Kill My Bill – Le comparateur belge de prix qui réduit vos factures

kill 02

Dans ce gentil, mais agressif, monde de la libéralisation énergétique, il est souvent très compliqué de comparer les prix du gaz, de l’électricité, de vos communications téléphoniques, de la connexion Internet de la famille ou encore de votre assurance auto. Kill My Bill, un site belge assez bien foutu, nous offre tout cela… et bien plus encore.

J’ignorais jusque là l’existence de Kill My Bill et c’est avec plaisir, en grand fan de Quentin Tarantino que je suis, que je me suis appliqué à scruter ses possibilités. Pour faire simple et pour ceux qui ne lisent que les première lignes de nos articles, Kill Bill propose de comparer les services suivants :

  • Fourniture de gaz et d’électricité
  • Abonnement GSM
  • Pack Internet
  • Abonnement Internet
  • Livret d’épargne
  • Prêt à tempérament
  • Assurance voiture

Ce comparatif regroupe en fait une série de plus de 70 fournisseurs, répartis sur plus de 500 offres au total. Le principe général est de vous demander, selon les offres que vous recherchez, la consommation actuelle en énergie, SMS envoyés, utilisation de votre Internet, somme à investir ou emprunter, etc. C’est assez bien présenté et Kill My Bill a le mérite de rassembler tous les besoins qu’une famille pourrait rechercher en matière de services indispensables.

kmb02

Pour la petite histoire, Kill My Bill est un site qui a été créé en 2014 par trois amis, belges et français afin de nous simplifier la vie dans le choix des multiples offres incompréhensibles que nous pouvons rencontrer dans notre doux parcours du consommateur qui suit le troupeau.

Je vous invite donc à aller jeter un oeil sur le comparateur de prix killmybill.be afin de, comme Uma Thurman, sabrer dans les prix !

kmb01

Résumé
Date
Produit
Kill My Bill
Avis
41star1star1star1stargray

Bertrand Mahieu

Explorateur d'Internet depuis 1995 et toujours à la recherche de la prochaine terre promise connectée. Mangeur de chocolat, fan de cuisine, de rando et de Kindle.