TEST : Smart Cup de SIP Well, une gourde vraiment connectée ?

Les journées de la vie trépidante d’un testeur de matériel multimédia se suivent mais ne se ressemblent pas. Aujourd’hui, c’est une gourde (mais connectée !), ou « Smart Cup » dans la langue de Shakespeare, de la marque Sip Well dont je vais vous parler.

J’avais déjà entendu parler de ce type de gourde par un collègue geek (coucou Julien), qui en avait acheté une il y a quelques années. Je trouvais ça super cool mais trop cher pour l’usage. Pour mesurer la quantité d’eau que je bois, j’avais trouvé comme alternative d’ajouter manuellement sur ma montre Samsung le nombre de verres que je consomme. Évidemment, j’oubliais une fois sur deux et le verre devait faire exactement 300ml. Pas géniale comme solution, mais je m’en suis contenté jusqu’à maintenant.

Déballage

Un geek reconnait au premier coup d’œil une boîte sortie d’une usine chinoise, ce qui semble être fortement le cas. Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’équipe marketing de cette « Smart Cup » n’a pas passé beaucoup de temps sur le packaging, la boîte ressemble à un brol venu tout droit du marché. La Smart Cup est emballée dans du gros papier bulle, cependant, à l’ouverture, il y a déjà une griffe rouge qui fait 2/3 de la longueur. L’équipe contrôle qualité doit être la même que l’équipe marketing. Pour 50€, c’est décevant de recevoir un produit abimé alors que la gourde en elle-même est jolie.

En tant qu’expert auto-proclamé de produits chinois, ça saute aux yeux que la gourde n’est en rien développée par SIP Well, c’est juste le logo de la marque qui y a été apposé. Après des recherches, j’ai retrouvé cette gourde sur des sites de cadeaux d’entreprises avec la possibilité de customisation, comme dans notre cas. SIP Well a ajouté, en plus du manuel standard déjà fourni, une page explicative de la configuration de la gourde.

Installation

Pour allumer la gourde, il faut enlever le socle et d’y insérer les piles CR2032 fournies. En dévissant délicatement le fond de la Smart Cup avec une pièce de monnaie (comme conseillé dans le manuel) le plastique dur, de mauvaise qualité, s’est abîmé. Rien de grave, mais en plus de la griffe rouge, ça commence à faire beaucoup de dégâts. Les piles insérées, une jolie lumière s’allume sur le socle.

On peut maintenant installer CloudCUP, application « Made In China », non personnalisée par SIP Well. Pour la connexion, il suffit de suivre les étapes en essayant de comprendre la traduction française effectuée par un étudiant chinois en français qui aurait raté ses études (cfr captures d’écran). Point positif, la gourde se connecte rapidement et facilement.

Pour que l’application fonctionne, il faut, chose qui m’énerve fortement, autoriser l’accès à sa position GPS, à son appareil et album photos et au stockage de son smartphone ! Après vérification dans la politique de confidentialité de l’application, j’ai constaté que l’application collecte beaucoup plus de données que ça. Pourquoi est-ce qu’une gourde connectée a besoin d’avoir accès à mes photos, mon appareil photo, ma position GPS, … ?

Pour justifier l’accès au GPS, dans l’application, sont affichés les prévisions météos ou quelque chose qui y ressemble de très loin. Un soleil représente tous types de temps « Douche Douche / Quelques Nuages / Partiellement Nuageux », un dessin de nuage peut signifier « Soleil ». D’ailleurs, la traduction complète de l’application est très mauvaise, ça ne devrait pourtant pas prendre plus d’une heure pour traduire la cinquantaine de mots qu’elle contient.

Utilisation

Je me suis vite pris au jeu de surveiller ma consommation d’eau, à tel point que le deuxième jour j’ai bu la quantité recommandée (par l’application) pour ma taille et mon poids, c’est-à-dire 2,4l. Je ne suis pas certain que 2,4l soit vraiment la quantité qui me convienne.

Lorsqu’on boit moins de 100ml, la gourde nous avertit après 30 minutes, par un bip, qu’il faut boire à nouveau. Si on boit entre 100ml et 200ml, le bip survient après 1h, et si on boit plus de 200ml, c’est après 2 heures. Ce rappel est pratique et permet de s’hydrater tout au long de la journée même lorsque l’on est concentré et que le temps passe vite. Malheureusement, comme la gourde n’enregistre pas toutes les données elle sonne trop souvent. Le bip est discret et pas dérangeant pour l’entourage, mais il faut être proche d’elle pour l’entendre. Dommage que l’application n’envoie pas une notification sur le smartphone (et montre connectée), ça aurait été encore plus pratique.

Le manuel explique comment configurer la gourde mais pas un point essentiel, comment la remplir sans fausser les données. Au début, je la soulevais, enlevais le couvercle, la remplissais, revissais le couvercle et la redéposais. J’ai ensuite compris que la Smart Cup n’enregistrait une consommation d’eau que quand elle soulevée et inclinée. Ça paraît logique mais ça aurait eu le mérite d’être signalé.

L’application est capricieuse, certains jours elle enregistre presque toutes les mesures, d’autres pratiquement aucunes. Je n’ai pas réussi à déterminer la cause, même après 2 semaines de test.

La Smart Cup est censée enregistrer 300 données lorsqu’elle n’est pas connectée, je n’ai pas l’impression que c’était le cas car j’ai perdu beaucoup de données en ne me connectant que deux fois par jour.

Autre point positif, après quelques tests réalisés dans un laboratoire plus sécurisé que Wuhan, c’est-à-dire ma cuisine, la gourde est précise quant à la quantité. J’ai aussi pu valider qu’elle est étanche quand le bouchon est correctement vissé.

Conclusion

J’ai toujours voulu mesurer ma consommation d’eau quotidienne car j’ai l’impression qu’elle n’est pas suffisante. Avant, je la mesurais en ajoutant le nombre de tasses bue sur ma montre mais c’est pénible. Grâce à cette gourde connectée, j’ai pu le faire sans effort.

J’ai cependant été très déçu que la gourde n’enregistre pas toutes les consommations, alors qu’elle est censée en enregistrer 300 même hors connexion. Même si les résultats ne sont pas tous mémorisés, ça reste pratique d’être rappelé à l’ordre pour s’hydrater. La seule manière de constater que je bois d’avantage, c’est au nombre accrus de mes passages aux toilettes.

Avec cette Smart Cup, on est face à un gadget chinois de piètre qualité qui, certes, ne répond pas à mon envie de mesurer avec précision ma consommation d’eau, mais qui permet de me faire boire d’avantage, ce qui est déjà un exploit.

Néanmoins, 50€ me semble cher payé pour cette Smart Cup.

Smart Cup de SIP Well

50 €
5.5

Enregistrement des données

6.5/10

App

5.0/10

Utilité

8.0/10

Qualité du produit

4.0/10

Rapport qualité/prix

4.0/10

Pros

  • Bouchon hermétique
  • Précision de la quantité bue (lorsqu’elle est enregistrée)
  • Nous rappelle de boire régulièrement

Cons

  • Qualité de construction
  • Traduction de l’application
  • Autorisations demandées par l’application
  • Enregistrements des données de consommation aléatoires
  • Prix
Partager cet article :