Voyager aux USA dans le cadre du programme d’exemption de visa

Le gouvernement des USA applique un programme d’allégement des modalités administratives pour les voyageurs souhaitant pénétrer sur le territoire. Ce programme a connu un important changement depuis l’entrée en vigueur d’une mesure sécuritaire.

VWP : le programme d’exemption de visa

Le gouvernement fédéral nord-américain applique le programme d’exemption de visa (Visa Waiver Program, ou VWP) pour tous les citoyens originaires de 38 États, essentiellement des pays européens et certaines contrées asiatiques. Les voyageurs concernés par cette politique ont pu entrer sur le territoire des USA pour un séjour d’affaires ou touristique n’excédant pas 90 jours sans visa ni autre formalité administrative.

Le 12 janvier 2009 a été la date d’entrée en vigueur des mesures établies dans le cadre de la mise en œuvre de la politique sécuritaire visant à restreindre l’entrée aux USA. Depuis, le programme a connu une modification dans les modalités d’application. En plus de posséder un passeport biométrique valable, tous les ressortissants des pays membres sont dans l’obligation de faire une demande pour l’obtention d’une autorisation spécifique : l’ESTA (Electronic System for Travel Authorization) afin de pouvoir pénétrer sur le territoire nord-américain.

Tout ce qu’il faut savoir concernant l’ESTA

L’ESTA est obligatoire pour tout citoyen de tout âge, ressortissant d’un des pays bénéficiaires du VWP, désirant effectuer un voyage d’affaires ou un trajet touristique par voie aérienne ou maritime vers les USA. Ce document n’a pas la même valeur qu’un visa, mais il a été mis en place pour permettre au gouvernement de mieux contrôler les voyageurs souhaitant entrer sur le sol nord-américain, par mesure de sécurité.

La demande de ESTA se fait en ligne et requiert un enregistrement du voyageur, dans les 72 h qui précèdent le jour du départ. L’inscription se fait en 5 minutes maximum. La validité d’un ESTA peut s’étaler jusqu’à 2 ans. Le voyageur a la possibilité de renouveler son autorisation s’il doit effectuer un autre voyage vers les USA après la date d’expiration prévue.

À l’enregistrement en ligne, le voyageur se voit octroyer un document mentionnant son numéro de souscription composé d’une suite de chiffres et de lettres ainsi que la date d’expiration de son autorisation. Il est également précisé clairement qu’un ESTA approuvé ne constitue pas une garantie d’admission aux USA. Il peut arriver que la demande soit refusée. Dans ce cas, le voyageur doit absolument solliciter un visa correspondant à son type de séjour, à savoir un visa B-1 pour un séjour professionnel et un visa B-2 pour le tourisme.