Phuc Dat Bich s’est bien foutu de notre gueule !

phuc 03

Au nom de la rédaction, je vous présente personnellement mes plus plates excuses. En effet, Dave, notre rédacteur attitré aux actualités décalées, va prendre quelques jours de congé suite à la publication de l’article sur ce Phuc Dat Bich qui avait, apparemment,quelques difficultés à rejoindre Facebook en raison de son nom un peu…phonétiquement vulgaire. Nous vous devons quelques explications.

J’ai un peu honte de vous le dire mais, Dave n’a pas vérifié ses sources et a encore moins tenté de joindre ce brave Phuc pour s’assurer qu’il existait réellement. Il est vrai qu’un simple envoi d’une copie conforme de son passeport aurait suffit, mais Dave a totalement mis de côté les principales qualité d’un bon rédacteur. Dur.

phuc 01

Alors, oui, il s’est bien foutu de nous, ce Phuc. Il nous a tous trompé. Nous avons été sensibilisés par son désarroi et ses multiples appels à l’aide pour que nous exposions au monde sa grande frustration d’être en permanence refusé sur Facebook, à cause de non scabreux patronyme.

Devant cette pression planétaire, Facebook l’accepte enfin et, bardaf, Phuc le fourbe annonce publiquement qu’il nous a tous berné et que les journalistes ne sont que de miséreux affamés en manque d’actualité sensationnelle. Bravo, on te déteste, Phuc le sournois.

Courage, Dave, la rédaction de Tinynews est avec toi et nous te soutiendrons dans ce douloureux moment. Ah oui, et n’oublie pas de nous donner des nouvelles de ton cafard connecté ! J’espère que cet article était vraiment représentatif de ton expérience sur ce joyeux cancrelat qui est en train de faire le buzz ! Reviens-nous vite…

Cheers,

Bertrand

Le monde en parle

Bertrand Mahieu

Explorateur d'Internet depuis 1995 et toujours à la recherche de la prochaine terre promise connectée. Mangeur de chocolat, fan de cuisine, de rando et de Kindle.