Test – Devolo : Une sirène et un détecteur pour les inondations

dd-02

La semaine dernière, notre assidu lecteur (hum, hum) Patrick Teixeira a remporté un kit de démarrage Devolo Home Control, lui permettant de « Domotiser » sa maison en toute simplicité. Et bien, bonne nouvelle, la firme allemande vient de nous envoyer un détecteur d’eau en test et nous l’avons donc soumis à rude épreuve, en simulant une fuite de notre machine à laver, non connectée. Nous avons aussi reçu une sirène aux sympathiques possibilités.

Toutefois, il serait bon de rappeler ce que représente le Devolo Home Control. Le kit de démarrage comprend un élément indispensable : La box domotique. Elle se présente sous la forme d’un gros pavé blanc à brancher sur une prise de courant et, si vous ne possédez pas de réseau dLan (le réseau CPL de Devolo), il vous suffit de la connecter à votre routeur Internet.

Ensuite, différents capteurs ou détecteurs viendront s’y connecter, sans aucun fil : Capteur de présence, ouverture de porte, thermostat de radiateur ou d’ambiance, interrupteur de contrôle, détecteur de fumée … et j’en passe. Vous pouvez vous diriger vers notre test afin d’en savoir un peu plus sur cette centrale Home Control.

Notre test sur le kit de démarrage Home Control

On déballe …

Avant de les connecter à ma centrale, jetons un petit coup d’œil sur ce nouveau capteur au look fortement inspiré des autres détecteurs de la marque d’Aix-La-Chapelle. On peut le dire, géographiquement, Devolo est presque belge !

Le détecteur d’inondation ressemble comme deux gouttes d’eau à un capteur d’ouvertures. Il est accompagné d’une fil se terminant par deux bornes. En cas de contact avec de l’eau, le capteur envoie donc un signal vers la centrale qui agira selon vos règles et scénarios de fonctionnement.

La sirène est vraiment d’une sobriété exceptionnelle et elle ne fera pas tache dans votre bureau aux lignes épurées, c’est certain. Elle est alimentée par un câble micro USB, le petit transformateur étant fourni, tout naturellement.

On installe…

A partir de l’interface MyDevolo, accessible depuis Internet, je me jette corps et âme dans la connexion de ces deux modules. Pour le détecteur d’inondation, il suffit d’enlever la petite languette qui bloque la batterie et de demander l’ajout d’un périphérique et c’est bingo en moins de deux minutes. Idem pour la sirène, celle-ci se met joyeusement à clignoter en rouge, signe que l’appairage est en cours. Oui, nous sommes face à Devolo et, pour l’avoir testée un peu dans tous les sens, la centrale domotique est fiable et, en près de deux ans d’utilisation, je n’ai rencontré aucune fausse alerte, configuration égarée ou dysfonctionnement aléatoire.

On configure …

Nous allons prendre une exemple concret et créer une règle simple pour être averti en cas d’inondation. Je dois dire qu’il était assez simple de tester étant donné que ma machine à laver à une sérieuse tendance à égarer un peu d’eau, au moment de l’essorage. Hop, je plaque le capteur sur la machine à l’aide du collant double face et je configure ensuite les règles d’exécution.

2017-02-20_10h59_56

La règle sera la suivante : « Si le détecteur d’inondation passe en mode alarme, alors envoyer un email et faire sonner la sirène en mode sonnette« . Oui, pour tester, mieux vaut éviter le mode « Sirène d’incendie » afin de ne pas se farcir les voisins, même s’ils sont un peu sourds, devant votre porte en train de vous demander s’il faut prévenir la police.

Création de la règle
Création de la règle

A ce titre, j’illustre ici les différents mode de sirènes, je pense que vous aurez tout le loisir de tester ceux-ci et dés lors créer des scénarios du genre : « Si la porte de la chambre du petit Arthur s’ouvre, faire clignoter la sirène sans la faire hurler » ou « Si un mouvement est détecté sur la terrasse, demander à la sirène d’émettre un simple Bip« . Vous l’aurez compris, tous les scénarios sont permis, y compris les plus saugrenus du genre « Si la fenêtre oscillo-battante s’ouvre et qu’un présence est détectée dans la chambre, envoyer un SMS à Tante Odette pour qu’elle se ramène illico avec un pied de biche pour fracasser la tête … de mon fils qui est rentré plus tôt de l’école et non pas celle du possible cambrioleur« .

Concernant le détecteur d’inondation, il vous est aussi loisible d’être prévenu lorsque l’inondation est terminée… et d’ainsi vous apercevoir que toute l’eau de la salle de bain de l’étage s’est déversée dans les escaliers façon mini chute du Niagara.

Le capteur d’eau Devolo pour Home Control est vendu sur Amazon au prix de 59.90€, tandis que la sirène est vendue 79.90€, aussi sur Amazon.

On conclut …

Aucune surprise, ces deux nouveaux dispositifs Devolo répondent aux critères habituels de qualité de la firme allemande. Reste toutefois une petite frustration quant à l’interface utilisateur qui commence tout de même à prendre quelques rides et il serait peut-être temps de revoir de fond en comble la convivialité de celle-ci, tout en prenant garde de ne pas oublier l’App pour smartphone. Des acteurs comme myFox, récemment racheté par Somfy ou encore Withings et Netatmo font bien mieux sur le terrain de l’ergonomie.

Je me suis donc bien amusé avec tout mes petits détecteurs afin de simuler le bruit d’une sirène de police lors qu’on ouvre la porte de la terrasse, générant dès lors un état de panique un peu particulier auprès de mes joyeux félins. Eux, au moins, n’appellent pas les forces de l’ordre, ils détalent comme des lapins, prenant leur courage à deux pattes pour fuir vaillamment devant ce bruyant adversaire. Tout ce petit monde de la maison connectée devient vraiment jubilatoire… et tellement simple à mettre en oeuvre !

2016-01-04_10h47_01 2016-01-04_10h47_01
  • Design sobre et intemporel
  • Facilité d’appairage « Zéro problème »
  • Sirène offrant de multiples tonalités
  • Qualité de fabrication
  • Capteur d’inondation très réactif
  • Interface web vieillissante du système
    « Home Control »

 

Résumé
Date
Produit
Devolo Home Control
Avis
41star1star1star1stargray

Bertrand Mahieu

Explorateur d'Internet depuis 1995 et toujours à la recherche de la prochaine terre promise connectée. Mangeur de chocolat, fan de cuisine, de rando et de Kindle.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.