BIONIC BIRD : Le METAFLY est disponible !

Après une campagne Kickstarter ayant récoltée un total de 680 032 € et plus de 8 000 appareils livrés, le Metafly est maintenant commercialisé et disponible à la vente dans le monde entier !

Ce robot volant biomimétique, plus vrai que nature, ouvre une nouvelle voie aux amateurs d’objets volants ! Qui n’a jamais rêvé de voler ? Ou même de pouvoir contrôler le vol d’un oiseau et autres créatures volantes ! Avec Metafly, BionicBird transforme notre imaginaire en réalité et nous offre la possibilité de piloter pour la 1ère fois au monde, un papillon volant… de quoi planer et perpétuer ses rêves d’enfant encore longtemps !

Dépassant de loin les simples drones, le Metafly est un robot volant biomimétique miniaturisé et télécommandé. Avec de vraies ailes qui battent pour voler et s’arrêtent pour planer, il ressemble incroyablement à un papillon ou à une libellule. De même, il peut décoller et atterrit sur ses pattes, et son incroyable maniabilité en fait un des seuls appareils à ailes parfaitement adapté au vol en intérieur ! Sa vitesse de vol étant ajustable de 5 à 20 km/h et sa portée de 100 m, il est aussi bien entendu taillé pour les grands espaces. Un seul chiffre résume la prouesse technologique, son poids : 10 grammes.

Cet « insecte robot » se pilote très facilement avec une télécommande pourvue de deux manettes. Celle de gauche est « l’accélérateur » et contrôle la puissance du battement d’ailes : à puissance maximale, le Metafly grimpe très rapidement vers le ciel tandis qu’à puissance minimale, le Metafly se met à planer. La manette de droite constitue la « direction », permettant de tourner à droite ou à gauche, de manière plus ou moins serrée selon l’intensité. Le résultat est bluffant et donne des impressions de ballet volant.

Malgré son extrême miniaturisation, il n’est pas fragile : il a été testé sur des centaines et des centaines de vols ; son extrême légèreté est un atout en cas d’impact avec un mur ou le sol ; les matériaux élastiques, à la fois flexibles et robustes, permettent d’absorber l’énergie en cas de chocs.

Les adultes n’auront donc aucune excuse valable pour ne pas le prêter aux plus petits ! De plus, sa morphologie fait que le plus souvent, il n’effraie ni les oiseaux, ni les insectes. Il s’intègre parfaitement à la nature. Et c’est normal. Car il en est issu !

Le MetaFly est un condensé de micro-technologie. Mais si son inventeur a pu relever un à un les défis de sa conception, c’est qu’il bénéficiait pour cela du plus grand laboratoire R&D au monde : la nature !

Estimant qu’en 3,8 milliards d’années l’évolution darwinienne a su relever tous les défis possibles, les scientifiques ont développé une nouvelle discipline ces dernières années, le biomimétisme : après avoir compris comment les organismes vivants ont su s’adapter, ces spécialistes imitent la nature en l’optimisant pour des applications humaines.

Le MetaFly apparaît ainsi comme cette alliance optimale de la nature et du progrès : il s’inscrit dans une démarche respectueuse, où l’homme d’aujourd’hui réapprend à observer le monde qui l’entoure, non plus pour le maîtriser, mais pour s’en inspirer. C’est cette expérience qu’offre le MetaFly à ses utilisateurs : une communion avec la nature.

Pour parvenir à intégrer dans ce corps d’insecte tous les composants nécessaires, les designers ont dû imaginer une conception révolutionnaire :

  • De la structure, ultra compacte et en forme de « colonne vertébrale »
  • De la mécanique, avec un réducteur breveté en bout de moteur, évitant les habituels trains d’engrenages très volumineux
  • De l’électronique, pour optimiser la miniaturisation des composants et arriver à une carte de la taille d’un timbre-poste !

Bionic Bird a ainsi breveté un système de direction qui utilise la déformation de l’aile, et permet les manœuvres rapides et instantanées, impossibles avec un système de dérive classique. Et pour obtenir un poids ultraléger, chaque élément a été optimisé, en axant le choix sur des matériaux hors-norme, comme des fibres de carbone ou des polymères à cristaux liquides.

MetalFly est dès maintenant disponible à la vente, à partir de 119€ sur le site Bionic Bird ou sur Amazon.

Partager cet article :
Bertrand Mahieu

Bertrand Mahieu

Explorateur d'Internet depuis 1995 et toujours à la recherche de la prochaine terre promise connectée. Mangeur de chocolat, fan de cuisine, de rando et de Kindle.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.