Test : Parrot AR Drone 2 – Maniabilité et simplicité

Il y a quelques jours, Parrot m’a fait parvenir un Drone AR Version 2 afin de le tester durantParrot-AR-Drone-2.0-PE-Indoor 02 trois semaines. Résultat : Bluffant !

A peine déballé, batterie branchée et capot refermé, il n’a pas fallu trois minutes pour qu’il soit fonctionnel. J’ai simplement installé l’application sur mon iPhone qui permet de le contrôler pour ensuite le connecter via WiFi au drone. Efficace.

Dès que la connexion est en place, vous visualisez instantanément ce que le drone voit. En effet, celui-ci est fourni en standard avec une mini caméra HD 720p placée à l’avant de l’appareil. Un petit clic sur “Décoller” et … il décolle à la verticale comme par magie avec un joli ronflement provenant de ses quatre hélices.

Pour le contrôler, deux “pad” virtuels sont affichés directement sur l’écran. Celui de droite est un vrai jeu d’enfant : faire pivoter le drone sur lui-même, le faire monter et descendre à la verticale. Via ce “pad”, le drone reste donc à l’état stationnaire et il n’y a donc aucun risque qu’il s’encastre dans un arbre.

Quant au “pad” de gauche, vous laissez votre doigt dessus et vous inclinez le smartphone vers l’avant ou l’arrière pour le faire avancer ou reculer. Pour la direction à indiquer, il suffit de l’incliner sur le côté.  Bref, le contrôler est d’une simplicité enfantine et on devient vite accroc.

Parrot-AR-Drone-2.0-PE-Indoor 01

Le drone embarque donc une caméra et il est très simple d’enregistrer la séquence de vol sur le téléphone ou de prendre une photo à la volée. Enfin, le Parrot est capable d’effectuer des figures de styles prédéfinies, il suffit de double-cliquer sur l’écran pour qu’il nous propose un “flip” du plus bel effet. Joli et très ludique.

Enfin, l’engin peut aussi être revêtu d’une espèce de carénage ultra-léger qui lui permet d’être protégé des chocs … ou de votre manque d’habilité en début de vol.

En conclusion, un objet jubilatoire à souhait, même si l’autonomie se limite à quelques minutes.

tiny-good tiny-bad
  • Configuration simple
  • Maniabilité générale
  • Caméra intégrée
  • Les figures de style
  • L’application et les commandes conviviales
  • L’autonomie limitée à 7 ou 8 minutes et recharge très longue (2h)
  • La maniabilité à haute-altitude

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.


Résumé
Date
Produit
Parrot AR Drone 2
Avis
41star1star1star1stargray

Bertrand Mahieu

Explorateur d'Internet depuis 1995 et toujours à la recherche de la prochaine terre promise connectée. Mangeur de chocolat, fan de cuisine, de rando et de Kindle.

Une pensée sur “Test : Parrot AR Drone 2 – Maniabilité et simplicité

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.