USB KILLER 3.0 – La clé qui bousille votre PC … ou votre smartphone

usb-10

Nos petits comiques de USB Kill viennent de dévoiler leur troisième version de la clé destructrice de circuits imprimés. Ce pernicieux ustensile n’est évidemment pas vendu pour détruire un ordinateur mais bien pour tester si ce dernier est protégé contrer les surcharges de tensions au travers du port USB. Ah bon ? Vraiment ?

Bon, nous ne sommes pas dupes, je suis certain que 99% des acheteurs de ce genre de bruleur électronique l’achètent pour se venger de leur ex-compagne (ou mari, maitresse, patron, collègue, soeur sous l’emprise d’une blondeur d’esprit intense, … biffez la mention inutile, merci).

De plus, le fabricant fourni des adapteurs pour pouvoir l’insérer dans un iPhone ou autre téléphone Android de derrière les fagots. Le principe est assez simple : La clé USB Killer 3.0 se compose d’une série de condensateurs et d’un convertisseur de courant. La bestiole, une fois connectée au PC cible, va emmagasiner l’énergie provenant du port USB (en 5v) pour ensuite la libérer d’un coup, convertie en 220v. Paf, terminé, mort. Injecter du 220v directement sur la carte-mère, ce n’est pas très conseillé, voyez-vous.

Cette fois-ci, l’USB Killer est vendue sans aucun logo, un peu comme une clé USB générique. Reste le prix,  50€, qui servira à  bousiller les PC d’une famille entière en un clin d’oeil. Nous vous déconseillons toutefois de péter votre câble et de trouver une solution à l’amiable avec tante Odette qui ne mérite pas un tel destin : Non, son pacemaker ne possède pas de port micro USB.

Bertrand Mahieu

Explorateur d'Internet depuis 1995 et toujours à la recherche de la prochaine terre promise connectée. Mangeur de chocolat, fan de cuisine, de rando et de Kindle.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.