MiMO : Body, bébé, dodo… et connecté

Intel a  récemment mis au point un dispositif informatique complet de la taille  d’une carte SD : l’Edison. A destination des fabricants de « Wearable » (les vêtements connectés), cette carte mesure, analyse, stocke et transmet de l’information.

Un des tout premier résultat, déjà en vente aux États-Unis, est ce « Mimo Body« , un vêtement connecté prenant en charge le monitoring des signes vitaux de bébé.

Mimo est fabriqué par la société Rest Device et ressemble à umimo body 03n petit body délicatement enveloppé de capteurs afin que bébé ne ressemble pas à un séjour en couveuse. Le contrôle de la respiration s’effectue via les lignes vertes traversant le body, sans oublier la température et les mouvements durant le sommeil réparateur de votre enfant.

La puce d’Intel est cachée au sein d’une petite tortue verte : il s’agit du centre nerveux de l’ensemble du dispositif.

La puce transmet ensuite, via Bluetooth,  toutes les données mesurée en direction d’une application sur votre smartphone (iOS ou Android).

Concrètement, vous pouvez écouter si bébé dort bien au travers des micros situés sur la station de base « Lilypad » utilisée également pour recharger la petit tortue tortue. De plus, vous pouvez afficher, sur l’écran de votmimo body 02re téléphone, les historiques des durées et qualité de sommeil de votre bébé. Une notification est aussi prévue si les mesures devenaient problématiques (respiration inhabituelle ou interrompue, augmentation de la température corporelle, etc.).

Le vêtement connecté est actuellement disponible sur le site Babies R Us au prix de $199,99. Ce prix inclus trois body en coton biologique de la taille 0-3 mois, une station de base et une tortue. Les bodys supplémentaires son disponibles à $29,99 pour un lot de deux pièces.

Bertrand Mahieu

Explorateur d'Internet depuis 1995 et toujours à la recherche de la prochaine terre promise connectée. Mangeur de chocolat, fan de cuisine, de rando et de Kindle.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.