TEST : SONOS PLAY ONE – Puissance, simplicité et qualité

Il y a près d’un an que cette enceinte SONOS PLAY ONE est sortie et je l’ai reçue a tester durant quelques jours. Pour faire simple, non seulement le système est d’une simplicité confondante à installer et à utiliser mais il délivre un son d’une puissance et d’une qualité telle que son écoute m’a totalement conquise.sonos play One 01

L’installation : pour enfant en maternelle

J’ouvre donc le colis. Au programme, une enceinte SONOS Play One et un bridge WiFi. Le principe du bridge est sympa dans l’idée : vous le connectez à votre box Internet et il installe son propre réseau WiFi afin de raccorder les enceintes au sein de son réseau qui est totalement indépendant de celui géré classiquement par la box.

Néanmoins, il est important de signaler que l’enceinte peut fonctionner sans le bridge et de manière autonome si elle est raccordée directement à votre box Internet via un câble réseau ou si au moins un dispositif Sonos est installé sur votre réseau.

Une fois le bridge installé, je branche le Play One sur le secteur et j’installe ensuite l’application « SONOS Controller » sur mon iPhone. Et c’est là que la magie opère, l’application vous guide pas à pas de sorte qu’il est quasi impossible de louper une étape pour configure le tout :

  1. J’appuie sur le bouton de synchro du bridge : le réseau Sonos est activé dans les 10 secondes
  2. J’appuie sur le bouton pause et volume en même temps : l’enceinte Sonos Play 1 est reconnue
  3. C’est terminé, configuré.

Simple, n’est-ce-pas ? Il en va de même si vous installez d’autres enceintes : il vous suffit de la connecter de la nommer « Salle à manger » ou « Cuisine », etc.

De plus, vous pouvez créer des « groupes » d’enceinte et diffuser la même musique à la cuisine et au salon tout en écoutant autre chose dans la salle-de-bain. Ou encore créer des « paires stéréo » en deux enceintes. C’est là toute la force du système SONOS. Quand vous l’essayez, vous vous demandez comment vous aviez fait avant, avec ces deux chaines hi-fi indépendantes, cette enceinte nomade sur la terrasse et le poste de radio à la salle-de-bain.

Avec du recul et cette période de test, une autre qualité ressort : la fiabilité et la stabilité du système. Jamais le son n’a été interrompu ne fut-ce qu’un demi quart de huitième de seconde. Ce système est bluffant et l’écoute se déroule sans accrocs.

L’écoute : ludique et de qualité

Après avoir installé l’application sur mon PC sous Windows 8.1, il me demande bêtement « Voulez-vous connecter l’application à votre système Sonos ». Je réponds donc « Oui »… et… il se connecte dans la seconde. Configuration quasi nulle. Rien à faire. Je suis juste épaté.

Ensuite, le Sonos Controller vous permet de définir des services musicaux : Deezer, Spotity, TuneIN, etc. Vous avez droit à une longue liste de fournisseurs de musique. Pour ma part, TuneIn me va à ravir et il est configuré par défaut. Par la suite, il vous permet de définir des bibliothèques musicales en dénichant le moindre bout de musique sur votre PC, sur un disque dur externe ou sur un NAS. Complet le bonhomme !

Je m’exécute donc et la totalité de ma musique est indexée dans la bibliothèque. Je peux ensuite créer des play lists, les sauvegarder, les jouer. Le tout est simple comme bonjour et il y a même une petite fonctionnalité de fondu enchaîné entre les morceaux. Les pochettes s’affichent, la musique rempli la pièce, c’est parti.

sonos play One 14

Le son : Diabolique

Ce qui m’avait déjà surpris à l’installation du Sonos Play One, c’est son poids : lourd, costaud. Bref, un sentiment de qualité. Une grille en inox recouvre la quasi totalité de l’enceinte et le plastique utilisé pour la partie supérieure est douce au toucher et dégage un vrai sentiment de qualité.

Une fois le son diffusé, on se demande comment une aussi petite enceinte peut délivrer un son si clair, rempli de grave et d’une telle qualité. A volume norma, c’est propre et net. Evidemment, à haut volume, les basses ne sont pas au programme mais qu’importe, la Play One n’est pas conçu pour livrer une prestation digne d’une salle de concert. Néanmoins, nous sommes là face à un rendu sonore d’excellente qualité pour un site petit volume.

En conclusion, n’hésitez pas une seconde si vous souhaitez vous offrir un système d’enceinte sans fil, performant, simple d’emploi et surtout hyper fiable et sans souci.

Le Play One est vendu 199€, à accompagner du bridge vendu à 49€.

[Best_Wordpress_Gallery id= »7″ gal_title= »Sonos Play One »]

 

 

tiny-good tiny-bad
  • Configuration simplissime
  • Qualité sonore
  • Fiabilité du WiFi Sonos
  • Interface claire
  • Prix
  • Qualité de fabrication
  • Multi-room
  • Mode réveil/timer
  • Multi OS
  • Commandes physiques peu nombreuses
  • Pas d’entrée jack In
  • Pas de Bluetooth

 

 

Résumé
Date
Produit
SONOS PLAY ONE
Avis
51star1star1star1star1star

Bertrand Mahieu

Explorateur d'Internet depuis 1995 et toujours à la recherche de la prochaine terre promise connectée. Mangeur de chocolat, fan de cuisine, de rando et de Kindle.