TEST – Canary Flex surveille votre jardin sans aucun fils

img_8436-medium

Vous le savez maintenant, chez Tinynews, nous sommes de grands fans de la solution Canary, que nous avions eu l’occasion de tester en long et en large l’année dernière. La firme américaine nous revient avec une caméra de surveillance extérieure qui a le mérite d’emprunter les mêmes chemins qu’Arlo, à savoir mettre à disposition un système totalement sans fils. Voici donc notre test grandeur nature. C’est parti.

La version “inside” de la Canary trône toujours bel et bien dans la cuisine, sans broncher, fidèle au poste et totalement exempte du moindre bug fonctionnel depuis maintenant 15 mois. Elle attend donc sa petit sœur “Outside”, la Flex,  qui vient d’arriver, livrée par DHL en moins de 24 heures.

On déballe …

Canary a eu le bon gout de nous faire parvenir la caméra Flex accompagnée de trois dispositifs de fixation, normalement vendus séparément. Nous aurons donc l’occasion de la mettre à l’épreuve en la posant, ça et là, au jardin, au gré de nos envies.

Comme la version “Inside”, la Canary Flex est composée essentiellement de métal. Semblable à une grosse coque de Kinder Surprise, je dois avouer que le look est d’une sobriété à toute épreuve et, une fois en main, nous sentons bien qu’il s’agit là d’un device à l’assemblage exemplaire. Petite, discrète, elle ne fait pas plus de 11 cm de haut. Elle est livrée avec un petit support aimanté où la caméra viendra se lover, pour ensuite être orientée selon vos envies. Bien pensé, celui-ci couvrira 90% de vos besoins et les trois autres supports vous seront utiles dans d’autres situations plus spécifiques, nous en reparlerons.

On installe …

Ici aussi, pas de surprise. Au travers de l’App Canary, nous demandons donc l’ajout d’une “Flex” et nous sommes rapidement exhortés à  mettre la caméra sous tension. Après une joyeuse petite musique d’accueil, un cercle bleu apparaît et il nous est demandé d’appuyer sur le petit bouton d’appairage, situé à l’arrière.

Ensuite, nous sommes en terrain connu : Fournir le code WiFi du réseau adéquat, nommer la caméra et l’installer sur la terrasse, face au jardin. Il ne vous a pas fallu trois minutes pour afficher une belle image à l’angle de vue assez impressionnant de 116 degrés.

2017-08-07_16h22_36

Équipée d’une batterie de 6700 mAh (soit plus de trois fois la capacité d’un iPhone 7), la Flex tiendra sans problème plus de deux mois sans être rechargée. Ce qui reste tout de même bien moindre que la Arlo Pro, également testée cette année. Evidemment, vous recevrez une notification si l’énergie vitale commençait à manquer.

On l’utilise …

Du côté de la qualité d’image, nous avons pu remarquer, en toute évidence, que celle-ci était nettement supérieure si elle était alimentée via le câble USB fourni. Néanmoins, il s’agit d’une caméra sur batterie, sans aucun fils, et force est de constater que l’image est tout même de bonne qualité en cas de levée de doute.

Comme tout bonne caméra de surveillance, la Flex vous avertira en cas de détection de mouvement et vous pourrez également affiner la précision de celle-ci. Si vous ne souhaitez pas être notifié du mouvement d’une branche ou du cadavre de souris déposé par votre matou vengeur, autant placer le curseur sur le 1 ou le 2 afin de ne recevoir, par exemple, que les déplacement d’une personne ou d’un gros animal : Ours, buffles et autres girafes n’ont qu’à bien se tenir.

2017-08-07_16h33_10

Personnellement, je l’ai placée directement au milieu du châssis de la terrasse, afin que mon chat au regard convergeant, Kémour, ne vienne pas déranger la quiétude de la surveillance de ce connecté objet. A noter que les masques ne sont pas encore disponibles pour la version “Flex”, alors qu’ils le sont déjà pour la version intérieure. Bizarre.

L’App permet aussi de télécharger les vidéos afin de, par exemple, les envoyer à la police … ou à la voisine pour lui fournir la preuve que son horrible canidé est venu perturber la vie tranquille de votre génial félin.

