KODAK Ektra – Un smartphone dédié à la photo que personne ne va acheter ?

kodak-ektra-214

Kodak, cette faramineuse entreprise américaine qui a, à l’époque, totalement loupé l’avènement de la photo numérique, revient au devant de la scène avec un premier smartphone orienté photo, le Kodak Ektra. Bien, mais qui va s’en préoccuper ?

Loin de moi l’idée de casser du sucre sur le dos de ce smartphone (bien que ..) mais imaginez-vous une minute à la place d’un acheteur potentiel. Si vous recherchez un smartphone et que vous avez un budget de 500€ (le prix annoncé de ce Kodak Ektra), allez-vous vous jeter vers une marque qui frôle la décrépitude en matière d’image hi-tech innovante ou plutôt vers d’emblématiques fabricants, quitte à même aller faire un petit tour chez nos amis chinois qui délivrent des performances plutôt maîtrisée dans le domaine des capteurs photo ?

Si vous souhaitez vous équiper d’un appareil photo digne de ce nom, allez-vous pour autant vous lancer dans l’achat d’un smartphone qui, d’ici deux ans, sera totalement dépassé ? Poser la question, c’est y répondre. Je ne jette pas le mauvais sort sur Kodak mais avouez que, même si la fiche technique est certes affriolante, j’ai de sérieux doute sur l’orientation prise par la marque… sauf s’il y a avait une queue de budget à épuiser en cette fin d’année déjà soumise à une concurrence de guerriers frappadingues : Apple et son iPhone 7, Google et son Pixel, sans parler de l’armada asiatique (quand elle n’explose pas) qui déferle actuellement dans nos échoppes connectées.

Bon, soyons sérieux une minute, je suis encore dans mes pensées en me remémorant cette sublime brochette de marcassin (comprenne qui pourra) et je me dois tout de même de vous présenter les capacités techniques de cet Ektra avec lequel j’aurais aimé prendre quelques clichés de ces délicieux plats qui ont défilés hier soir devant mes yeux. Non, ne me demandez pas le nom du resto, c’est inutile.

Ce Kodak Ektra offre d’emblée un capteur bien costaud de 21 MPixels dévoilant une ouverture de f/2 capable de vous satisfaire même si la luminosité ambiante fait défaut. Il intègre aussi une optique stabilisée ainsi qu’un autofocus à  détection de phases, aidé par un flash Dual Led. Le côté selfie est aussi parfaitement mis en évidence avec ses 13 MPixels en f/2.2.

Avec son look des années 70 mixé à une finesse et un design assez réussi, il donne vraiment dans l’aspect premium tendant vers une véritable approche “Photo numérique”. C’est plutôt une bonne nouvelle au regard de ce dont nous parlions en début d’article. Je vous joins tout même un exemple visuel de ce qu’était ce vieux brol d’Ektra 200 (devinez lequel est le nouveau), accompagné de sa barre de flash d’un autre âge, nos ados apprécieront et rigoleront de toutes leurs plaquettes orthodontiques.

Le Kodak Ektra  (Sous Android 6.0) embarque tout de même un processeur Mediatek Helio X20 à 1à coeurs, épaulé par 3 Go de RAM et 32 Go de mémoire qui peuvent être agrémenté de 128 Go via carte Micro SD. Son écran de 5 pouces supporte le full HD (1920×1080 pixels) et il intègre une bonne batterie de 3000 mAh ainsi qu’une App maison qui vous permettra de contrôler votre appareil photo comme un vrai amateur perfectionniste. Il atterrira en Europe vers le mois de décembre 2016 pour un prix tout proche des 500€.

Allez, je vous laisse, rien qu’à repenser à cette tarte Tatin du feu de Dieu et à cette mémorable soirée, je vais me préparer un petit café bien serré. Extra, non ? (On fait ce qu’on peut, désolé).

Quelques photos supplémentaires sont disponibles sur Alphr ou sur le site de Kodak.

Partager cet article :
Bertrand Mahieu

Bertrand Mahieu

Explorateur d'Internet depuis 1995 et toujours à la recherche de la prochaine terre promise connectée. Mangeur de chocolat, fan de cuisine, de rando et de Kindle.