Test – 2 jours avec l’aspirateur robot ILIFE X5 – La soucoupe nettoyante à prix plancher

ilfe x5 test

Comme vous le savez surement, nous avions testé un aspirateur iRobot Roomba l’année dernière et nous avions d’ailleurs reçu les félicitations du fabricant. En effet, notre ami Dave c’était bien lâché sur le sujet et son article, jubilatoire à souhait, avait bien amusé la galerie.

Par contre, ici, point de Roomba. Nous vous parlons aujourd’hui d’un robot provenant des lointaines contrées orientales et qui, par l’intermédiaire, de Gearbest et son entrepôt exclusif anglais, est venu se déposer dans ma boite aux lettres géante.

Alors, je vous préviens gentiment, cet aspirateur ne nous est pas arrivé sous la forme d’un cadeau. Non, nous avons ouvert notre maigre porte-feuille pour acquérir ce bel objet et vous prouver, nous l’espérons, que ce type de dispositif nettoyant peut avoir sa place dans votre intérieur, sans débourser la moitié d’un billet de 1000€ pour en devenir l’heureux propriétaire.

On déballe…

Marrant, j’ai vraiment l’impression de me retrouver devant le même type de package et de matériel que chez la concurrence. Tout y est et même plus. Car, oui, cet iLife X5 aspire et nettoie. Nettoie ? Oui, avec de l’eau, vous voyez ? A l’aide d’un petit mop, une micro-serpillière, un mini-torchon (ça dépend des pays, c’est compliqué. Mes amis français expliqueront qu’il ne faut pas nettoyer le sol avec un torchon alors que nous, belges, nous frottons la vaisselle avec … un essuie de vaisselle). Je suis de nouveau hors sentier, désolé.

IMG_01082016_193911

Donc, nous trouvons dans la boite le robot, une base de chargement, des brossettes, mop et filtres de rechanges, deux réservoirs (un pour la poussière et un autre pour l’eau) et, surprise, un « Virtual wall » qui vous permettra d’isoler une pièce. Non, on ne parle pas d’isolation thermique. Purée, vous êtes lourds. Une petite télécommande extrêmement pratique (voire indispensable) est aussi présente. Bref, tout ce petit monde semble hyper complet et, disons-le de suite pour clore tout suspens, financièrement intéressant : 108€. Oui, l’aspirateur-robot iLife X5 ne coute que 108€

IMG_01082016_194423

La prise en main semble assez simple, je place le petit réservoir à poussière et, hop, direction la base de recharge pour quelques heures de ressourcement en énergie. L’ensemble est assez agréable à l’oeil et le tout semble être assemblé avec précision, hormis peut-être le clapet supérieur qui me parait un peu fin, mais rien de rédhibitoire (ah, vous voyez que je peux placer des mots un tant soit peu inhabituel !)

On l’utilise …

Après deux bonnes heures de charge, je me décide quand même à lire la documentation pour ne pas avoir l’air benêt devant ma tendre dulcinée chez qui j’ai testé ce robot sympa. Fait intéressant, il s’avère que cette personne est l’heureuse maitresse d’un sympathique golden retriever (Farine, vous vous souvenez ?) et que les couches de poils se promènent donc un peu partout, telles de petites bottes de foin traversant les rues désertes d’un village paumé du Far-West. Inspirant.

Pour le lancer, soit vous optez pour le mode direct et … il se met en route. Néanmoins, la bête aspirante est programmable d’une façon très simple : Vous lui demandez de passer l’aspirateur à une heure donnée et il le fera chaque jour, sans rechigner, jusqu’à ce que mort des batteries s’en suive, pour ensuite retourner gentiment à sa base de rechargement, bien essoufflé d’avoir ramassé 40 grammes de poils de couleur crème… et de reste de confetti lancé à grand renfort de cris de pré-ados durant la petite fiesta pour célébrer la fin des examens. Bravo l’aspiro.

