GetSmily mesure l’émotion ressentie par les visiteurs d’un site web


davidhachezVoici quelques semaines, j’ai découvert le service GetSmily qui vise à mesurer, au travers de petites questions accompagnées de sympathiques petits icones, le ressenti des visiteurs d’un site web. Je l’installe en moins de cinq minutes sur Tinynews, je m’inscris au service gratuit pour découvrir le concept et hop, voilà, c’est fait : il s’agit du petit Smiley en bas à droite de cette page. Quelques jours passent et voici qu’un des fondateurs, David Hachez, m’appelle pour un peu connaitre mon retour d’expérience sur le sujet.

Quelle ne fut pas ma surprise lorsque ce sympathique garçon m’annonce que GetSmily est une société belge créée en septembre 2014 et fruit d’une spin-off de l’UCL, l’Universite Catholique de Louvain-La-Neuve. Non ? Si ! Mon sang n’a fait qu’un tour, nous prenons donc rendez-vous pour une petite entrevue qui va me permettre de mieux connaitre GetSmily. Pardon, de vous faire découvrir GetSmily. J’aime partager, c’est mon côté Mère Térésa qui ressort très fort, par moment.

 

 

 

GetSmily, c’est quoi ?

GetSmily est un un service à installer simplement sur n’importe quel site web et qui permet de mesurer rapidement, au travers de questions simples, l’émotion ressentie par le visiteur d’un site Internet ou d’une page en particulier. Simple ? Oui. GetSmily y tient beaucoup. En effet, il n’y a rien de pire pour des décideurgetsmily02s que d’être confronté à des pages de chiffres interminables ou des graphiques abscons que seuls des professionnels de « Web analytics » sont capables de comprendre.

Ici, rien de tout cela, l’objectif se veut pragmatique : aider les décideurs à répondre à des questions triviales : « Le nouveau look de mon site plait-il ?« , « Le nouveau branding de la société est-il en concordance avec le marché ?« , « Que pensent mes clients du service de support de mon entreprise ?« , « Comment mes clients ressentent-ils la qualité de mes produits« .

Dès lors, un petit « Widget » commence à vous poser une question toute simple : « Comment vous sentez-vous ?« . Le ton est donné, nous ne sommes donc pas confrontés à des questionnaires dont le seul but est de vous faire fuir après la seconde question. Non, l’objectif est de détecter ce que vous ressentez vraiment en visitant le site ou, par exemple, en lisant cet article. Le tout est joliment présenté sous la forme de petits pictogrammes ou de … smiley afin de vous éviter de lire trois lignes de texte pour comprendre la question. Compris ? Bien !

 

GetSmily, comment ça fonctionne ?

Un des services à forte valeur ajoutée est d’offrir tout un panel de questions triées sur le volet et classées dans différentes rubriques (e-commerce, actualité, etc.). Un peu d’attention s’il vous plait, nous mettons là le doigt sur le cœur de métier de GetSmily : Vous n’avez pas à vous soucier de formuler les questions, il vous suffit de pêcher celles-ci dans la bibliothèque afin de construire votre micro-enquête.

GetSmily recommande d’ailleurs de ne pas dépasser 5 questions afin de s’assurer que la personne répond bien à l’enquête dans sa totalité. Fait remarquable : grâce à GetSmily, un taux de 5 à 30% de personnes répondant totalement à l’enquête peut être quasiment assuré.

getsmily01

Ensuite, grâce aux divers algorithmes développés par GetSmily, ceux-ci vont pouvoir transformer les éléments qualitatifs (les réponses aux émotions) en éléments quantitatifs (les chiffres) et ainsi donner la possibilité de créer des rapports clairs et compréhensibles par tout un chacun.

David Hachez insiste bien sur ce point : « Nous n’allons pas développer un service comme SurveyMonkey ou Google Forms qui vise à créer des questionnaires kilométriques. Nous sommes un spin-off Universitaire et les questions que nous allons proposer à nos clients doivent être formatées et validées scientifiquement dans la méthode. GetSmily veut fournir des standards d’étude de marché afin de permettre au marketing manager de piloter ses campagnes au travers d’un modèle avéré et éprouvé« . Avec un tel discours, nous sommes donc face à une société de professionnels  et d’outils qui accompagnent le client tout au long de sa démarche marketing.

Evidemment, le client pourra créer autant de mini-enquêtes qu’il le souhaite et les diffuser tout au long d’une période de temps définie. C’est d’ailleurs un des conseils de David : « Laissez tourner GetSmily sur votre site tout au long de l’année en permanence et gérez vos questionnaires sur la longueur afin de ne pas irriter les visiteurs avec les mêmes questions toute l’année. L’objectif est de fournir du feedback permanent au travers d’un panel de questions différentes« .

GetSmily, combien ça coute ?

GetSmily est gratuit jusqu’à 100 réponses par mois, sans reporting particulier.  Vous pouvez seulement connaitre votre « Emoscore« . Un exemple ? 75% de mes visiteurs sont satisfaits, 80 personnes sont enthousiastes et 12 sont très peu enthousiastes. D’autres plans tarifaires vous sont ensuite proposés pour aller plus loin dans le reporting et le nombre maximum de réponses :

  • Mini – 10€ par mois – 100 réponses d’enquête par mois – Reporting et web analytics
  • Start – 110€ par mois – 1000 réponses d’enquête par mois – Modules complémentaires tels que l’export, le configurateur de widget, …
  • Pro – Sur devis, pour une solution clé en main permettant de gérer plus de 10.000 réponses par mois.

Pour conclure, nous sommes donc là face à un service qui a le mérite de modifier le paysage des enquêtes marketing qui ont une fâcheuse tendance à être rébarbatives, sans relief et peu engageantes.

Une chouette référence wallonne à mettre en évidence, assurément !

Plus d’info ?  Rendez-vous sur GetSmily !

getsmily03

 

 

 

 

 

 

Résumé
Date
Produit
GetSmily
Avis
41star1star1star1stargray

Bertrand Mahieu

Explorateur d'Internet depuis 1995 et toujours à la recherche de la prochaine terre promise connectée. Mangeur de chocolat, fan de cuisine, de rando et de Kindle.