Sommes-nous tous vraiment Charlie ?

charlie 10Difficile d’écrire un billet d’humeur en ces temps où des personnes pleine d’humour et de désinvolture se font abattre sèchement par des intégristes dont le cerveau a été lavé, remué, secoué et rempli de la plus ignoble des intentions : tuer les innocents.

Difficile d’expliquer à ses enfants et surtout de répondre à leur dizaine de questions bien légitimes : « Pourquoi tuer des dessinateurs ? Qu’est-ce qu’ils avaient fait ? » ou « C’est toujours avec les mêmes qu’on a des problèmes ».

On en revient donc toujours à peu près à la même discussion avec nos enfants : les valeurs. Ces valeurs qui nous semblent tellement évidentes pour nous adultes mais qui, pour nos enfants, nos ados, ne sont parfois que des mots et non des sentiments déjà encrés en eux.

Oui, il faut leur transmettre ces valeurs de respects et de tolérance. Mais dans ce monde totalement égoïste où l’achat d’un nouveau téléphone prime sur le dialogue avec l’autre, nous sommes parfois bien démunis.

Alors, partout, nous voyons fleurir ces panneaux « Nous sommes Charlie » sur les réseaux sociaux. Partout, nous nous indignons devant tant de violence. Partout, nous partageons une citation, une image, un logo, un article sur cette tuerie sans nom. Mais le gros du travail, il est chez nous, parents. Ce travail de parler à nos enfants, de leur expliquer que nous vivons dans un pays où à peu près tout le monde peut écrire à peu près n’importe quoi sans être à peu près certain de ne pas recevoir une balle dans la tête. C’est cela que nous devons partager avec nos enfants : de la parole, du dialogue et du temps.

Allez, je vous laisse, je dois commencer ma journée de travail. Et j’aurai la vie sauve.

Bertrand.

Partager cet article :
Bertrand Mahieu

Bertrand Mahieu

Explorateur d'Internet depuis 1995 et toujours à la recherche de la prochaine terre promise connectée. Mangeur de chocolat, fan de cuisine, de rando et de Kindle.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.