Un système simple de geo fencing

Rappelons-le, un des gros avantages de Canary, est qu’il détecte lui-même, via géolocalisation de votre smartphone, si vous êtes en dehors de votre domicile ou, au contraire, en train de franchir la porte de votre gentil appartement. Les notifications ne vous seront donc envoyées que si une détection de mouvement a été identifiée durant votre absence. Toutefois, lorsque vous êtes chez vous, Canary peut tout aussi bien enregistrer, dans un historique, les petits bouts de vidéo correspondants à vos déplacements.

2017-08-07_16h35_45

On invite les potes ?

L’autre point fort de Canary est son système d’invitation. En effet, via l’App, il vous est très simple d’inviter femmes et enfants à rejoindre votre dispositif de surveillance afin que chacun des membres de la famille puisse accéder aux caméras et sache qui entre et sort de la maison, sans recevoir de notification outre mesure. Libre à vous d’éjecter un membre lorsque vous le souhaitez, bien évidemment.

A noter qu’un “Mode Privé” est disponible afin de ne pas enregistrer les détections de mouvement sous la forme de vidéo lors que vous gambadez, nu comme un ver, sur le carrelage froid de votre cuisine, en train de vous préparer un doux Mojito . Il s’agit simplement d’un mode vous permettant d’être certain que rien ne sera sauvegardé durant certain moments plus intimes de la journée, vous l’aurez compris.

Même si un micro vous permet d’écouter ce qu’il se passe en direct, nous n’avons pas pu remarquer de mode permettant de parler au travers du micro pour que cela se répercute sur le Flex afin, par exemple, d’avertir le gentil cambrioleur que la police est en route. Il nous faudra certainement attendre une petite mise à jour qui ne devrait pas tarder.

Vue de nuit, à l'intérieur
Vue de nuit, à l’intérieur

Enfin, il faut tout de même noter que la Canary Flex est certifiée IP65 afin de lui assurer une résistance à la pluie, à la neige et aux températures entre -20°C et + 45°C, ainsi qu’à la poussière, lors d’importante tempête de sable. Oui, en Belgique, cela existe, quand votre petit voisin décide de balancer des pelletées de château de sable en direction de votre terrasse. Pour le reste, évitez tout de même de la poser en plein soleil. Bon, OK, nous sommes en Belgique, cela ne devrait pas dépasser 25 degrés à l’ombre, en plein été.

On conclut …

Comme à son habitude, Canary nous rend la vie simple, que cela vienne de l’installation ou de l’utilisation de la caméra. Ses nombreux supports, présentés ci-dessus, vous permettront de la placer où vous le souhaitez. Reste un point essentiel : la fiabilité, qui reste un point essentiel mis en valeur par Canary. Elle ne fait jamais défaut et, de plus, un enregistrement gratuit des dernières 12 heures de détection vous est gracieusement offert, sans débourser un centime. Petit détail : Contrairement à la version “Inside”, la Flex ne possède pas d’alarme sonore. Il faudra également avoir à l’esprit que quelques secondes seront nécessaires pour “réveiller” la caméra avant de pouvoir visualiser la scène en direct.

2017-08-07_16h34_32

Mis à part ces quelques éléments, la camera Canary Flex, vendue 249€ sur Amazon, reste un maître-achat en terme de convivialité et, associée à sa version intérieure, testée l’année dernière, vous aurez un main, un système d’alarme et de surveillance efficace à moins de 500€ pour deux caméras haut de gamme. Alors, conquis ?

 

Canary Flex

249 €
Canary Flex
92

Installation

10/10

    Fonctionnalités

    9/10

      App

      9/10

        Fiabilité

        10/10

          Finition

          10/10

            Pros

            • Facilité d'installation
            • Fiabilité
            • Qualité de fabrication, étanche
            • 12h d'historique gratuit dans le Cloud
            • Qualité de fabrication

            Cons

            • Pas d'alarme sonore
            • Prix dissuasif ... mais la qualité est présente partout
            • Pas de stockage local

            Bertrand Mahieu

            Explorateur d'Internet depuis 1995 et toujours à la recherche de la prochaine terre promise connectée. Mangeur de chocolat, fan de cuisine, de rando et de Kindle.