iPad Pro 2020 : Un LIDAR vient s’ajouter aux capteurs photos !

Si aucune Keynote physique n’a eu lieu en raison de la crise sanitaire majeure que nous connaissons actuellement, il faut se rendre à l’évidence qu’Apple n’allait pas attendre que le COVID-19 se barre en courant pour lancer ses nouveaux produits.

On s’attendait à un nouvel iPhone “low-cost” et on se retrouve avec deux nouveaux iPad Pro de 11 ou 12.9 pouces, annoncé à des tarifs assez astronomiques de 899€ pour un 11 pouces/128Go/WiFi à un gargantuesque 1899€ pour un plantureux 12.9 pouces/1 To/WiFi/4G. A ces sommes, il vous faudra ajouter 135€ pour l’Apple Pencil et jusqu’à 399€ pour un Magic Keyboard qui semble assez bluffant en rendant votre iPad “flottant” au dessus du clavier. On le voit, la frontière entre tablette et ordinateur portable devient de plus en plus ténue et c’est bien dans ce sens qu’Apple tient à garder le cap. Vous aurez dés lors compris que les ingénieurs de Cupertino ne sortiront jamais de MacBook Pro avec écran tactile afin de ne pas se tirer une balle dans le pied.

Déjà présent sur les aspiro…

Néanmoins, intéressons-nous à un nouvel élément ajouté à la série de capteur : un LIDAR. Quoi ? Apple a intégré un radar comme ceux qui nous verbalise en ville dans les zone 30 ? Pas vraiment. Si vous possédez un aspirateur-robot comme celui de Xiaomi et son Roborock, il s’agit simplement d’un élément dit de “LIght Detecting And Ranging”. L’aspirateur l’utilise pour scanner en quelques secondes l’environnement dans lequel il va évoluer. Tous les éléments 3D comme vos chaises, tables, meubles, portes ouvertes, épagneul qui ronfle sont enregistrés pour évaluer comment se déplacer dans les pièces, en temps réel. Cela signifie donc que, si un nouvel élément est rencontré (l’épagneul qui se lève pour aller manger une dizaine de croquettes), il s’adaptera illico.

Pourquoi un LIDAR sur l’iPad Pro ?

L’objectif d’Apple est de mettre les bouchées doubles en matière de réalité augmentée et dés lors de mélanger éléments réels (une personne qui se déplace dans son salon) à des éléments créé par l’ordinateur comme un habit d’Ironman, des meubles représentés en 3D dans un environnement vide ou encore un dragon vert qui se déplace sur la table du salon.

Apple met donc son système de réalité augmentée dans les mains des développeurs, à eux de maintenant de mettre à notre disposition des applications réellement utiles dans notre vie professionnelle ou quotidienne afin de, en ces jours de confinement, permettre à une équipe entière de se rassembler dans le salon autour d’un apéro virtuel après le télé-travail.

Source : Apple Insider

 

Partager cet article :
Bertrand Mahieu

Bertrand Mahieu

Explorateur d'Internet depuis 1995 et toujours à la recherche de la prochaine terre promise connectée. Mangeur de chocolat, fan de cuisine, de rando et de Kindle.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.