Il utilise une image 3D en guise de photo d’identité … et c’est accepté !

raph02

Pas de sourire, pas de lunettes, pas de chapeau. Les critères d’acceptation des photos qui concernent l’attribution de documents officiels, comme les cartes d’identité et les passeports, sont suivis à la lettre, sous peine de repasser par la case photomaton et ses clichés à faire fuir un protagoniste en décomposition de Walking Dead. Raphael Fabre, un français assez doué en 3D a tenté d’utiliser une composition 3D en guise de photo … et cela a fonctionné !

Cela peut paraître un peu absurde mais notre Raphael a donc modélisé son visage en utilisant des techniques manuelles plutôt que des scanners 3D classiques. Le résultat est assez bluffant de réalisme et, après avoir envoyé son cliché sorti tout droit de son logiciel de modélisation, au format photomaton, les autorités lui ont délivré sa carte d’identité, sans aucun souci, après en avoir fait la demande ce 7 avril dernier.

raph01

Cela ne prouve évidemment pas qu’il a essayé de flouer l’administration, mais bien le fait de mettre en évidence la qualité que nous pouvons obtenir via quelques (longs) clic de souris et quelques jours de travail acharné, tout en ayant la grande fierté de posséder une carte d’identité pourvue d’une photo sortie en droite ligne d’un jeu vidéo de haute voltige.

Bravo l’artiste pour avoir osé tenter l’expérience, en espérant maintenant que les autorités françaises ne lui envoie pas une troupe d’élite, armée jusqu’aux dents du fond, afin de régulariser sa situation de citoyen un peu original.

Plus d’infos sur le site de Raphael Fabre.

Bertrand Mahieu

Explorateur d'Internet depuis 1995 et toujours à la recherche de la prochaine terre promise connectée. Mangeur de chocolat, fan de cuisine, de rando et de Kindle.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.