Les petits entrepreneurs craignent une augmentation considérable des factures impayées

La détresse est grande chez les propriétaires de petites entreprises. Depuis la crise du coronavirus, le nombre de factures susceptibles de ne jamais être payées est en forte augmentation dans les entreprises comptant 5 à 50 employés. En 2018, s’il ne s’agissait d’en moyenne que 2% des factures, ce taux a aujourd’hui atteint un chiffre alarmant de 12%. Voici ce qui ressort du baromètre bisannuel auprès des PME*, une enquête sur les tendances et les évolutions au sein des PME commandée par la société de logiciels Exact.

Situation préoccupante dans le secteur des services

Le pourcentage moyen de factures en retard que les PME pensent ne jamais percevoir est de 12 % en Belgique. De plus, il existe un déficit de trésorerie constant de 1,7 milliard d’euros dû à des retards de paiement. La situation est particulièrement préoccupante dans le secteur des services où 23% des factures ne devraient pas être payées. Les attentes ne sont pas non plus positives dans le secteur de la construction. On s’attend à ce qu’une facture sur six (15 %) reste impayée. Les secteurs du commerce et de l’industrie manufacturière sont presque aussi mal lotis, avec respectivement 14 % et 13 % des factures impayées.

Factures en retard Factures impayées
Construction 8% 15%
Secteur des services 14% 23%
Commerce 22% 14%
Production 20% 13%
L’influence du coronavirus

Les résultats du Baromètre PME montrent l’impact écrasant de la crise du coronavirus pour les propriétaires d’une petite entreprise“, déclare Sigrid Jansegers, Directrice des ventes chez Exact Belgique. “En raison de la situation de crise, beaucoup d’entreprises sont en grande difficulté, ce qui est probablement la principale raison du nombre aussi élevé de factures en retard et qui ne seront probablement jamais payées par la suite. Il est donc frappant de constater que seulement à peine plus de la moitié des entreprises (56%) indiquent qu’elles disposent d’un aperçu en temps réel de leurs factures impayées.”

*L’enquête du Baromètre des PME est menée tous les deux ans par Pb7, une société de recherche informatique indépendante. Fin 2020, ils ont interrogé 1 030 entreprises en Belgique et aux Pays-Bas via une enquête en ligne.

Partager cet article :