TEST – KODAK SA101 – Un système d’alarme évolutif qui vous protège à moindre coût !

kodak-01

C’est non sans une certaine excitation que j’attendais avec impatience l’arrivée du nouveau système d’alarme Wi-Fi de chez Kodak ! Ben oui,  après tout, quoi de plus normal que de vouloir se sentir à l’abri dans son petit  espace privatif, de jour comme de nuit et, tant qu’à faire, de pouvoir y jeter un œil discret de temps en temps ? Allez je ne tiens plus!  Je passe directement au déballage des deux colis fraîchement reçus.

Le premier renferme le kit de base (SA101) composé d’une centrale, deux capteurs (portes ou fenêtres), un détecteur de mouvements avec une portée de 10 mètres et une télécommande. Dans l’autre se cache une caméra Wi-Fi à tête rotative avec une particularité que je détaillerai plus bas. Chaque élément est de couleur blanche et arbore un design épuré qui se fondra dans la plupart des intérieurs. Vous y trouverez également le nécessaire de fixation, sauf pour la caméra où le support mural est une option. Vous aurez toutefois la possibilité de la déposer sur n’importe quelle surface plane.

Installation du système d’alarme SA101

Le gros point fort de ce nouveau système est sa facilité d’installation et son côté évolutif. J’aurais d’ailleurs pu laisser Nico s’en occuper (Nico, c’est mon fils de 10 ans) tellement c’est intuitif.

Pour commencer, on branche la centrale via un câble Ethernet (fourni) dans la box Internet et on lui donne du jus à l’aide de la prise, on attend les “bip bip”  et… et c’est tout.

materiel3

Le plus gros du boulot a été pour moi de télécharger l’application Kodak Connect qui, malheureusement, n’apparaît “QUE” en 5ème position lors de la recherche sur l’App store. Petite astuce, tapez “kodak Security » et vous aurez du premier coup ce qu’il vous faut pour faire fonctionner toute cette belle technologie.

Cette besogne étant faites, il ne vous reste plus qu’à suivre les instructions fournies dans la boîte pour configurer votre système et les différents éléments, même si en fin de compte, ça ne vous servira pas à grand-chose tellement l’application est bien faites et très simple à comprendre.

Une fois votre système créé, vous pouvez le nommer et même y ajouter une photo, histoire de pouvoir l’identifier d’un coup d’œil si vous gérez plusieurs sessions (maison, bureau, etc.). Après ça, c’est presque un jeu d’enfant d’ajouter et nommer les connecteurs afin de les différencier (fenêtre salon, cuisine, porte cave etc..). L’application vous prend littéralement par la main et vous guide tel un jeune puceau un soir de bal de promo même si, j’ai dû repasser en mode manuel (on reste calme, hein) sur les connecteurs pour les renommer dans cette merveilleuse langue de Molière que l’application avait transformée en version américanisée.

materiel1

Pour y ajouter la caméra, c’est presque aussi simple, l’application vous demandera d’aller dans les réglages Wi-Fi de votre smartphone et de la sélectionner. Un code de sécurité vous sera envoyé par notification pour l’activer et …  c’est tout !

Au final, il ne m’aura fallu qu’une quinzaine de minutes pour configurer la totalité du système et rien que pour çà je dis … bravo !

Il ne reste plus qu’à positionner les capteurs d’intrusion sur les portes ou fenêtres choisies et le détecteur de mouvement dans la pièce voulue. On regrettera qu’il n’y ait pas un petit mot d’explication pour le placement ou le positionnement idéal de ceux-ci.

Petites remarques … 

Il est possible de connecter à la centrale  jusqu’à 32 accessoires et 4 caméras d’intérieur ou d’extérieur, ce qui sera largement suffisant pour la plupart des habitations. Vous pouvez même créer des scénarios entièrement personnalisables pour, par exemple, allumer une lampe lorsque quelqu’un ouvre une porte ou passe devant un détecteur, ce qui peut déjà mettre en fuite un éventuel cambrioleur (accessoires en option pour l’automatisation des lampes).

Caméra Wifi, oui, mais pas que… 

La nouvelle caméra Kodak IP101WG, de son petit nom technique, est à la fois une caméra de sécurité, un “Gateway” (ce qui veut dire qu’elle peut gérer de manière autonome jusqu’à six accessoires placés dans la maison) et une sirène histoire de faire détaler un éventuel intrus.

Si vous optez pour ce système, vous devrez utiliser l’application Kodak Security qui est tout aussi intuitive que celle dédiée à la centrale décrite plus haut.

Une fois téléchargée, il vous suffit d’ajouter la caméra en suivant les étapes décrites via les réglages Wi-Fi de votre smartphone, il reste néanmoins possible de le faire manuellement en scannant le QR code situé en dessous de la caméra.

Pour ajouter un connecteur, il faudra passer par le menu et contrairement à ce qui est défini dans le manuel, vous devrez cliquer sur “paramétrage” dans les paramètres du périphérique. Le reste coule de source et se configure comme expliqué plus haut.

J’attire votre attention sur le fait qu’il n’est pas possible de gérer les détecteurs/capteurs ou caméras sur les deux applications en même temps. Il faudra donc choisir ce qui vous convient le mieux en fonction de vos besoins.

Et quoi, ça fonctionne bien ou pas ?

L’utilisation du système est assez enfantine et ne nécessite pas de connaissances techniques particulières. Tout se gère à distance via votre smartphone à l’aide de l’application dédiée, ce qui est déjà un gros avantage. Bon évidemment, une connexion internet via WiFi ou données cellulaires est bien entendu indispensable, ça coule de source mais autant le rappeler !

