Le connecteur USB-C, c’est quoi exactement ?

Avec le lancement du MacBook à 2€ le gramme (copyrighté par Yves, il comprendra), les regards se sont tournés vers cet unique connecteur « qui fait tout », présent sur le nouvel ultrabook d’Apple : l’USB-C. Faisons un peu le point cinq minutes pour vous aider à comprendre.

usb-c

Il est petit et réversible

Il vous arrive souvent de placer votre clé USB dans le mauvais sens ? Avec l’USB-C, c’est terminé : Il est réversible, un peu comme le port Lightning de l’iPhone 5 et compagnie. De plus, il est beaucoup plus petit que l’USB classique : 8,4 x 2,6 mm, ce qui le rapproche du micro USB que nous connaissons tous, notamment sur les téléphones Android.

Il est rapide

L’USB-C offre une vitesse théorique de 10 Gbits par seconde, soit deux fois plus rapide que l’USB 3.0 qui affiche 5 Gbits. Si cela ne vous dit encore rien, sachez qu’il vous faudra donc moins de cinq minutes pour copier les données d’un disque dur de 250 Go.

Il est puissant

L’USB classique permet une puissance de 1,8 Ampères pour 5 volt, juste bon à rechercher un smartphone ou une tablette. L’USB-C permet d’apporter une puissance de 20 volts pour 5 ampères, soit un potentiel de 100W, de quoi recharger un notebook bien costaud. Apple a donc tout compris avec son nouveau MacBook.

usb-c 02

La nouvelle norme

En conclusion, l’USB-C (pour classe C) devrait être déployé sur à peu près tous les terminaux qui se rechargent : smartphone, tablette, PC Portable, Media Player de salon, lecteur MP3, Appareil photo, etc. Tout le monde aura donc le même chargeur avec le même connecteur pour tous les appareils. Pas mal, non ?

Voilà, en 5 minutes, vous avez tout compris.

 

Bertrand Mahieu

Explorateur d'Internet depuis 1995 et toujours à la recherche de la prochaine terre promise connectée. Mangeur de chocolat, fan de cuisine, de rando et de Kindle.