EASE : L’appli livreuse de cannabis

Non, non, Tinynews n’a pas été hacké par de dangereux revendeurs d’herbe, vous avez bien lu.

Ease est une application dont la société vient de lever la somme colossale d’un million et demi de dollar pour devenir le leader en matière de livraison de cannabis à domicile. Ease est déjà présent en Californie mais étant donné que trois nouveaux états américains viennent de légaliser la consommation de cannabis, la société compte bien profiter de la situation.

Le principe est simple comme une pizza marguerita avec suppléments anchois : vous installez l’application EASE, vous choisissez le type d’herbe (Indica, Sativa) ainsi que la quantité voulue.  Vous payez avec votre carte de crédit et les services de Ease vous géolocalise automatiquement. Evidemment, vous devez avoir plus de 18 ans et être en possession d’une ordonnance médicale attestant que vous pouvez acheter du cannabis à des fins thérapeutiques. Je suppose que ce genre de petit papier est assez simple à trouver auprès des médecins californiens. Non ? OK.

ease marijuana 01

Une fois votre localisation enregistrée, le service Ease va se mettre à la recherche d’un chauffeur-livreur qui pourra desservir votre patelin. Oui, nous sommes bien là face à un Huber du Cannabis. Ease recrute dès lors des personnes capables de livrer l’herbe pour un salaire moyen de 45$ de l’heure. Dingue, imaginez ce concept en Belgique. Je reste sans voix.

Vous l’avez compris, Ease ne fournit que le logiciel et la logistique : le reste est une affaire de connexion entre les fournisseurs et les clients. Ease  vous indique même le temps d’attente pour obtenir la précieuse substance !

L’application est uniquement disponible pour Android. Ease a quelques soucis à faire accepter ce concept original à Apple qui rechigne encore à accepter. Ah bon ?

D’autres startups sont déjà sur la balle, comme Canary et espère bien profiter de la législation qui, aux yeux des européens, peut paraître un peu … fumeuse.

 

 

Bertrand Mahieu

Explorateur d'Internet depuis 1995 et toujours à la recherche de la prochaine terre promise connectée. Mangeur de chocolat, fan de cuisine, de rando et de Kindle.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.