Surface Laptop : Microsoft sort son premier vrai notebook… une révolution ?

2017-05-03_08h56_46

Après la Surface, Surface Book et autre Surface Studio, voici donc que la firme de Redmond nous envoie une belle tuile appelée Surface Laptop, équipée d’une nouvelle déclinaison de Windows. Faisons rapidement le tour du propriétaire pour ne pas terminer la semaine idiot et ouvrir le champ des possibles lors de vos enflammées discussions du samedi soir, entre aficionados d’Apple et détracteur de Microsoft. Attention, Google devrait aussi entrer dans la conversation.

Laptop, oui, tactile, aussi. En effet, le nouveau bijou américain offre une dalle de 13.5 pouces “Pixel Sense” d’une résolution de 2.256 x 1504 enfermée dans un boitier d’après 1.5 cm d’épaisseur pour un poids avoué de 1.25 kg. Bonne nouvelle, nous sommes donc bien face à un notebook à transporter partout.

Microsoft couvrira plusieurs configurations à la fois afin de rencontrer à peu près tous les besoins des utilisateurs : De la bureautique légère éducative à la station de travail professionnelle. Le Surface Laptop offrira donc un processeur i5 ou i7 (Kaby Lake,  contrairement à Apple qui délaisse encore la nouvelle génération), un SSD de 128 Go à 1 To et de 4 à 16 Go de RAM. Bon, on ne voit pas très bien qui va s’approprier, à l’heure actuelle, un portable avec 4 Go de RAM. Mystère. Un étudiant ? Hmmm, surement.

2017-05-03_08h53_24

Néanmoins, cette annonce va de pair avec le lancement de Windows 10 S, une version allégée de l’OS phare qui ne supportera que les Applications issues du Windows Store. Bref, si vous souhaitez installer un logiciel un peu en dehors des sentier battus, il faudra vous orienter vers une version “Pro” de Windows. Personnellement, je ne vois pas vraiment l’avantage de ce nouvel OS qui ne va encore qu’engendrer moult frustration et grandes bouffées du genre “Pfffioooouuuu, pourquoi je peux pas installer ce brol sur cette m#@$…”. Je sais de quoi je parle… Et c’est aussi pour cela que je suis passé chez Apple en 2015. Passons.

Windows 10 S, pour qui ?

Pour la sécurité, pardi ! De fait, Windows étant une véritable passoire ambulante disposant de trous de 5 cm de diamètre, il était temps que Microsoft se sortent les doigt sur clavier pour trouver une parade. La voici donc : Seules les applications certifiées “Windows Store” pourront être installées. Point final. Si l’idée est assez judicieuse, je doute que certains de mes amis demeurent plus de trois minutes devant ce Windows 10S et vont de suite s’empresser d’installer une version classique de l’OS pour faire tourner leur logiciels trouvés sous le manteaux ou dénichés au fond du Dark Web. Néanmoins, l’initiative est louable, notamment pour le secteur éducatif qui souhaite contrôler le parc informatique de ses élèves. Ah, vous avez donc compris, Microsoft entend bien mener de front la bataille contre Google et ses Chrome Books. Normal, quand on sait que 50% du système éducatif US est équipé de Chrome OS et de machines où la gestion et le temps passés en mise à jour est proche de zéro.

2017-05-03_08h57_34

C’est donc bien dans ce cadre que Microsoft veut évoluer et fournit également une plateforme “In tune” afin de contrôler et gérer des centaines de PC à la fois, sans se déplacer.

Le Microsoft Surface Laptop sera disponible dés la mi-juin 2017, à des prix débutant à $999 pour culminer à $2199.


Plus d’info chez Microsoft.

 

Bertrand Mahieu

Explorateur d'Internet depuis 1995 et toujours à la recherche de la prochaine terre promise connectée. Mangeur de chocolat, fan de cuisine, de rando et de Kindle.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.