Des options bien utiles

A noter que, via la télécommande, vous avez accès à une série de fonctions assez sympathiques, comme le mode « Max » qui va doubler la puissance d’aspiration, le mode « Je-suis-les-murs-et-vais-me-perdre-sous-les-meubles » qui est une véritable aubaine pour toute personne voulant vérifier les capacités nettoyantes de sa femme de ménage ou encore le mode « Spot » qui va demander au robot de se concentrer sur une partie du sol particulièrement sale : Chips écrasés et mélangés à de l’Oasis tropical, agrémenté de trace de boue provenant de la nuit passée en tente au fond du jardin. Oui, chez Tinynews, on teste sur du vrai, du réel, du concret et pas dans un labo immaculé où on peut manger ses pâtes carbonara directement sur le sol sans risquer de se choper un streptocoque doré  de la grosseur d’une tique ayant vécu dans les environs de Fukushima.

Le bruit. Quel bruit ?

Je me souviens, lors de notre test sur Roomba, j’avais été impressionné par le bruit assez imposant de l’aspirateur. Certes, il était puissant mais, ici, je ne retrouve pas du tout ce torrent de décibels assourdissant. C’est calme, doux et même serein. Bon, n’exagérons pas mais, si vous êtes dans la pièce d’à côté, vous l’entendrez à peine. Même Farine (le Golden) ronfle de manière plus intense que l’aspirateur, c’est dire s’il est silencieux.

Par contre, qu’est-ce-qu’il ramasse (l’aspirateur, pas le chien) ! Un petit tour durant une heure dans deux pièces aura suffit à remplir le réservoir de poils et poussières en tout genre. Cela me conforte donc sur un point essentiel de ce test : Ce iLife X5 ramasse bien les crasses et le fait, apparemment, correctement. Il se glisse partout, arrive à se dépêtrer de l’épreuve des chaises sous la table sans trop de souci et, cerise sur le gâteau, retourne à sa base le plus simplement du monde, même si on s’aperçoit qu’il peut parfois prendre trois ou quatre minutes pour y arriver, en fonction du nombre d’obstacles à traverser pour retrouver sa confortable base : Chien, chat, chaises, caisses en tout genre n’ont jamais eu raison du retour à la maison de la soucoupe aspirante.

Les virtual walls

Chez iRobot, les virtual wall étaient en option. Chez iLife, ils en fournissent un d’office. A quoi sert-il ? Tout simplement à empêcher le robot d’aller dans une pièce adjacente ou encore le forcer à rester au même endroit. Tests à l’appui, c’est drôlement efficace et assez rassurant de savoir que l’aspirateur restera confiné dans son enclos virtuel.

On conclut

Que dire… 120€ pour un robot aspirateur de cette qualité qui vous rendra de fier service. Il aspire, il nettoie, il offre une autonomie assez conséquente de plusieurs heures et dispose d’accessoires de réserve directement fournis à l’achat. Ces quelques jours n’ont pas suffit à en faire le tour mais je suis certain que vous aurez de nombreuses questions qui achèveront de vous convaincre de la qualité de ce nouveau produit encore totalement inconnu chez nous. De plus, la pérennité de la marque semble assurée et, au vu de la gamme proposée sur Gearbest, vous ne serez jamais à court d’accessoires ou de pièces de remplacement.

Allez, je vous laisse, je dois passer les petits torchons en micro-fibres en machine et les filtres au lave-vaisselle. J’adore !

Liens : Acheter un iLife X5 (108€) ou consulter la gamme iLife.

iLife v5 (blanc)
iLife v5 (blanc)
Haier Pathfinder
Haier Pathfinder
Résumé
Date
Produit
iLife X5
Avis
4

Bertrand Mahieu

Explorateur d'Internet depuis 1995 et toujours à la recherche de la prochaine terre promise connectée. Mangeur de chocolat, fan de cuisine, de rando et de Kindle.