Cryptomonnaies : comment les utiliser ?

Les cryptomonnaies telles que bitcoin, le litecoin et le peercoin gagnent en popularité. La valeur du bitcoin a même atteint des sommets sans précédent en décembre 2017, en atteignant les 16.400 dollars. Cette hausse a suscité un intérêt croissant pour toutes les cryptomonnaies ; il en existe désormais plus de 700 ! Mais comment utiliser de la monnaie virtuelle ?

Zoom sur les cryptomonnaies

La cryptomonnaie est une monnaie numérique. Ce concept est apparu en 2009, avec la création du bitcoin. Concrètement, des techniques de cryptage permettent de réguler l’utilisation, la génération et la diffusion des monnaies virtuelles.

Contrairement à la monnaie fiduciaire – comme le dollar américain, l’euro et le yen -, la cryptomonnaie n’est ni réglementée ni contrôlée par aucune banque, gouvernement ou autorité financière centralisée. Elle n’a donc aucun cours légal.

Le concept de blockchain

La cryptomonnaie s’appuie sur la puissance d’internet pour garantir sa valeur et confirmer les transactions. Les données sont stockées sur un réseau global, ce qui exclut tout piratage ou défaillance centralisée.

C’est la blockchain qui garantit un stockage sûr, fiable et infalsifiable de toutes les données relatives à la cryptomonnaie. Chaque enregistrement dans la blockchain (appelé un « bloc ») est ajouté dans cette grande archive numérique publique lorsque le réseau a validé le transfert. Et une fois vérifiés, les blocs ne peuvent pas être modifiés.

Comment obtenir de la monnaie virtuelle ?

Vous pouvez obtenir de la cryptomonnaie de plusieurs façons : en la générant vous-même, en la recevant ou en l’achetant.

Par minage

Les cryptomonnaies sont générées via un processus appelé « minage ». Pour pouvoir miner une devise virtuelle, vous devez résoudre un casse-tête informatique (le « hashing »), qui vous permet d’ajouter le bloc suivant. Ces transactions sont ensuite enregistrées dans la blockchain.

Mais plus la monnaie virtuelle est mature et plus la génération de nouveaux blocs demande du temps et des ressources. C’est pourquoi les mineurs du monde entier sont en compétition pour être le premier à résoudre un hash. Ceux qui réussissent sont récompensés par un bloc – ou par la quantité de cryptomonnaie qu’ils ont minée.

En pratique, si vous voulez miner de la monnaie virtuelle, il vous faut :

  • Un ordinateur avec un processeur assez puissant.
  • Une puce ASIC spéciale pour miner la devise.
  • Un logiciel de minage compatible avec la puce.
  • Un portefeuille de cryptomonnaie, pour stocker les blocs générés.

Via des transactions

Au lieu de miner vos propres cryptodevises, vous pouvez aussi en obtenir en effectuant des transactions. Pour cela, vous avez deux possibilités : acheter de la monnaie virtuelle sur le marché ou vendre des produits / services en échange de cryptomonnaie.

La cryptomonnaie est un marché volatile, avec des taux de change pouvant fluctuer énormément d’un jour à l’autre. Le bitcoin est la cryptomonnaie la plus connue et la plus précieuse du marché. Mais il en existe beaucoup d’autres (litecoin, peercoin, dogecoin, monero, ripple…).

Lorsque vous achetez ou recevez une cryptomonnaie, vous obtenez une clé numérique à l’adresse de cette devise. Vous pouvez alors utiliser cette clé pour accéder aux transactions, les valider ou les approuver.

En outre, vous avez besoin d’un un portefeuille de cryptomonnaie pour garder votre clé en sécurité. Plusieurs choix s’offrent à vous : logiciel de bureau, portefeuille en ligne ou sur mobile, version papier ou encore périphérique USB.

Pourquoi dépenser des cryptodevises ?

Enfin, vous avez tout intérêt à effectuer vos dépenses en ligne avec des cryptomonnaies. D’ailleurs, de plus en plus de sites vous donnent cette possibilité. Par exemple, vous pouvez jouer à des jeux de casino en ligne sur bitcasino.io et payer en bitcoins. Simple et pratique !

Mais pourquoi utiliser des cryptomonnaies ? Pour tous les avantages qu’elles présentent :

  • C’est le réseau qui génère la monnaie virtuelle, par l’intermédiaire des mineurs. Les frais de transactions sont donc minimes, voire nuls.
  • Grâce à votre clé numérique, vous êtes le seul à avoir accès à votre devise. Contrairement à l’argent stocké dans une banque, aucune entité ne peut limiter votre utilisation de cryptomonnaie.
  • Payer avec des cartes de crédit ou de débit implique de communiquer des informations bancaires sensibles, qui pourraient être volées ou compromises. À l’inverse, la cryptomonnaie peut être envoyée directement à un destinataire, sans autre information utre que le montant total que vous souhaitez envoyer.
  • Des milliards de personnes ont accès à internet. Mais tout le monde n’a pas accès aux banques ni aux systèmes de change. Effectuer ou recevoir des paiements en ligne avec des cryptomonnaies ne requiert aucune banque ou marge de crédit.

Les cryptomonnaies offrent donc un nouveau moyen de stocker et de dépenser de l’argent de manière anonyme, sans avoir recours à une institution financière centralisée. Cette technologie est relativement nouvelle et n’est donc pas encore totalement comprise ni acceptée comme moyen de paiement. Mais elle se développe rapidement et pourrait se répandre dans les transactions financières à l’avenir !

Bertrand Mahieu

Explorateur d'Internet depuis 1995 et toujours à la recherche de la prochaine terre promise connectée. Mangeur de chocolat, fan de cuisine, de rando et de Kindle.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.