TEST – SUDIO FEM (Code promo) : Réduction de bruit ambiant et USB Type-C au programme de ces écouteurs sans fils.

Comme chaque année, c’est toujours avec une certaine impatience que nous attendons les nouveaux modèles de la marque suédoise qui essaie tant bien que mal de résister aux autres marques, tel Apple et ses Air Pods. Ces Sudio Fem (qui signifie “cinq” en français) nous offrent un concentré de technologie dans à peine 5.5 grammes par écouteur à glisser dans l’oreille.

On déballe …

Comme toujours, les suédois font très fort en matière de design sobre et … scandinave : Surface lisse comme les fesses d’un bébé saupoudrées de talc mentholé et petite lanière de cuir font de ces nouveaux Sudio Fem un régal pour les yeux et les mains.

Les deux écouteurs sont hyper légers (5.5 gr) et sont légèrement aimantés de sorte qu’il est très simple des les repositionner dans leur petit étui de chargement du plus bel effet.

La marque suédoise a aussi pensé à ajouter une série de 4 tailles d’embout différentes afin de les adapter à vos minces conduits auditifs ou, au contraire, à vos pavillons de Dumbo.

Gros progrès par rapport aux Sudio Tolv testé l’année dernière, le boitier se recharge via un câble USB Type-C, fourni dans la boite. Alléluia !

On connecte …

Après avoir rechargé à fond tout ce petit monde, je connecte illico les Sudio Tolv à mon iPhone X. La marque s’est nettement améliorée au niveau de la vitesse de reconnexion dés que vous les retirez du boitier. Les écouteurs sont certifiés IPX 5 et peuvent naturellement résister à la sueur, la pluie et autres éclaboussures en tout genre.

Point important : il est possible de ne connecter qu’un des deux Fem et, d’ensuite, connecter l’autre dans la foulée. Il vous est donc loisible des les utiliser comme simple micro/écouteur “main-libre” dans la voiture, pour ensuite intégrer l’autre lorsque vous arrivez à la salle de sport. J’ai testé cette nouvelle fonctionnalité et elle n’a jamais fait défaut.

Les écouteurs progresse vers le tactile : Un tap pour le play/pause, deux taps pour le morceau suivant, trois taps pour le volume. Personnellement, je préférais les boutons physiques du Sudio Tolv mais ce n’est qu’une question de gout.

Autre nouveauté, la présence de deux micros par écouteur dont un qui a élu domicile au sommet d’une petite excroissance. Ceux-ci permette une réduction des bruits ambiants assez efficace, même à faible volume. J’ai testé cela avec ma femme qui a vainement tenté de me parler à deux mètres de ma petite personne et je n’ai absolument rien entendu. Bon, elle vous dira surement que, même si je n’ai rien dans les oreilles, je l’entends mais ne l’écoute pas mais ceci est une autre histoire.

Au niveau de l’autonomie, vous pourrez compter sur 5 ou 6 heures d’écoute continue à volume moyen. Le boitier lisse et rond vous permettra ensuite de le recharger un peu plus de deux fois encore. Bref, comptez une vingtaine d’heures au total sans passer par la case recharge par câble. Du côté du Bluetooth, il faudra tabler sur une distance maximale de 10 mètres entre les écouteurs et votre smartphone.

On écoute …

Comme à l’habitude, j’ai testé sur différents types de musique et j’ai donc débuté par “We can be heroes“,  de notre compatriote Hozark Henry, une reprise de David Bowie.  Et bien, mes amis, quelle bonne surprise ! En effet, j’arrivais à déceler la respiration et certains bruits de mains sur les instruments. La voix est profonde et les murmures d’Hozark Henry sont facilement perceptibles.

Le morceau suivant à passer sur le grill est “Unforgiven III” de Metallica sur l’album S&M2. Ici aussi, les instruments classiques sont mis en évidence et le moindre détail pointe le bout de son nez. Dés que la basse/batterie arrivent, c’est du lourd. Sudio a nettement amélioré la perception des basses, tout en gagnant en qualité sur les médium. Le tout est enveloppant, confortable et dynamique à souhait. Les mêmes sensations on été ressenties sur “Yellow” de Cold Play (version studio) et la voix de notre ami Chris Martin est limpide et cristalline, sans jamais verser dans la distorsion, même à (très) haut volume.

Place maintenant à un morceau avec très peu d’instruments : “Killing me softly” des Fugees. Les voix sont superbes et, ici également, les basses bien présentes sans envahir le reste de la troupe. Une perle, ce morceau.

Après les avoirs laissé plus d’une heure dans les oreilles, je n’ai pu déceler aucun défaut de déconnexion et autre “lag” qui survenaient parfois sur les Sudio Tolv.

On conclut …

Sudio a su écouter les précédentes critiques et s’est nettement amélioré dans la qualité de la connexion avec votre smartphone. Le fait de pouvoir associer l’un ou l’autre écouteur et des les jumeler par la suite est une brillante idée qui fonctionne à merveille.

Le design est plantureux et discret à la fois et les Fem sont particulièrement endurants et autonomes. Reste le son, une petite merveille qui, même s’il n’est pas destiné aux mélomanes ultimes, est extrêmement dynamique et adapté à quasi tous les styles de musiques.

Ce Sudio Fem, vendu pour 129€, est disponible sur le site du fabricant en noir, blanc, rose et bleu. Une véritable réussite, vraiment. Une réduction exceptionnel de 15% vous sera offerte si vous mentionnez “MyFem” lors de votre achat.

Sudio FEM

139 € (-15% avec le code "MyFem")
8.9

Design

9.0/10

Fonctionnalités

8.5/10

Qualité sonore

9.0/10

Fiabilité

9.0/10

Confort

9.0/10

Pros

  • Design
  • Son enveloppant
  • Autonomie
  • Réduction de bruits ambiants
  • USB Type-C

Cons

  • Le tactile est agaçant

Bertrand Mahieu

Explorateur d'Internet depuis 1995 et toujours à la recherche de la prochaine terre promise connectée. Mangeur de chocolat, fan de cuisine, de rando et de Kindle.