos besoins immédiats mais, selon nous, même si l’App se veut un peu “vintage”, la prise fonctionne parfaitement et c’est finalement là le principal !

 

AwoX Plus Plug

29 €
7.8

Design

8.0/10

Fonctionnalités

7.0/10

Installation

8.5/10

Pros

  • Facilité d'installation
  • Mode "random" convaincant
  • Mesure de consommation "built-in"

Cons

  • Interaction avec d'autres devices AwoX peu compréhensible pour les non-initiés
  • Image marketing confuse

Bertrand Mahieu

Explorateur d'Internet depuis 1995 et toujours à la recherche de la prochaine terre promise connectée. Mangeur de chocolat, fan de cuisine, de rando et de Kindle.