Terrifiant : Quand le « Face Swapping » place votre tête dans un film porno

Je sens que mon fils va lire cet article avec intérêt, lui qui est un fan inconditionnel de Gal Gadot, l’actrice se donnant corps et âme dans le film Wonder Woman. En effet, grâce à l’intelligence artificielle, le commun des mortels (un peu calé en informatique) est capable de remplacer la tête d’un acteur par celle provenant de votre vidéo de vacances que vos amis peuvent se procurer facilement via Facebook !

Terrifiant, est bien le mot qui me vient à l’esprit au regard des possibilité de ces « Machine learning« , ces logiciels capables d’apprendre par eux-même et de faire évoluer leurs algorithmes au gré du temps, sans l’intervention d’un humain. Une vidéo a donc été mise en ligne par un certain « Deepfakes » qui, au travers de logiciels libres de droits et de TensorFlow, un outil mis gratuitement à disposition par Google à destination des chercheurs, a tout bonnement « mappé » le visage de l’actrice sur un bout de vidéo représentant une actrice porno.

Dés lors, nous pouvons légitimement nous inquiéter de l’utilisation de nos vidéos de vacances, postées sur les réseaux sociaux, qui pourraient tomber dans de sombres mains afin de nous soutirer un maximum d’argent en nous faisant subir un horrible chantage du genre : « Je possède une vidéo de toi en présence de jolis étalons. Paie ou je diffuse vers tes collègues du boulot« . Bref, nous sommes à l’aube d’une espèce de générateur automatique de sex tape. Effrayant, n’est-il-pas ?

 

Certes, la vidéo représentant Wonder Woman n’est pas parfaite, mais nous pouvons frissonner en voyant que nos bons vieux « fake » d’images de célébrités collées sur un corps nu pourraient être bientôt remplacées par des séquences vidéos frôlant la perfection.

Source : Motherboard

 

Bertrand Mahieu

Explorateur d'Internet depuis 1995 et toujours à la recherche de la prochaine terre promise connectée. Mangeur de chocolat, fan de cuisine, de rando et de Kindle.