TEST – Notre avis sur la Huawei GT 3 Pro : Un style moins sportif mais plus élégant que la GT 3

J’avais à peine terminé le test de la Huawei GT 3 que j’ai été invité à essayer GT 3 Pro. Pas de repos pour Huawei qui enchaîne les sorties de smartwatch, et pas de repos pour moi non plus.  Les montres étant fort semblables, je vous dirige vers le test de la Huawei GT 3 pour les généralités et ne décrirai ici que les principales différences. 

Design 

Les montres sont techniquement identiques, mais au niveau design, elles sont assez différentes.  La GT 3 m’avait déjà charmée par son design, la GT 3 Pro est tout aussi magnifique, dans un style moins sportif mais plus élégant grâce à son corps en titane gris sans soudure. J’aime ce design exclusif, anguleux et tranché, comme les Lamborghini ou l’avion de chasse Lockheed Martin F-117.  Je trouve la GT 3 Pro plus proche au niveau élégance de la Huawei Watch 3 que de la GT 3. Je défie d’ailleurs ceux qui ne trouvent pas les smartwatch Huawei jolies, d’en trouver d’aussi belles à la concurrence.

GT 3 PRO et GT 3

Technique & matériaux de construction 

Grâce au corps en titane s’incorporant au bracelet, les puces GPS ont pu y être intégrées avec pour effet d’améliorer la précision. Finis mes griefs concernant mes tracés de course qui déviaient de quelques mètres, la précision est parfaite en terrain dégagé et ne dérape que de rare fois en zone urbaine. 

Le magnifique écran AMOLED est identique à la GT 3, il offre une résolution de 466 x 466 pour une densité de pixel de 326 ppp. Inutile de chercher à faire mieux, cet écran est déjà parfait. 

Lorsque je reçois des produits à tester, je suis très minutieux, car je serais gêné de les rendre abîmés. J’avais accidentellement effleuré le mur de mon garage avec la Huawei GT 3, mais heureusement, ça n’avait pas griffé la vitre. La GT 3 Pro est équipée d’un “verre” en Crystal Saphir, rien que le nom fait rêver et m’impressionne. Ce matériau est connu pour être hyper résistant aux rayures (mais pas impossible à rayer). La période de test de cette montre se déroulait pendant mes vacances, je n’ai fait attention ni à la piscine, ni au sable, ni au soleil tapant directement dessus pendant ma sieste… Malgré cela, la vitre n’a aucune égratignure (ouf). 

GT 3 PRO et GT 3

Enfin, le couvercle arrière de la GT 3 Pro est en céramique nanocristalline, contrairement au plastique de la GT 3, ce qui est censé rendre le port plus confortable. Cependant, je n’ai remarqué aucune différence. 

Qui dit matériaux de qualité, dit poids plus élevé, ce n’est qu’en comparant les fiches techniques des deux montres que j’ai constaté que la GT 3 Pro est 12 g plus lourde. Au poignet, la différence ne se sent absolument pas, ni au quotidien ni pour des activités sportives. Le confort au poignet est excellent. 

D’un point de vue technique, Huawei est assez discret, et il est difficile de trouver les bonnes informations à ce sujet. Il semble néanmoins que les deux montres soient équipées de 4 Go de Ram et 32 Gb de mémoire, suffisant pour faire tourner Harmony OS sans aucun ralentissement ainsi qu’installer des applications ou de la musique. 

Le grand bleu 

La communication marketing de cette montre étant fortement axée sur la plongée, j’ai profité de mes vacances pour vérifier les statistiques qu’elle me donnerait lors de mes explorations sous-marines. Au lieu des 30 mètres que peut supporter la montre, je me suis contenté des 2 mètres que peut supporter mon corps. Autant dire que les résultats obtenus n’ont montré aucun intérêt.

