Facebook : Phuc Dat Bich peut enfin rejoindre ses amis

fuck that bitch 01

Se faire refouler à l’entrée par un méchant videur, il n’y a pas que dans les boîtes de nuit… chez Facebook aussi !

Un homme de citoyenneté vietnamo-australienne, exaspéré, a partagé la photo de son passeport pour prouver que son nom est véritablement Phuc Dat Bich, et ce après avoir été banni de Facebook à plusieurs reprises.

Phuc Dat Bich, 23 ans, se dit adepte de Facebook et il estime qu’il est « très pénible » que personne, sauf probablement ses amis virtuels, ne semble croire son nom légal.

La photo de son passeport, partagée des dizaines de milliers de fois, affiche clairement son nom dont la prononciation correcte se rapproche beaucoup plus de «Phoo Da Bic » qu’une quelconque tentative avec votre accent anglais hasardeux.

fuck that bitch

«J’ai été accusé d’utiliser un faux nom, ce que je trouve très offensant », a écrit Dat Bich, travailleur à la Bank of Australia. Pas du tout Like!

Phuc Dat Bich ― amateur de voitures à en juger par sa page ― a ajouté que son compte Facebook avait été « désactivé plusieurs fois » et qu’il avait été « obligé de changer son vrai nom ».

Tinynews a approché Phuc Dat Bich pour un commentaire et pour vérifier, à tout hasard, si sa mère ne se prénommerait pas Phucer.

Le cas échéant, il pourrait à nouveau rencontrer quelques problèmes avec son profil Facebook. En effet, il pourrait renseigner cette dernière et on obtiendrait la mention « Mother : Phucer ». On vous tient informé dès que nous obtenons plus de précisions.

Dave Dionne

Dave Dionne

Ni Belge, ni hi-tech, ni connecté, la preuve que n’importe qui peut écrire n’importe quoi, mais…pas sur n’importe quel site!