Une fois le système installé et configuré, il ne vous reste plus qu’à ouvrir l’application et appuyer sur le bouton « armer » pour activer tout ce petit monde. Une notification vous sera envoyée en moins de trois secondes à chaque activation/désactivation ou, en cas d’intrusion, en y indiquant l’endroit de l’effraction. Si vous avez fait le choix d’installer une caméra, il est possible via des scénarios, de diriger la caméra vers l’endroit de l’intrusion si bien sûr le champs de celle-ci le permet.

Pour ce faire, il suffit de paramétrer à l’avance jusqu’à trois positions différentes par caméra, qui pourront aussi être utiles si l’envie vous prend de jeter un oeil chez vous à distance. Vous pourrez d’un simple clic, bouger la caméra grâce à sa tête rotative, prendre des photos, enregistrer des séquences, écouter ce qu’il se passe dans la pièce ou encore engueuler  votre chien, qui, pensant avoir la paix, se prélasse tel un pacha dans votre magnifique canapé tout neuf.

Si malgré ça votre compagnon à quatre pattes prend la décision de continuer sa sieste en ignorant vos appels, aucun problème ! Le constructeur à prévu un bouton « Panic » qui activera à distance la sirène de l’alarme, autant dire que, si malgré ça votre charmante boule de poils ne bouge toujours pas, il faudra vous rendre à la triste évidence que votre chien est … sourd !

Vous pouvez également paramétrer des préférences pour, par exemple, n’activer que les capteurs de fenêtres et certaines portes sans pour autant activer les détecteurs de mouvements (portée de 10 mètres sur 110°) ce qui est plutôt bien pensé.

Bien, mais … Quel est l’objectif de ce petit monde ?

Simple : Pouvoir sécuriser votre domicile pendant que vous y êtes en journée sans déclencher l’alarme en vous déplaçant. Pour la nuit c’est pareil, vous pouvez entièrement paramétrer le système en désactivant par exemple le détecteur du hall de nuit histoire de ne pas vous réveiller en sursaut, les yeux collés et l’esprit encore endormi, par votre progéniture voulant juste aller faire pipi. Ceci lui évitera de passer des heures chez le dentiste à cause d’un coup de batte de baseball reçu en pleine face à la place d’un supposé cambrioleur (ouch !).

Bref, le paramétrage est une bonne chose et l’utilisation d’une caméra un gros plus non négligeable grâce, entre autre, à sa portée de huit mètres en vision nocturne.

Encore une chose intéressante, grâce aux petits cadenas se situant à côté de chaque détecteurs ou capteurs dans l’application, vous avez une vue en temps réels du statut de vos portes et fenêtres (ouvertes ou fermées). De plus, lorsque vous activez l’alarme, vous recevrez, outre la notification basique d’activation, une alerte vous disant qu’il y a un endroit non sécurisé si tel est le cas.

Autonomie

Les piles des capteurs, détecteurs ou télécommandes peuvent tenir jusqu’à deux ans (si activé 10x/jour), parole de constructeur ! Si la batterie est en fin de vie, vous recevrez une notification pour vous prévenir, ce qui est plutôt indispensable. La centrale et la caméra disposent d’une batterie de secours car, même branchés sur secteur, une coupure de courant est toujours possible.

Options

Outre les connecteurs et le détecteur de mouvements fournis de base avec le kit, vous pouvez équiper votre maison de prises connectées qui vous permettront, à distance via l’application, de créer une présence virtuelle dans votre chaumière en allumant une lampe, la télévision ou encore la radio. Pour rentabiliser l’investissement, vous pouvez également activer le percolateur depuis votre lit, histoire de pouvoir profiter directement de l’odeur du café au réveil et ça, c’est inestimable !

On achète ? Ou pas ?

Kodak propose un bon produit qui prendra soin de votre bien pendant votre absence. Son installation et le paramétrage des différents composants restent à la portée du commun des mortels et ne nécessite donc pas de connaissances techniques spécifiques. Une box Internet, une prise et un smartphone seront les seules choses dont vous aurez besoin pour débuter avec le kit de base.

Pour l’avoir testé pendant 15 jours, je ne peux que vous conseiller d’y coupler une ou plusieurs caméras (intérieure ou extérieure)  selon vos besoins. Avoir une vue chez vous à tous moments, c’est comme le chocolat,  une fois que l’on y a goûté, on ne peut plus s’en passer !

materiel5

Bref, si vous cherchez un système d’alarme évolutif, facile à installer, sans abonnement et à moindre coût, le système d’alarme Wifi Kodak est fait pour vous !

Remarque à ne pas négliger …

Le placement des caméras de surveillance et l’utilisation de celle-ci doivent être fait dans le respect de la législation en vigueur dans votre pays. Filmer votre voisine Gertrude qui vient de fêter ses  93 printemps pendant son bain de soleil un après-midi d’été n’est donc pas conseillé… Je vous aurai prévenu !

Disponibilités et prix

Le système Kodak SA101 est disponible au prix de 159,90 €, auquel il faut ajouter 149,90 € pour la caméra WiFi. Rendez-vous sur Be-Connected.Com !

KODAK SA101

159,90
9

Installation

9.5/10

App Kodak

8.5/10

Fiabilité

9.0/10

Design

9.0/10

Qualité de fabrication

9.0/10

Pros

  • Installation facile
  • App intuitive
  • Pas d'abonnement
  • Batterie de secours
  • Système évolutif

Cons

  • Pas de mot de passe admin dans la documentation du kit (je l’ai trouvé dans celui de la caméra)
  • Pas de notice d’installation pour les capteurs/connecteurs
  • Sirène de la centrale un peu faible

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.