Même s’il s’agit de l’un des arguments de vente de ce modèle, je me demande quel est, dans la totalité des utilisateurs de ces montres multisports, le pourcentage de plongeur par rapport aux footballeurs ? Car, pour rappel, ni le football ni le mini-foot ne sont proposés dans la centaine d’activités sportives de la montre. Je sais, j’insiste lourdement, mais ça ne doit pas être compliqué d’intégrer ce sport à la montre, vu l’incroyable laboratoire de recherche et développement créé par Huawei pour analyser les données de santé en situation “sportive” réelle. 

Santé 

La GT 3 Pro intègre toutes les fonctionnalités santé classiques (pouls, SPO2, VO2 Max, qualité de sommeil, etc.), mais ajoute un électrocardiogramme (ECG), comme chez certains concurrents. Cette nouveauté ne sera cependant fonctionnelle que quand le certificat sera homologué, ce qui ne saurait tarder. 

Petite évolution disponible lors la sortie de la GT 3 Pro, et qui arrivera peut-être avec une mise à jour sur les autres montres, dans les indicateurs d’indice d’entraînement, il y a deux données, la forme physique et la fatigue. Après plusieurs semaines de sport, celles-ci semblent plus exactes que sur la GT 3. 

Autonomie

La batterie mérite à elle seule un chapitre, car c’est l’un des gros avantages des montres de la gamme GT 3.  Tout comme sur la GT 3, la GT 3 Pro a une batterie qui tient entre 10 et 14 jours (testé et validé). En vacances, j’avais l’impression qu’elle se déchargeait plus rapidement en plein soleil. Lors d’une sieste sur mon transat, la montre s’est mise dans un mode spécial, m’avertissant qu’elle était en surchauffe. Malgré ça, elle n’est jamais descendue sous les 10 jours d’autonomie ! 

La vitesse de charge a été augmentée de 30%. En 10 minutes la montre gagne 25%, de quoi tenir 3 jours ! Comme la montre tient une dizaine de jours sans charger, cette amélioration peut paraître inutile pour certains, mais peut dépanner si vous ne désirez pas prendre vos chargeurs partout avec vous. 

Harmony OS 2.0 

Plus j’utilise et teste les montres Huawei, plus j’apprécie Harmony OS. Sur les 4 semaines avec GT 3 Pro, il y a eu 2 mises à jour ! Ce sont certes de petites améliorations, mais ça prouve une fois de plus que Huawei continue le développement de leur OS maison. 

Je ne comprends pas la logique dans les mises à jour des montres Huawei, car étonnamment, bien que j’aie installé simultanément les dernières versions d’Harmony OS sur les deux montres, elles n’étaient pas identiques. 

En conclusion 

La Huawei GT 3 Pro est une version légèrement améliorée de la GT 3. Les différences principales se situent au niveau des matériaux utilisés, corps et vitre, sont plus nobles. De ce fait, la facture gonfle sensiblement. La version avec bracelet en caoutchouc est vendue 369€ sur Amazon et grimpe jusqu’à 499€ pour le modèle avec bracelet en titane. 

Si je devais choisir l’une des deux montres, par rapport à mes besoins et mon budget, je choisirais la Huawei GT 3. Elle répond à toutes mes attentes et le prix est contenu (régulièrement sous les 200€). N’ayant pas l’utilité de l’ECG ou d’une grande précision de GPS, la Huawei GT 3 me suffit. 

La Huawei GT 3 Pro est une montre plus exclusive, grâce aux matériaux nobles, au design plus élégant, mais au prix pratiquement doublé.  Les deux montres sont excellentes, il ne vous reste plus qu’à faire le choix par rapport à vos besoins. 

Huawei GT 3 Pro

369 €
8.7

Design

8.5/10

Qualité de fabrication

9.5/10

Suivi santé

8.5/10

Autonomie

9.5/10

Rapport qualité/prix

7.5/10

Pros

  • Qualité des métériaux
  • Design exclusif
  • Autonomie
  • Précision du GPS
  • Amélioration de l'indice d'entrainement

Cons

  • Peu de différence avec la GT 3
  • Installation d'App Gallery indispensable
  • Prix
  • ECG pas encore disponible
Partager cet article :